Zachée d’hier et d’aujourd’hui

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le mardi de la 33e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Livre de l’Apocalypse 3,1-6.14-22.

“Moi, Jean, j’ai entendu le Seigneur qui me disait : À l’ange de l’Église qui est à Sardes, écris : Ainsi parle celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles : Je connais ta conduite, je sais que ton nom est celui d’un vivant, mais tu es mort. Sois vigilant, raffermis ce qui te reste et qui allait mourir, car je n’ai pas trouvé que tes actes soient parfaits devant mon Dieu. Eh bien, rappelle-toi ce que tu as reçu et entendu, garde-le et convertis-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur et tu ne pourras savoir à quelle heure je viendrai te surprendre. À Sardes, pourtant, tu en as qui n’ont pas sali leurs vêtements ; habillés de blanc, ils marcheront avec moi, car ils en sont dignes. Ainsi, le vainqueur portera des vêtements blancs ; jamais je n’effacerai son nom du livre de la vie ; son nom, je le proclamerai devant mon Père et devant ses anges. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises. À l’ange de l’Église qui est à Laodicée, écris : Ainsi parle celui qui est l’Amen, le témoin fidèle et vrai, le principe de la création de Dieu : Je connais tes actions, je sais que tu n’es ni froid ni brûlant – mieux vaudrait que tu sois ou froid ou brûlant. Aussi, puisque tu es tiède – ni brûlant ni froid – je vais te vomir de ma bouche. Tu dis : « Je suis riche, je me suis enrichi, je ne manque de rien », et tu ne sais pas que tu es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu ! Alors, je te le conseille : achète chez moi, pour t’enrichir, de l’or purifié au feu, des vêtements blancs pour te couvrir et ne pas laisser paraître la honte de ta nudité, un remède pour l’appliquer sur tes yeux afin que tu voies. Moi, tous ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige. Eh bien, sois fervent et convertis-toi. Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ; je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi. Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon Trône, comme moi-même, après ma victoire, j’ai siégé avec mon Père sur son Trône. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises.”†

Psaume15(14)

“Seigneur, qui séjournera sous ta tente ? Celui qui se conduit parfaitement, qui agit avec justice et dit la vérité selon son cœur. Il ne fait pas de tort à son frère et n’outrage pas son prochain. À ses yeux, le réprouvé est méprisable mais il honore les fidèles du Seigneur. Il ne reprend pas sa parole. Il prête son argent sans intérêt, n’accepte rien qui nuise à l’innocent. Qui fait ainsi demeure inébranlable.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 19,1-10.

En ce temps-là, entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait. Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là. Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. » Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »†


“Moi, tous ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige”† “Seigneur, qui séjournera sous ta tente ? Celui qui se conduit parfaitement, qui agit avec justice et dit la vérité selon son cœur.”† “Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.”†

 

Méditation

Descend vite ! 

Qu’est ce qui a fait descendre le pécheur de la hauteur où il s’était posté pour contempler le plus grand, alors qu’il était là le plus petit de tous ? Une Parole, prononcée avec autorité : 

“Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison.”

Une Parole a suffit ! Une Parole a tout fait ! Et dans le grand Livre de La Vie, son passé a été effacé. Il n’est plus resté que son prénom qui y resté inscrit pour l’éternité ! C’est lui qui, de siècle en siècle, dit à ceux qui veulent écouter, combien, envers le pécheur qui veut se convertir de ses mauvaises actions, et qui se place volontiers en position de connaître la vérité sur le pourquoi du comment, Dieu est miséricordieux!

Quitte à me redire, je dirai encore et toujours, même si vous êtes fatigués de lire ici toujours la même chose, comment Dieu n’a jamais énuméré mes mauvaises actions pour m’humilier ou me faire rougir ! Ni ne m’a-t-Il demandé de le faire ! Jamais non plus,  Il ne me les a reproché en privé ou devant quiconque ! Dieu m’a juste fait ressentir un profond mal-être – j’étais mal dans ma peau ! Il m’a simplement demandé de Lui dire ce que je désirais le plus ! Et comme c’était de l’amour avec un grand A, croyez qu’Il ne S’est pas fait prier d’un iota ! Vous les habitués de ce Puits, savez ce que par la suite, Il a fait pour moi ! Mais pour ceux qui ne savent pas, ou qui ont oublié, pas plus tard qu’hier j’en parlais de nouveau.

Depuis, l’histoire d’amour se poursuit ! Puisque c’est ecrit : dès que j’entends Sa voix, dès qu’Il frappe à ma porte, je Lui ouvre, et Il entre chez moi pour prendre Son repas avec moi, et moi avec Lui.

Dieu m’a donnée de siéger avec Jésus-Christ, mon époux aujourd’hui, sur Son Trône, comme Lui-même, après Sa victoire, a siégé avec Son Père sur Son Trône. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit à l’Église qui me juge et me condamne encore alors que Dieu Lui, m’a graciée! Et je ne parle pas pour moi seulement ! Je parle aux noms de tous ceux qui sont dans le même cas que moi. Je les invite à venir, et ils verront ! Je parle aussi pour cette Église qui pointe du doigt les graciés du Bon Dieu – pour qu’elle trouve ici, en ce Puidamour, sa conversion.

Je parle aussi pour ceux qui méprendraient ma pensée ! Qui penseraient que je dis tout cela par fierté ou pour me vanter ! Que ceux-la sachent que je n’oublie pas jusqu’où j’étais tombée – la mémoire est ce qui me reste, non pour me culpabiliser, mais pour me garder sur Le Chemin que j’ai aujourd’hui emprunté avec mon époux pour protéger la Mission que Dieu m’a confiée ! À ceux donc, qui méprendraient ce que je déclare ici, je dis que je n’ai en aucune manière, méritée ce que Dieu a fait pour moi ! Je me répéterai encore sans doute, mais je ne peux m’empêcher de le dire à chaque occasion qui m’est donnée du Ciel : Jésus n’a vu que ce que mon âme manquait et désirait le plus, et comme cela était en parfait accord avec Sa Volonté, Il a fait de moi un être gracié et comblé de grâces ! C’est la vérité ! Elle est écrite dans Le Livre de La Vie, et Dieu, après moi, Se chargera de la faire connaitre des esprits, parce que la vérité Le glorifie.

N’est ce pas Saint Esprit? Et du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

“Le Seigneur enverra son ange devant toi. Il fera réussir ton entreprise”

Genèse 24: 40

Depuis, tout ce que je fais, je le fais pour Lui, Le Dieu Trinitaire, Le Seul qui EST Dieu Père par Dieu Fils en Dieu Saint Esprit.

N’est ce pas que je suis gâtée d’être tous les jours invitée à partager leur repas ? De plus c’est Elle, La Trinité Sainte, qui me fait l’honneur de descendre chez moi ! Je n’ai même pas besoin de me déranger.

Qu’importe donc le repas que l’Homme d’Église me refuse, parce que chez moi, à ma table chaque jour, il y a La Trinité qui mange et boit ce que je Lui donne et ce qu’Elle désire le plus : les pécheurs, afin qu’Elle en fasse des convertis, des comblés de grâces. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit à cette Église !

Qui mieux qu’une ancienne pécheresse pour comprendre ce qui se passe chez un pécheur converti tous les jours que Dieu lui accorde ?

À quand la tienne mon ami/e ? À quand ta conversion ? Qu’attends-tu pour grimper à l’arbre de tes péchés, et à en dégringoler dès la première Parole qui te sera donnée aujourd’hui si tu regrettes sincèrement tes mauvaises actions ? Prends compte de ce que l’Esprit te dit aujourd’hui, et agis :

“Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison.”

Hier j’étais Zachée  ! Aujourd’hui c’est toi qui l’es !

Ainsi est-il †


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.