waow ūü§©

Seigneur donne moi un coeur qui √©coute et qui comprend. Par charit√©, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Pr√©sence, de Ta Lumi√®re. N’√īte pas de ma bouche la Parole de V√©rit√©, car j’esp√®re dire La Volont√© du P√®re r√©v√©l√©e par Le Fils J√©sus-Christ mon Seigneur. Amen ‚Ć

Le vendredi de P√Ęques

LECTURES DU JOUR

Livre des Actes des Ap√ītres¬†4,1-12.

“En ces jours-l√†, apr√®s la gu√©rison de l‚Äôinfirme, comme Pierre et Jean parlaient encore au peuple, les pr√™tres survinrent, avec le commandant du Temple et les sadduc√©ens¬†; ils √©taient exc√©d√©s de les voir enseigner le peuple et annoncer, en la personne de J√©sus, la r√©surrection d‚Äôentre les morts. Ils les firent arr√™ter et placer sous bonne garde jusqu‚Äôau lendemain, puisque c‚Äô√©tait d√©j√† le soir. Or, beaucoup de ceux qui avaient entendu la Parole devinrent croyants¬†; √† ne compter que les hommes, il y en avait environ cinq mille. Le lendemain se r√©unirent √† J√©rusalem les chefs du peuple, les anciens et les scribes. Il y avait l√† Hanne le grand pr√™tre, Ca√Įphe, Jean, Alexandre, et tous ceux qui appartenaient aux familles de grands pr√™tres. Ils firent amener Pierre et Jean au milieu d‚Äôeux et les questionn√®rent¬†: ¬ę¬†Par quelle puissance, par le nom de qui, avez-vous fait cette gu√©rison¬†?¬†¬Ľ Alors Pierre, rempli de l‚ÄôEsprit Saint, leur d√©clara¬†: ¬ę¬†Chefs du peuple et anciens, nous sommes interrog√©s aujourd‚Äôhui pour avoir fait du bien √† un infirme, et l‚Äôon nous demande comment cet homme a √©t√© sauv√©. Sachez-le donc, vous tous, ainsi que tout le peuple d‚ÄôIsra√ęl¬†: c‚Äôest par le nom de J√©sus le Nazar√©en, lui que vous avez crucifi√© mais que Dieu a ressuscit√© d‚Äôentre les morts, c‚Äôest par lui que cet homme se trouve l√†, devant vous, bien portant. Ce J√©sus est la pierre m√©pris√©e de vous, les b√Ętisseurs, mais devenue la pierre d‚Äôangle. En nul autre que lui, il n‚Äôy a de salut, car, sous le ciel, aucun autre nom n‚Äôest donn√© aux hommes, qui puisse nous sauver.¬†¬Ľ”‚Ć

Psaume 118(117),1-2.4.22-24.25-27a

“Rendez gr√Ęce au Seigneur : Il est bon ! √Čternel est son amour ! Oui, que le dise Isra√ęl : √Čternel est son amour ! Qu’ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur : √Čternel est son amour ! La pierre qu’ont rejet√©e les b√Ętisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est l√† l’Ňďuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux. Voici le jour que fit le Seigneur, qu’il soit pour nous jour de f√™te et de joie ! Donne, Seigneur, donne le salut ! Donne, Seigneur, donne la victoire ! B√©ni soit au nom du Seigneur celui qui vient ! De la maison du Seigneur, nous vous b√©nissons ! Dieu, le Seigneur, nous illumine.”‚Ć

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 21,1-14.

En ce temps-l√†, J√©sus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tib√©riade, et voici comment. Il y avait l√†, ensemble, Simon-Pierre, avec Thomas, appel√© Didyme (c‚Äôest-√†-dire Jumeau), Nathana√ęl, de Cana de Galil√©e, les fils de Z√©b√©d√©e, et deux autres de ses disciples. Simon-Pierre leur dit : ¬ę Je m‚Äôen vais √† la p√™che. ¬Ľ Ils lui r√©pondent : ¬ę Nous aussi, nous allons avec toi. ¬Ľ Ils partirent et mont√®rent dans la barque ; or, cette nuit-l√†, ils ne prirent rien. Au lever du jour, J√©sus se tenait sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c‚Äô√©tait lui. J√©sus leur dit : ¬ę Les enfants, auriez-vous quelque chose √† manger ? ¬Ľ Ils lui r√©pondirent : ¬ę Non. ¬Ľ Il leur dit : ¬ę Jetez le filet √† droite de la barque, et vous trouverez. ¬Ľ Ils jet√®rent donc le filet, et cette fois ils n‚Äôarrivaient pas √† le tirer, tellement il y avait de poissons. Alors, le disciple que J√©sus aimait dit √† Pierre : ¬ę C‚Äôest le Seigneur ! ¬Ľ Quand Simon-Pierre entendit que c‚Äô√©tait le Seigneur, il passa un v√™tement, car il n‚Äôavait rien sur lui, et il se jeta √† l‚Äôeau. Les autres disciples arriv√®rent en barque, tra√ģnant le filet plein de poissons ; la terre n‚Äô√©tait qu‚Äô√† une centaine de m√®tres. Une fois descendus √† terre, ils aper√ßoivent, dispos√© l√†, un feu de braise avec du poisson pos√© dessus, et du pain. J√©sus leur dit¬†: ¬ę¬†Apportez donc de ces poissons que vous venez de prendre.¬†¬Ľ Simon-Pierre remonta et tira jusqu‚Äô√† terre le filet plein de gros poissons¬†: il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgr√© cette quantit√©, le filet ne s‚Äô√©tait pas d√©chir√©. J√©sus leur dit alors¬†: ¬ę¬†Venez manger.¬†¬Ľ Aucun des disciples n‚Äôosait lui demander¬†: ¬ę¬†Qui es-tu¬†?¬†¬Ľ Ils savaient que c‚Äô√©tait le Seigneur. J√©sus s‚Äôapproche¬†; il prend le pain et le leur donne¬†; et de m√™me pour le poisson. C‚Äô√©tait la troisi√®me fois que J√©sus ressuscit√© d‚Äôentre les morts se manifestait √† ses disciples.‚Ć


“En nul autre que lui, il n‚Äôy a de salut, car, sous le ciel, aucun autre nom n‚Äôest donn√© aux hommes, qui puisse nous sauver.”‚Ć “Donne, Seigneur, donne le salut !”‚Ć “Ils jet√®rent donc le filet, et cette fois ils n‚Äôarrivaient pas √† le tirer, tellement il y avait de poissons.”‚Ć

 

Méditation

J√©sus, fra√ģchement ressuscit√© d’entre les morts, a faim ! Au lever du jour, Il se rend sur le bord de la mer, et voit Sa bande de p√©cheurs, dont Simon-Pierre leur chef, filets de p√™che vides √† la main !¬† J√©sus leur dit :

¬ę¬†Les enfants, auriez-vous quelque chose √† manger¬†?¬†¬Ľ

Ils lui r√©pondirent¬†: ¬ę¬†Non.¬†¬Ľ Il leur dit¬†:

¬ę¬†Jetez le filet √† droite de la barque, et vous trouverez.¬†¬Ľ

Et nous savons la suite : Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le tirer, tellement il y avait de poissons.

Ainsi est notre Seigneur Jésus-Christ : Don en abondance !

“En nul autre que Lui”, disait Simon-Pierre, “en nul autre que Lui il n‚Äôy a de salut, car, sous le ciel, aucun autre nom n‚Äôest donn√© aux hommes, qui puisse nous sauver.”‚Ć

Simon-Pierre a fait cette d√©claration quelques temps apr√®s que J√©sus Christ, son Ma√ģtre et Seigneur fut reparti vivre au Ciel d’o√Ļ Il √©tait venu. Simon-Pierre √©tait alors rempli de l’Esprit Saint qui lui avait fait se souvenir de ce moment o√Ļ une Parole de Son Ma√ģtre et Seigneur, ressuscit√© d’entre les morts, avait suffit pour que l’abondance lui fut accord√©.

“Cent cinquante-trois gros poissons” dans son filet ce jour l√†, et “malgr√© cette quantit√©, le filet ne s‚Äô√©tait pas d√©chir√©.”

Et si aujourd’hui Il venait √† toi ?

  • Qui ? moi ?

Oui, toi ! Et si J√©sus venait √† toi aujourd’hui comme hier Il √©tait venu √† Simon-Pierre, te dire : “J’ai faim ! As-tu quelque chose √† manger?” Que lui repondras-tu ? Tout en sachant que la nourriture qu’Il cherche, aujourd’hui qu’Il vit en Esprit, consiste d’√Ęmes, la tienne pour commencer, qu’il aurait comme entr√©e – une entr√©e pour ouvrir Son coeur aux autres √Ęmes qui gr√Ęce √† toi qui l’en aura nourri, viendraient elles aussi se donner Lui – et Lui les consolera, les instruira, les guidera, les sauvera…

Que lui r√©pondras-tu mon ami/e ? Si une Parole de Lui a suffit pour que le filet de p√™che de Simon-Pierre fut remplir √† ras bord, d√©bordant m√™me sur les bords, ne crois-tu pas qu’une pri√®re de toi adress√©e au Ressuscit√© d’entre les morts, suffirait pour en ressusciter tout au moins une autre ?

Tiens, que je te partage ce que je viens de vivre avec Lui, peut-√™tre que cela t’aidera √† repondre correctement √† la question. Avant de commencer cette m√©ditation j’√©tais en pri√®re. Avec ma soeur en Christ, nous avons pri√© ensemble le chapelet de La Divine Mis√©ricorde. Nous avons pri√© pour les malades, les agonisants, les mourants, les d√©sesp√©r√©s, enfin pour le monde entier, et tout particulierement pour quelques √Ęmes qui √©taient venues nous demander de prier pour elles. Nous avions √† peine termin√© notre chapelet, qu’un message est entr√© sur mon portable et ce que j’ai lu m’a combl√©e d’une joie parfaite : “on m’a enlev√© le tube de l’estomac ce matin, et j’ai pu avaler quelques gorg√©es d’eau… je sens que ca va aller maintenant. Amen” Ce message venait d’une grande malade qui vient d’√™tre op√©r√©e des intestins et¬† lutte depuis plusieurs semaines pour retrouver la sant√©, tout au moins, boire quelques gorg√©es d’eau.

  • Ah ! Tu es donc entrain de me dire que votre pri√®re a √©t√© exauc√©e ?

Moi, je ne dis rien – je ne suis qu’un t√©moin de plus de Celui qui a faim des √Ęmes. C’est Lui Le Sauveur. Je n’ai fait que prier en communion des saints comme Il l’a demand√©, pour cette petite √Ęme d√©sesp√©r√©e, en lutte avec son mal. Demandons-Lui veux-tu de confirmer que ceci est La V√©rit√©, selon Sa Volont√© ?

O Seigneur J√©sus Christ Ressuscit√©, Toi qui m’a sauv√©e des eaux dans lesquelles je me noyais, Toi qui m’a donn√©e un coeur joyeux et accord√©e la paix √† mon √Ęme, pour Toi j’ai renonc√© au p√©ch√© et aux tentations de l’Ennemi, pour Toi je me suis retir√©e du monde ou son mal foisonne, pour Toi je ne parle plus en mon nom, je ne risque plus de discerner en mon nom, mais au Nom du Saint Esprit que Tu m’as envoy√©e en Gr√Ęce de Ta Mis√©ricorde, daigne m’accorder une Parole qui confirmera √† mon ami/e que voici, l’explication que je lui ai donn√©e.

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

“Vivez dans la pri√®re et les supplications; priez en tous temps, dans l’Esprit. Restez √©veill√©s, soyez assidus √† la supplication pour tous les fid√®les.”

(Ephésiens 6:18)

  • Waow ! L√† tu m’as eu ch√®re amie. Tu m’as convaincu – je dis OUI √† ce J√©sus-Christ, tout de suite, l√† maintenant… D√©sormais, Il sera mon Seigneur, ma lampe, mon Dieu, qui √©clairera ma t√©n√®bre…

Et du Haut du Ciel La Voix de nouveau se fit entendre et dit :

Et Moi, Le Seigneur, Je panserai cette blessure qui a emp√™ch√©e ce OUI que tu tardais √† Me donner; Je gu√©rirai la trace des coups que tu as re√ßus.* Va! Avec mon petit coeur que voici, va – elle te conduira au troupeau dont Je suis Le Berger. Quant √† toi petit coeur, well done¬† ! Je te b√©nie pour ta pers√©v√©rance et ta fid√©lit√©.*¬† Vole √† pr√©sent – avec ton nouveau prot√©g√©. ALL√ČLUIA ‚Ć

Je vole Seigneur, par gr√Ęce de Dieu, au profit de tous ‚Ć MERCI ‚̧ūüĆĻ

*Jérémie 30:17*Tobit 4:5


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ‚̧ Tu es Celui que mon coeur a cherch√© ‚̧ Tu es Celui qu’il a trouv√© ‚̧

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.