règle tes comptes avec Dieu

« Viens siéger au milieu de nous et expose-nous ta pensée, car Dieu t’a donné le privilège des anciens. » †(Daniel 13:50)

Le jeudi de la 28e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

 width=

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 1,1-10

“Paul, Apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, à ceux qui sont sanctifiés et habitent Éphèse, ceux qui croient au Christ Jésus. À vous, la grâce et la paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ. Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ ! Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit, au ciel, dans le Christ. Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour.Il nous a prédestinés à être, pour lui, des fils adoptifs par Jésus, le Christ. Ainsi l’a voulu sa bonté, à la louange de gloire de sa grâce, la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé. En lui, par son sang, nous avons la rédemption, le pardon de nos fautes. C’est la richesse de la grâce que Dieu a fait déborder jusqu’à nous en toute sagesse et intelligence. Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, selon que sa bonté l’avait prévu dans le Christ : pour mener les temps à leur plénitude, récapituler toutes choses dans le Christ, celles du ciel et celles de la terre.”†

Psaume 98(97)

“Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles ; par son bras très saint, par sa main puissante, il s’est assuré la victoire. Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations ; il s’est rappelé sa fidélité, son amour, en faveur de la maison d’Israël. La terre tout entière a vu la victoire de notre Dieu. Acclamez le Seigneur, terre entière, sonnez, chantez, jouez ! Jouez pour le Seigneur sur la cithare, sur la cithare et tous les instruments ; au son de la trompette et du cor, acclamez votre roi, le Seigneur !”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 11,47-54.

En ce temps-là, Jésus disait : « Quel malheur pour vous, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués. Ainsi vous témoignez que vous approuvez les actes de vos pères, puisque eux-mêmes ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux. C’est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres ; parmi eux, ils en tueront et en persécuteront. Ainsi cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la fondation du monde, depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie, qui a péri entre l’autel et le sanctuaire. Oui, je vous le déclare : on en demandera compte à cette génération. Quel malheur pour vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n’êtes pas entrés, et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés. »Quand Jésus fut sorti de la maison, les scribes et les pharisiens commencèrent à s’acharner contre lui et à le harceler de questions ; ils lui tendaient des pièges pour traquer la moindre de ses paroles.


Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

“cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé”

Bien cher frère et soeur, je viens en Paix vous parler avant de m’adresser au Seigneur qui m’a chargé de prier pour vous.

Dieu châtie, pour sauver et non pour le simple fait de juger et de condamner. Ainsi est Sa Justice ! Mais Dieu pardonne et réconcilie aussi, toute âme qui vient à Lui repentante avec la ferme résolution de ne plus recommencer. Gloire à notre Bon Dieu.

Hélas,  la chair est faible, et elle se laisse tenter. Pour tomber, elle va tomber, plusieurs fois même dans une vie. Mais qu’importe les chutes si l’âme se relève vite et reprend Le Chemin de la réconciliation.

C’est la foi qui aide à se relever – la foi en Celui qui est venu pour sauver et libérer, et non pour accuser et juger, Jésus-Christ Parole de Dieu incarnée. Par la foi en ce qu’Il enseigne et la pratique de ce qu’Il enseigne – c’est à dire l’amour du prochain – l’âme reçoit Son salut. J’a reçu la mienne, et chaque jour je Lui rends grâce. Et chaque jour Il m’apprend combien la foi, plus elle est ancrée en Christ, plus elle est fondée sur Lui, et plus vite l’âme se relève de ses chutes. Lui-même l’aide. Il envoie un ange, un cyrénéen qui passera son chemin et qui l’aidera à porter sa croix.

La foi aide à ne pas perdre de temps – surtout quand on arrive vers la fin, que l’on s’approche du supplice, que déjà on entend les trompettes qui sonnent le grand départ pour ceux de sa propre génération qui partent avant. Alors on sait que L’Heure de rendre les comptes est arrivée – qu’il faudra bientôt déposer le bilan !

“Oui, je vous le déclare : on en demandera compte à cette génération.”

Mon frère, ma soeur, une question, ou plusieurs, te sera alors posée sur un ton de reproche: “Je t’ai envoyé des prophètes et des apôtres pour te dire Ma Volonté, qu’est-ce que tu en as fait ? Combien d’entre eux as-tu renvoyé ? Combien d’entre eux as-tu persécuté et même tué ?” Malheur alors à toi si ton compte est lourd. Ce n’est pas moi qui te le dit, c’est Jésus Le Christ Lui-même qui, dans Sa grande miséricorde, vient encore aujourd’hui te prévenir et te donner une autre chance de t’amender ! C’est en Lui que tu dois croire, et pas en moi. Je ne suis qu’une messagère de plus qui ne fait que son devoir envers toi et envers Lui.

Si tu n’as pas encore réglé ce compte avec ta propre conscience, fais le vite car le temps presse –  L’Heure sonne presque et tu devras le rendre à Dieu. Qu’auras-tu à répondre à Ses questions ?

Je prie pour toi :

Mon Dieu, mon Père, je Te rends grâce pour ton immense Bonte. Vois, je T’en supplie, la misère de mon frère et de ma soeur que voici. Délivres-les de l’emprise de Ton ennemi; dans leur aveuglement, je suis certaine qu’ils n’ont pas oublié Ta loi. C’est pourquoi je viens ici soutenir leur cause : défends-les en Ta promesse de Sauveur des Hommes, fais-les revivre ! Accorde-leur Ta tendresse qui est sans mesure. Mets des âmes pures sur leur chemin – des âmes qui sauront les convaince à revenir à Ton École, là où la Volonté du Pere se dit. Envoie Le  Saint Esprit, qu’Il lui accordera Sa lumière et Son discernement. Pour lui, pour mon frère, pour ma soeur, je Te supplie Père, au Saint Nom de Jésus-Christ mon Sauveur, mon Seigneur. Amen †

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

“Je pardonnerai leurs torts, et de leurs péchés Je n’aurai plus souvenance. J’inscrirai mes instructions dans leur pensée, je les graverai dans leur cœur : je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple ! Personne n’aura plus besoin d’instruire son voisin ou son frère en disant : “Apprends à connaître le Seigneur !” Car tous me connaîtront, du plus petit jusqu’au plus grand. En effet, je pardonnerai leurs torts, je ne me souviendrai plus de leurs fautes. “(Hébreux 8)

Amen Alléluia Merci Seigneur. Je prie afin qu’ils T’écoutent et se remettent à Ton Ecole, là où moi-même j’ai appris à Te connaître, là où j’ai rencontré Le Père par Le Fils dans Le Saint Esprit, là où tout me fut pardonnée par la foi qui a pénétrée mon coeur et Tes Paroles qui s’y sont inscrites par la suite pour ne jamais en ressortir. Gloire à mes bons professeurs. Qu’ils soient bénis. Gloire à Toi Seigneur Jésus dans Le Saint Esprit qui T’uni au Père.

Et de nouveau La Voix retentit et j’entendis :

C’est bien petit coeur. Restes bien attachée à ta mission. Sois assidue, continue ton ouvrage jusqu’à la vieillesse. Ne sois pas admirative devant les œuvres du pécheur, fais confiance au Seigneur et persévère dans ta besogne. Car il est facile au Seigneur d’enrichir le pauvre à l’improviste, en un instant. La récompense c’est la bénédiction du Seigneur : en peu de temps, Il fait fleurir cette bénédiction. (Siracide 11) A présent va faire ce que tu dois comme tu dois, Je reste avec toi.

♥Je cours Seigneur, Merci – je vole, pour la gloire de Dieu et le salut de mon frère, de ma soeur, de tous les hommes et femmes du monde entier♥Que Dieu fasse fleurir sur eux Sa Bénédiction

Et de loin j’entendis encore La Voix du Saint Esprit qui disait :

“C’est Lui, le Christ, qui est votre paix. Par sa chair crucifiée, Il a détruit ce qui vous sépare aujourd’hui – le mur de la haine. Par lui, en effet, les uns et les autres, vous avez dans un seul Esprit, accès auprès du Père. Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu, car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même.” † (Ephésiens 2)

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.