mesure d’amour

Dieu est là ! Sois là pour Lui… Parle Lui, un peu, écoute Le, beaucoup. 

Evangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,27-31a.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car il vient, le prince du monde. Certes, sur moi il n’a aucune prise, mais il faut que le monde sache que j’aime le Père, et que je fais comme le Père me l’a commandé. »


Méditation

“Le Seigneur Dieu m’a enseigné ce que je dois dire, pour que je sache avec quels mots je soutiendrai celui qui faiblit. Chaque matin, il me réveille, il me réapprend à écouter, comme doivent écouter les disciples.” (Esaie 50:4)

“déclaration d’amour”

 

“Si vous m’aimiez” – L’amour est une affaire de confiance. La confiance est la pierre d’angle sur laquelle l’amour se construit. La pierre d’angle c’est Lui : Jésus Homme Sauveur, Fils de Dieu Amour.

“Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie” dit Jésus, et il y a une raison à cette joie de Jésus:“puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.”

On dit que l’amour ne se mesure pas. Or, Jésus le fait. Il mesure l’amour de Son Père pour Lui, et il y a une raison à cela : afin que ceux qui viennent après Lui, comme toi et moi aujourd’hui, et qui ont reconnus Dieu pour notre Père, sachent de quelle immensité ils sont aimés !

Dieu est Amour, Dieu est L’Eternel Dieu d’Amour, Dieu est Grand et Tout-Puissant. Imaginez être aimé de Lui ! !

Mesurez l’amour, mesurez la joie : Grand Amour, Grande Joie ! Grande richesse ! Grande confiance …

Plus on est aimé de Dieu et plus on est grand, plus on est riche, plus on est joyeux ! Plus on fait confiance, et plus on est fort. Car on n’est plus seul – on est deux, et l’union fait la force. Alors on peut s’exclamer :

“Je suis fort par Celui qui me rend fort.”*

Et cette force est d’Amour, et cette force me pousse en avant, encore et encore, pour être une Bonne Nouvelle dans le monde des mal aimés.

Si c’est l’Amour de Dieu ton Père par Jésus ton frère qui te rend fort, alors tu es comblé, tu es heureux.

L’es-tu ?

Cette question, L’Esprit Saint la pose ce matin à travers cette réflexion, à moi d’abord qui l’aie reçue en premier, et à toi aussi – pèlerin qui passe par ce Puits aujourd’hui.

Es-tu heureux ? Es-tu comblé ?

Pendant longtemps j’ai cru qu’avoir Jésus seul dans sa vie, rendait heureux, du moins que l’on pouvait se contenter de vivre avec Lui seulement en esprit, comblé et en paix, loin de tous, parce que Lui seul suffisait. Or Lui-même m’a prouvé que ce n’était pas vrai, que La Vérité est toute autre, et comme Il est La Vérité, c’est en Lui que j’ai cru et point en mes petites idées préconçues, sans Lui.

Vivre en esprit c’est vivre avec Jésus et de Jésus. Vivre en vérité c’est Le donner ! Et nous devons vivre d’esprit ET de vérité ! Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu !* Voilà la vérité !

Si Jésus qui vient de Dieu est Amour, Il est aussi Don car l’Amour est don – don de soi. Or comment se donner si l’on vit seul et isolé ? Si l’on ne veut avoir contact avec personne ?

Jésus est La Source – Source d’amour, Source de paix. Vers Lui oui nous allons, pour nous resourcer en amour et en paix, Lui- même nous invite à La Source:

*Venez à l’écart dans un lieu désert, et reposez-vous un peu.”*

Mais ensuite, Lui-même nous renvoie vers le monde quand nous sommes remplis afin que nous allions partager l’amour partager la paix que nous avons reçus de Lui, en abondance !

“Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.”*

Certes Jésus est Le seul qui peut tout mesurer : l’amour, la vérité, même la paix, parce qu’Il EST tout cela. Et Il a dit :“la Vérité vous rendra libres” * ! Et a renchérit : “Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.”*

Cette liberté que nous donne Jésus est Le cadeau le plus précieux que nous pouvons recevoir de Lui qui est La Vérité, après Le Défenseur – Le Saint Esprit … Or, quand nous souffrons du mal que les autres nous font, nous perdons cette liberté parce que nous leur permettons de nous faire mal ! Nous devenons esclaves du mal.

Il arrive aussi des fois que nous nous méprenions sur le mal qui nous fait souffrir – il arrive que nous accusons les autres à cause d’une banalité, d’un moindre faux pas de leur part ! Sans voir que le mal dont nous les accusons ne vient pas  d’eux en vérité, mais d’un mal plus grand, plus profond, plus ancré en nous, un mal qui nous a été infligé sans doute injustement, et qui n’a pas été soigné – une vieille plaie qui se met de nouveau à supurer et à s’enflammer à chaque fois qu’une petite douleur vient s’y ajouter.

Que faire alors ? Se retirer en ermite, vivre loin des hommes pour ne pas souffrir ? Là n’est pas la solution car on ne peut pas vivre avec une plaie béante. N’est ce pas Seigneur ?

Et Jésus répondit :

—Tu as raison petit coeur. Il n’est pas bon de se faire du souci pour une petite plaie alors qu’il y a une encore plus grande qui n’a pas encore été soignée. Le moindre petit bobo et la souffrance devient – je ne dirai pas ‘exagérée’ parce que quand on n’est pas conscient on ne peut exagérer car on ne peut pas mesurer -, mais Je dirai que la souffrance devient alors abondamment plus grande et plus difficile à supporter. Alors oui, on désespère et on s’enferme, on se croit différent et on s’appitoie sur son sort – on devient victime du mal et de la souffrance qui s’imposent.

Alors que faire Seigneur ? Enseigne-nous …

Et Jésus répondit :

—Veillez pour ne pas entrer en tentation de juger et priez pour Mes brebis souffrantes. * Moi Je vous entendrai et Je fermerai toute plaie qui m’est présentée. * Ainsi Le Père verra que vous respectez Son commandement et ensemble nous viendrons de nouveau habiter ces Maisons, ouvrir les portes et les fenêtres pour permettre au Souffle du Saint Esprit de circuler à nouveau, et chasser tout mal. Amen Alléluia +

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus + Nous ferons tout ce que Tu diras.

* (Philippiens 4:13)*(Jean 8:32)*(Jean 8:36)*(Matthieu 5:44)*(Marc 6:31)*(Matthieu 4:4)*(Marc 16:15)*(Marc 14:38)*(1Rois 17:22)

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.