que tous ceux qui t’approchent

Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen †

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon saint Luc 11,42-46

En ce temps-là, Jésus disait : « Quel malheur pour vous, pharisiens, parce que vous payez la dîme sur toutes les plantes du jardin, comme la menthe et la rue et vous passez à côté du jugement et de l’amour de Dieu. Ceci, il fallait l’observer, sans abandonner cela. Quel malheur pour vous, pharisiens, parce que vous aimez le premier siège dans les synagogues, et les salutations sur les places publiques. Quel malheur pour vous, parce que vous êtes comme ces tombeaux qu’on ne voit pas et sur lesquels on marche sans le savoir. » Alors un docteur de la Loi prit la parole et lui dit : « Maître, en parlant ainsi, c’est nous aussi que tu insultes. » Jésus reprit : « Vous aussi, les docteurs de la Loi, malheureux êtes-vous, parce que vous chargez les gens de fardeaux impossibles à porter, et vous-mêmes, vous ne touchez même pas ces fardeaux d’un seul doigt. »


MEDITATION

Ceux qui font le bien avec persévérance et recherchent ainsi la gloire, l’honneur et une existence impérissable, recevront la vie éternelle ; mais les intrigants, qui se refusent à la vérité pour se donner à l’injustice, subiront la colère et la fureur. Car Dieu est impartial.

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 2,1-11.

Je n’ai de repos qu’en Dieu seul, mon salut vient de lui. Lui seul est mon rocher, mon salut, ma citadelle : je suis inébranlable.

Psaume 62(61),2-3.6-7.9.

malheureux êtes-vous – vous passez à côté du jugement et de l’amour de Dieu

Luc 11:46

 

Il y a cette belle prière de notre saint patron, Francois d’Assise, que j’aime particulièrement, et qui dit : “Seigneur, que tous ceux qui m’approchent sentent votre puissance et votre présence.” Et bien vivre comme un être Humain qui a été créé par L’Être Divin, c’est cela – c’est vivre pour manifester Dieu tel qu’Il est, tel qu’Il vit en chacun et en chacune. C’est la loi invisible de la nature humaine.

En effet, mes biens chères soeurs, et bien chers frères, nous avons chacun la semence Divine qui vit en nous ! Cet ADN invisible qui ne demande qu’à se manifester en chacun, pour le bien de tous!

Pour manifester Dieu, il faut d’abord apprendre à Le connaître. Et en le faisant, une chose magnifique va se produire avec le temps : Dieu Lui-même, une fois que nous L’ayons reconnu, va nous apprendre à nous découvrir : qui on est et pourquoi on est.

“Qui m’a vu a vu Le Père”, a dit Son Fils Jésus, notre Sauveur. ” Je suis dans le Père, et le Père est en moi. Le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les oeuvres” (Jean 14)

Si tu veux savoir qui tu es, si ton but est de manifester Le Divin qui vit en toi, Jésus-Christ est donc LE modèle à imiter. Il sera ton Maître. Par l’intermédiaire du Saint Esprit qui procède de Dieu, Il te guidera sur la bonne Voie, car il y en a plusieurs – le monde regorge de ces sentiers mal éclairés qui finissent en coupes gorges. Fais très attention à les éviter.

“Je suis La Lumière du monde.  Je suis Le Chemin, La Vérité et La Vie. Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.… “(Jn 8:12* 14:6*15:4-6)

Voilà ce qu’Il a déclaré de Lui. Et si j’en parle, si je t’encourage tant à Le suivre, c’est parce qu’Il a été mon Sauveur et Il est aujourd’hui mon Seigneur † Grâce à Lui je suis comblée de grâces.

Je pourrai passer des heures entières ainsi – à te citer des passages du Livre des Saintes Écritures qui te diront tout de Lui. Mais au final, c’est toi qui devra décider qui tu voudras écouter et par la suite, suivre.

Toutefois, aujourd’hui, je ne te laisserai pas sans t’avoir cité encore un passage qui m’accompagne, surtout quand, tentée par l’ennemi de Dieu, l’ami du monde, j’ai tendance à douter de moi, et de Sa Présence en moi. C’est à ce moment que je sors mon petit livret de ma petite pochette, que je l’ouvre à la page déjà marquée, et que je lis à haute voix pour bien que l’ami du monde l’entende et me laisse vivre :

“L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles.… (Psaume 22(23)

Et sur cette page, à la fin de ce beau psaume, j’ai noté ce qu’Il m’a révélé et que je te révèle  :

“Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger, et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse.…  (Jean 10:11-12)

Ma soeur, mon frère, regarde moi. Tu connais ma vie qui est un livre ouvert. Même ceux que je ne connais pas, me connaissent. Que vois-tu, en vérité ? Une femme perdue comme jadis elle était? Ou une brebis retrouvée et comblée parce que Dieu, par Jésus, lui a fait Grâce d’éffacer tous ses péchés et de la libérer ? De sorte que maintenant elle vit de La Lumière et dans La Vérité !

Ma soeur, mon frère, crois comme je crois et vois ! Vois comme vers les eaux du repos Il m’a menée, Il y a refait mon âme. La ténèbre n’est point ténèbre devant Lui, et la nuit comme le jour m’illumine. Et je sais que ce sera pour toujours. Est ce là un lourd fardeau que je suis entrain de placer sur tes épaules ? Un que je n’ai moi-même porté ? 

Dieu m’a fait justice ! Tu le sais. Il m’a rendu ma dignité que le monde,  trop content de parler et de se réjouir du malheur des autres, avait foulée aux pieds. En te demandant de croire en Jésus-Christ ma soeur, mon frère, comme je crois aujourd’hui, je suis entrain de te conduire vers La Lumière Divine qui Se révélera et qui te révèlera. 

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

“Celui qui croit en Moi, fera, lui aussi, les oeuvres que Je fais.” (Jean 14:12) Voilà ce que Le Ciel et Moi, avons à dire de toi Mon Coeur !

Amen Alléluia Alléluia Alléluia ma Joie est complète Seigneur Jésus. MERCI🙏❤

Alors, c’est le moment de nous en aller d’ici Mon Coeur ! Dailleurs, Le Puits de Papa est rempli, pour aujourd’hui †

Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens vous demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux remplis d’amour ; être patient, compréhensif, doux et sage ; voir vos enfants au-delà des apparences, comme vous les voyez vous-même, et ainsi, ne voir que le bien en chacun. Fermez mes oreilles à toute calomnie, gardez ma langue de toute malveillance et que seules les pensées qui bénissent demeurent en mon esprit. Que je sois si bienveillant et si joyeux que tous ceux qui m’approchent sentent votre puissance et votre présence. Revêtez-moi de votre beauté, Seigneur, et qu’au long du jour je vous révèle. Ainsi soit-il

Saint François d’Assise

(1182-1226)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.