Jesus, Ami de mes ennemis

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le vendredi de la 2e semaine de l’Avent

LECTURES DU JOUR

Livre d’Isaïe 48,17-19.

“Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur, Saint d’Israël : Je suis le Seigneur ton Dieu, je te donne un enseignement utile, je te guide sur le chemin où tu marches. Si seulement tu avais prêté attention à mes commandements, ta paix serait comme un fleuve, ta justice, comme les flots de la mer. Ta postérité serait comme le sable, comme les grains de sable, ta descendance ; son nom ne serait ni retranché ni effacé devant moi.”†

Psaume 1,1-2.3.4.6

“Heureux est l’homme qui n’entre pas au conseil des méchants, qui ne suit pas le chemin des pécheurs, ne siège pas avec ceux qui ricanent, mais se plaît dans la loi du Seigneur et murmure sa loi jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un ruisseau, qui donne du fruit en son temps, et jamais son feuillage ne meurt ; tout ce qu’il entreprend réussira. Tel n’est pas le sort des méchants. Mais ils sont comme la paille balayée par le vent : Le Seigneur connaît le chemin des justes, mais le chemin des méchants se perdra.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,16-19

En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules : « À qui vais-je comparer cette génération ? Elle ressemble à des gamins assis sur les places, qui en interpellent d’autres en disant : “Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine.” Jean Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas, et l’on dit : “C’est un possédé !” Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et l’on dit : “Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.” Mais la sagesse de Dieu a été reconnue juste à travers ce qu’elle fait. »†


“Je suis le Seigneur ton Dieu, je te donne un enseignement utile, je te guide sur le chemin où tu marches”† “Heureux est l’homme qui se plaît dans la loi du Seigneur et murmure sa loi jour et nuit !”† “Le Fils de l’homme est venu … ami des publicains et des pécheurs.””†

 

Méditation

Jésus, Ami de mes ennemis !

J’aime cet Évangile de notre Seigneur car il renvoie l’Homme à lui-même  alors que l’Homme est à Dieu. Il le fait voir qui il est aux yeux de Dieu son Père, quand il marche à la baguette du monde ennemi de Dieu, alors qu’il devrait marcher à Sa folie à Lui : une génération mauvaise !

Aujourd’hui notre Ami commun Jésus, donne un enseignement utile et qui guide celle ou celui qui désire Le suivre sur ce Chemin difficile où l’on marche en quête de sainteté pour mériter la vie éternelle! Saint Paul a résumé et conclu cet Enseignement en quelques mots. Voici ce qu’il dit: “la folie de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que la force des hommes.” (1 Corinthiens 1:18-29)

Pendant longtemps, j’ai été récalcitrante à cette faiblesse de Dieu qui demande de tendre l’autre joue à l’ennemi qui frappe, et de ranger son épée au fourreau alors que l’on est attaqué de toutes parts ! Pendant longtemps, j’ai raisonné selon la pensée de l’Homme. Je ne connaissais pas alors la folie de l’Évangile. Mais dès que je me suis mise en recherche, un monde nouveau s’est ouvert à moi et j’ai dis OUI ! Oui je veux être folle de Toi Seigneur. Je veux marcher selon Ta folie, c’est à dire à contre courant ! Je ne danserai pas au son de la flûte des sages de ce monde ! Je ne me frapperai plus la poitrine quand ils se lamentent ! Et j’ai commencé à diminuer en sagesse aux yeux des hommes, et Lui, Jésus, Le Christ, ce fou qui se laisse clouer à une croix alors qu’Il est Dieu, a commencé par grandir en moi.

Cette année, en guise de cadeau de Noël, j’ai proposé une croix bien décorée ! ‘Pourquoi ? Pourquoi une croix ? N’en portent-ils pas assez pendant l’année ?’ Et je n’ai pas écouté la voix du Malin qui cherchait à m’en dissuader ! Je me suis vite mise au travail, et tandis que je travaillais, Le Seigneur Jésus, mon bon Ami, mon Berger, est venu parler à l’oreille de mon coeur. Il a dit : “Et tu offriras les plus belles aux plus pauvres d’entre tous : à celles et à ceux que tu apprécies le moins ! Et en passant, n’oublies pas d’en offrir aussi à tes ennemis, tu sais qui ils sont : ceux et celles qui ne t’ont jamais apprécié, jamais vraiment accueilli, voire persécuté … “

Mes chers amis/es et chers ennemis/es,

Aujourd’hui, puisque notre Seigneur a déjà parlé et tout dit – qu’en ce Noël je croule avec joie sous la confection de croix, c’est à vous que je poserai la traditionnelle question : N’est-ce-pas ?

N’est-ce pas que notre Dieu de miséricorde est fou? N’est-ce-pas qu’Il nous pousse à faire des folies ? N’est-ce-pas qu’après avoir prêter attention à Ses commandements, c’est la paix qui entre en nos coeurs comme un fleuve débordant ?


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.