Dieu, Le Familier

Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen †

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon saint Matthieu 13,54-58

En ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et il enseignait les gens dans leur synagogue, de telle manière qu’ils étaient frappés d’étonnement et disaient : « D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles ? N’est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie, et ses frères : Jacques, Joseph, Simon et Jude ? Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes chez nous ? Alors, d’où lui vient tout cela ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur dit : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays et dans sa propre maison. » Et il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi.


MEDITATION

Le Seigneur parla à Moïse et dit (Lévitique 23:1) «Tu n’auras pas chez toi d’autres dieux, tu ne serviras aucun dieu étranger. C’est moi, le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait monter de la terre d’Égypte !» (Psaume 81(80):11) Et il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi. (Matthieu 13:58)

 

Mon Dieu

Mon Dieu est Celui qui m’a sauvée. Par Sa Main droite, Il m’a libérée du filet de l’oiseleur qui me retenait prisonnière. Par une seule Parole,  donnée à Son prophète, Il m’a séduite. Et quand après, voyant que ma foi avait grandie et s’était affermie, que j’étais prête au OUI final et définitif,  Il m’a renvoyé celui qu’Il avait choisi pour être mon époux. Et, par lui, je me suis laissée seduire. Voilà toute mon histoire. Voilà toute ma foi. J’ai agi selon La Volonté de mon Dieu – Le Dieu qui m’a sauvée ! Et le monde m’en a voulu !

Le monde m’en a voulu, le monde m’en veux, et toujours m’en voudra, parce que Dieu me parle, Dieu me dicte Sa Volonté. Malgré que j’ai toujours tenu à leur dire que toute parole qu’ils entendent n’est pas de moi : qu’elle est du Père, qui m’a envoyé, il m’a rejeté.

Ce monde là, ce sont mes proches – membres de ma propre parenté.

C’est dur, mais, au fil des années, j’ai dû l’accepter, faire un choix, et j’ai fini par arriver à m’en tenir, grâce à une autre Parole de mon Dieu, mon Sauveur qui m’accompagne jusqu’aujourd’hui et m’aide à résister quand je suis tentée de reprendre contact : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays et dans sa propre maison. »

Pour Toi mon Dieu, pour pouvoir continuer à T’écouter et rapporter Tes Volontés au monde entier, j’ai dû accepter d’être reniée par ma propre famille. Crois que je n’ai jamais regretté, ni la persécution ni le choix qui s’imposait à moi. Mon amour pour Toi fut le plus fort.

Aujourd’hui, Tu me donnes l’occasion de Te rendre grâce. Alors je lève mes mains vers Toi mon Dieu mon Sauveur et je dis au monde combien   Tu es grand et bon ! Car Tu as eu pitié de moi et Tu m’as donné une famille. J’ai aujourd’hui des frères et des soeurs, et plus que j’en avais autrefois ! C’est Toi qui les as choisis. Ils étaient à Toi, et Tu me les a donnés. Parce que Tu as jugé que L’Homme n’est pas fait pour vivre seul, mais entouré, et aimé. C’est ainsi que Tu l’as voulu et créé. Et pour moi Tu l’as fait. Merci Seigneur. Je ne demande qu’une chose : c’est que nous restions toujours unis à Toi comme des sarments au Cep, comme une vraie famille ! Je T’aime Seigneur. Merci pour toutes ces merveilles, tous ces miracles que Tu as fait pour moi et fais aujourd’hui à travers moi. Merci mon Dieu mon Sauveur ❤🌹

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

Celui qui M’aime et garde Mes Paroles, sera aimé de Mon Père; et Je l’aimerai et Je me manifesterai à lui. En lui, nous ferons une demeure * Ce Puidamour en est la preuve ! Toi qui l’as géré et entretenu pour le bien de tous, petit coeur de Mon Coeur, toi qui as cru envers et contre tous que Le Père a consacré ce Puits comme Sa Maison, en y plaçant Son Nom à jamais, Ses yeux et Son Coeur pour toujours, en es la preuve aussi. L’Esprit Saint que le Père t’a envoyé en Mon nom, t’a fait te souvenir de tout ce que J’ai enseigné, et tu les as déposé ici, fidèlement. Que ton cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé quand le moment sera venu de t’en aller d’ici. Tu as accomplis Ta Mission. A présent debout, resplendis Mon Coeur ! Car voici ta lumière, et sur toi se lève la gloire du Seigneur.* Ton service, selon les dons que Dieu a mis en toi, commence aujourd’hui.*

Merci Seigneur. Toutefois, si mon service commence aujourd’hui, qu’ais-je fait pendant ces 68 ans de ma vie passée ?

Tu as été instruite de Dieu et par Dieu Lui-même* C’est ainsi qu’Il l’a voulu et c’est ainsi que cela fut fait. Merci d’avoir respecté Sa Volonté, malgré les nombreuses fois où tu fus tentée d’abandonner. Certes, il y a eu des moments où tu as été voir ailleurs comment cela se faisait. Je ne dis pas que tu as mal fait, Je dis que Dieu a permis que tu vois et saches ce qui est bon et ce qui est mauvais. Finalement tu as vu où Il te conduisait et tu as accepté les leçons du voyage. Maintenant, aujourd’hui même, ton voyage au désert, de même que ta formation qui y eut lieu, prend fin. Tout est en place.

Mais Seigneur, je n’ai pas fais mes 40 ans au désert …

C’est parce que tu as fais bien vite des progrès. Tu t’es révélée être un élève obéissant et fidèle à tes cours, alors Dieu a diminué le temps qui t’étais alloué de moitié. Ainsi est Dieu – L’Unique Dieu qui connaît chacun de Ses enfants, – qui n’est pas étranger à ce qu’ils sont et font; et qui est toujours disposé à intervenir pour les aider à avancer plus vite plus loin pour arriver plus vite plus tôt la où Il les attend. À présent, va petit coeur et fais ce que tu dois comme tu le veux. Tu as confiance en Moi, J’ai confiance en toi. Ensemble, nous ferons comme Dieu le veut. Va †

Je vole Seigneur. Merci d’avoir toujours été là pour moi. Je m’en vais pour la Gloire de Dieu et le Salut de tous mes frères et soeurs de La Terre, même de ceux qui m’ont renié…

Et La Voix du Ciel répondit :

Ne t’en fais pas pour eux petit coeur. Ils sauront que c’est en Moi que tu as été mise à part, désignée d’avance…* Et ils l’accueilleront. Je M’en chargerai personnellement. Va en paix †

Oui Seigneur. Tout ce que Tu diras. Cependant …

Oui petit Coeur, cependant quoi ?

Euh… dois-je revenir demain ? Puisque ma formation est terminée ?

Demain n’est pas encore petit coeur ! Pourquoi t’en soucier ? Tu as cru jusqu’aujourd’hui au présent de La Grâce, et en Son  Éternité, ce n’est pas aujourd’hui que tu vas te mettre à questionner ! D’ailleurs, tu devrais savoir, ou alors c’est que tu sais et tu fais comme si tu ne sais pas – afin de pouvoir revenir ! J’opte pour la deuxième raison. Allez viens près de Moi Mon Coeur. Tu es désormais comme un sceau sur Mon coeur de sorte que là où tu vas Je vais, là où Je vais, tu vas. Je sais que cela sera difficile de rester loin de ce Puidamour qui a recueilli nos pensées durant toutes ces années. Mais, ce ne sera pas impossible, car, réjouis-toi, sois pleine d’allégresse et exultes éternellement, de ce que Le Père va créer.* Ce Puidamour, ni ce qu’il contient, n’était pas à toi pour commencer. Continues à croire en l’impossible et l’impossible te sera donné.

Allons a présent ! Le temps presse Mon Coeur †

 

*Jean 14:21*Isaie 60:1*1 Pierre 4:10*Jean 6:45*Ephésiens 1:11*Isaie 65:18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.