mon âme exalte le Seigneur

Dimanche 7 juin 2020

Depuis ce matin je ne me suis pas sentie bien, physiquement je veux dire; et quand Maurice a vérifié ma tension artérielle, elle avait chuté, d’où la sensation de faiblesse, et les vertiges… Alors je me suis dis qu’un peu de repos arrangerait tout cela. J’ai donc décidé d’annuler la visite que nous devions rendre à ma maman dans la matinée, et “take it easy” comme on dit, pour la journée.

Toutefois, les symptômes ont repris dans l’après midi, accentués par une forte envie de rejeter, des sueurs froides, et des angoisses. Maurice a repris ma tension et elle était toujours basse. Du coup j’ai commencé par m’inquiéter, mais pour me remonter le moral et essayer de ne pas trop penser à une maladie éventuelle, j’ai dis à Maurice que mon mal être pourrait être dû au manque d’exercice, et le manque d’air frais – cela faisait une semaine que je n’étais pas sortie de la maison. Je dois avouer que depuis l’alerte de pandémie et le confinement, je n’ai plus envie de sortir de chez moi. Bref, Maurice a acquiescé à ma remarque et nous décidâmes d’entreprendre une petite balade demain matin. Et dans mon coeur je fais monter une courte prière : “Seigneur je Te confie mon mal, jette un petit regard de mes côtés s’il te plait !” Puis, un peu plus rassurée de m’être confiée, et pour chasser mes idées noires, j’ai repris la lecture d’un article que j’avais commencée avant de me sentir mal ce matin; et voici ce que j’ai lu :

« Sors, va dans les champs, dans la nature et au soleil, sors et essaie de retrouver le bonheur en toi et en Dieu » *

Et pour la nième fois, mon âme a exalté le Seigneur…

Toutefois, je n’étais pas tout à fait revenue de mon exaltation, qu’un message est entré sur mon portable : 

Comment ne pas croire en Toi, Dieu vivant en Jésus-Christ dans Le Saint Esprit ? Comment ne pas Te glorifier Esprit d’Amour et de Vérité ? Comment ne pas Te suivre ?


*poème complet

Pense à toute la beauté
qui croît en toi et autour de toi
et sois heureuse !
Il y a toujours quelque chose de beau
qui demeure :
la nature, la splendeur du soleil,
la liberté, nous-mêmes,
ce sont des possessions que nous ne perdons jamais.
Contemple ces choses
et tu feras une nouvelle rencontre avec Dieu,
et tu retrouveras ton équilibre.
Une personne heureuse rend également les autres heureux,
une personne courageuse et confiante
ne sera jamais submergée par le malheur !

Anne Frank, Journal, mardi 7 mars 1944

Amen Alléluia Merci Jésus †

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.