m’aimes-tu vraiment ?

parce que je T’aime Seigneur, plus que ne T’aiment ceux-ci !

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 21,15-19.

Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tibériade. Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. » Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. » Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. » Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il lui dit : « Suis-moi. »


“m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? ”

Un vrai berger aime ses brebis plus que tout, plus que lui-même. Pour elles, il est prêt à donner sa vie, et les brebis le lui rendent bien en écoutant Sa Voix et faisant ce qu’il dit, en lui étant obéissantes au point à se laisser mener par lui les yeux fermés.

Qui est ton berger ?

Si tu permets, j’aimerai te parler du mien. Mon berger c’est Jésus-Christ – le seul que je reconnaisse aujourd’hui car Il ne m’a jamais rejeté, jamais trompé ! Bien au contraire – devant mes accusateurs, Il a toujours pris ma défense. Jésus m’a élevée, jamais rabaissée. Grace à Lui, je connais mon Père des cieux. Son Saint Esprit me guide et me rassure. Avec Lui, marchant devant moi, je suis en parfaite sécurité. Pour Lui, je ferai n’importe quoi, je supporterai n’importe quelle épreuve, car grandes et merveilleuses furent Ses oeuvres pour moi – des cadeaux que je chéris. J’ai toujours devant mes yeux Son Amour et je marche en Sa Vérité – je n’en reconnais pas d’autre. Je ne donne autorité sur moi à personne d’autre que Lui, car Lui seul a su m’aimer comme j’étais. Il a aujourd’hui comblé ma vie. Qu’ais-je besoin d’un autre berger que Lui ? Il est mon Seigneur, mon Sauveur et mon Dieu. Il me suffit. Je L’aime plus que tout et plus que tous, en esprit et en vérité.

Parle Seigneur Jésus, ta brebis écoute.

Et Jésus répondit :

“Je suis le bon pasteur; et Je connais mes brebis et mes brebis Me connaissent, comme le Père Me connaît et que Je connais le Père. et je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur.”

(Jn.10:14-16)

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus. C’est ce que j’aime le plus chez Toi : ce désir que Tu as de sauver tout le monde, cette volonté de rassembler, de faire l’unité – qu’avec Toi toutes les brebis du monde fassent UN, comme Toi Tu fais UN avec le Père. Oui c’est pour ça que je T’aime plus que tout et plus que tous Seigneur Jésus, pour Ta façon de rassembler en vue d’unir, et non de diviser pour mieux régner ! Si au moins les autres bergers pouvaient Te ressembler, notre monde serait définitivement meilleur qu’il ne l’est ! Seigneur prend pitié, O Christ prend pitié, Seigneur prend pitié. Une Parole de Toi et j’agirai. J’irai leur dire Ta Volonté.

Et Jésus répondit :

“Voici mon serviteur que Je soutiens, mon élu en qui mon âme se complait. J’ai mis sur lui mon Esprit. Aux nations, il proclamera le droit. Moi, le Seigneur, je t’ai appelé selon la justice ; je te saisis par la main, je te façonne, je fais de toi l’alliance du peuple, la lumière des nations : tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les captifs de leur prison, et, de leur cachot, ceux qui habitent les ténèbres. Je suis le Seigneur, tel est mon nom ; et je ne céderai pas ma gloire à un autre, ni ma louange aux idoles.”

(Is.42:1)

O Seigneur. Tu m’envoies dans l’arène… Ta plus petite brebis au devant des loups. J’irai pour toi, pour Te plaire et respecter Ton désir. Mais Seigneur, est ce qu’ils voudront m’écouter ? Est ce qu’ils voudront me croire ? Mais qu’importe – je ferai ce que Tu me demandes. Donnes moi seulement ton bouclier de salut et ne cesses pas de m’exaucer quand je crierai vers Toi car sans Ton aide, je ne pourrai rien entreprendre.

Et Jésus répondit :

“M’aimes-tu plus que ceux-ci ?”

(Jn.21:15) 

Oui Seigneur Tu le sais bien. Tu sais bien que je T’aime plus que tout et tous. Tu sais que je n’ai pas peur de me tenir debout devant n’importe qui, pour Toi. Et Jésus répondit :

Alors, crois en Moi, et tu réussiras. (Ac.16:31) Crois en l’amour que Je te porte et il te donnera des ailes – c’est en vainqueur que tu triompheras. Va et fais ce que tu dois sans chercher à comprendre pourquoi c’est toi que J’envoie. Je t’expliquerai tout plus tard. Va annoncer Ma Parole. Ensuite tu te réjouira – tu laisserais déborder ta joie! Va. Amen Alléluia +

Pour la gloire de mon Berger et le salut de Ses brebis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.