Hope !

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 8,1-10.

En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule, et que les gens n’avaient rien à manger, Jésus appelle à lui ses disciples et leur dit : « J’ai de la compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger. Si je les renvoie chez eux à jeun, ils vont défaillir en chemin, et certains d’entre eux sont venus de loin. » Ses disciples lui répondirent : « Où donc pourra-t-on trouver du pain pour les rassasier ici, dans le désert ? » Il leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils lui dirent : « Sept. » Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Puis, prenant les sept pains et rendant grâce, il les rompit, et il les donnait à ses disciples pour que ceux-ci les distribuent ; et ils les distribuèrent à la foule. Ils avaient aussi quelques petits poissons, que Jésus bénit et fit aussi distribuer. Les gens mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles. Or, ils étaient environ quatre mille. Puis Jésus les renvoya. Aussitôt, montant dans la barque avec ses disciples, il alla dans la région de Dalmanoutha.


"On ramassa 
les morceaux 
qui restaient"

Je ne sais pas pourquoi, relisant cet Evangile aujourd’hui, c’est cette Parole qui m’a interpellée ! Sans doute parce que je suis moi-même un morceau qui est resté d’un lot, et que par charité chretienne, l’on a ramassé en se disant que ça pourrait servir.

Grâce donc à la charité chrétienne et aux miséricordieux. Grâce surtout à Celui qui est Miséricorde, et qui est venu pour en donner le goût à la race humaine qu’Il est venu sauver d’elle-même !

Quand on regarde Jésus-Christ vivre du début à la fin sa jeune et frêle vie, que l’on soit chrétien ou autre, que l’on soit athée ou agnostique, on ne peut s’empêcher d’être profondement touché, sauf si l’on a un coeur de pierre ou que l’on ne laisse au mystère de la bonté poussé à l’extrême, aucune chance d’exister sans avoir été scientifiquement prouvée et approuvée. Mais si au cas contraire, on s’abandonne et on se laisse guidé par l’Esprit qui L’a envoyé, à la fin du récit de Sa courte vie et de sa longue agonie, l’on pourra s’exclamer, l’âme toute retournée et bouleversée :

“Vraiment, cet homme était Fils de Dieu.”

(Mt 27:54)

Et on voudra même faire plus : on voudra tout quitter pour aller se renseigner encore plus sur Lui et le Message qu’Il est venu porter au monde entier, pour ensuite devenir l’un de Ses proches disciples – faire les mêmes choses que Lui, et plus encore !

Mon frère, ma soeur, pourquoi ne t’autoriserais-tu pas dès aujourd’hui à pousser un plus loin dans ta connaissance de L’Evangile où Sa Vie est exposée ? “La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux! (Mt 9:38) C’est Lui-même qui l’a dit. Et tu ferai un très bon ouvrier !

N’est ce pas Seigneur ? Attire à Toi cet ouvrier. J’ai fais tout ce que j’ai pu pendant le peu de temps qui me fut alloué et toutes les difficultés que j’ai rencontrées. A Toi de jouer a présent. Je te le confie…

Et Jésus répondit :

Tu lui dira encore ceci :

“Vous n’avez qu’un Directeur, le Christ. Le Maître est là et Il t’appelle.” (Mt,23,10*Jn,11,28)

😍😍😍😍😍😍 AMEN ALLÉLUIA + Oui Seigneur je transmets tout de suite.

Et Jésus ajouta :

Tu lui diras encore ceci :

“Je ne vous laisserai pas orphelins. Je viendrai vers vous.” (Jn,14,18) Il comprendra! +

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather