Justice Divine et mouchoir de poche

Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen †

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon saint Luc 18,1-8

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : “Rends-moi justice contre mon adversaire.” Longtemps il refusa ; puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.” » Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice ! Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Les fait-il attendre ? Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »


MEDITATION

La création entière, dans sa propre nature, était remodelée au service de tes décrets, pour que tes enfants soient gardés sains et saufs.

Livre de la Sagesse 18,14-16.19,6-9.

Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !

Psaume 105(104)

Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ?

Luc 18,1-8

 

La Justice de Dieu ! Ah ! Comme elle me plaît ! Juste, bien entendu, et équitable, puissante – qui remet les pendules les plus déréglées à Son Heure! Fidèle et jamais en retard ! Quand Dieu fait justice, c’est la trompette de la grande libération qui se met à résonner et tous entendent! Tous voient ! Mais hélas, peu croient …

“le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?”

C’est la grande question qui surgit à nouveau aujourd’hui !

Il m’a été donné hier, en Grâce, de vivre un moment merveilleux. À côté de la chapelle, il y a un petit bout de cour – un très petit mouchoir de poche, –  qui nous appartient puisque nous habitons au rez-de-chaussée d’un petit immeuble à 2 étages. Depuis bientot 7 ans que nous vivons là, mon désir a toujours été de faire de ce petit espace, un petit coin spirituel. J’avais même acheté une petite statuette d’un ange en prière et j’attendais de pouvoir le mettre en valeur dans ce petit coin !  Hélas, je n’ai jamais trouvé “l’ouvrier” qui pouvait m’aider dans cette tâche, et à chaque fois que je regardais vers ce coin, mon coeur soupirait et se languissait!

Il y a un mois de cela, il a fallu faire venir un contracteur pour régler un petit souci dans l’immeuble et la cour est devenu un chantier ! Des ouvriers ont travaillé des semaines durant, allant et venant, passant devant ce petit ange en prière, et un jour, les voyant à l’oeuvre, une pensée a surgit à mon esprit ! Le petit ange avait du pousser un cri tellement fort, qu’il est parvenu jusqu’à moi : “Je suis un Messager de Dieu ! Je suis venu dans ta cour pour délivrer un Message, et il n’est pas juste que je doive attendre tout ce temps pour dire ce que j’ai à dire !” Alors Maurice a fait appeler le contracteur du chantier et je lui ai parlé ! En 2 mots je l’ai expliqué ce que mon coeur voulait, et nous lui avons demandé de nous donner une cotation si jamais il pouvait faire ce petit travail. Des semaines ont passé, sans un mot du contracteur. En deux fois Maurice l’a relancé et sa dernière réponse fut : “je cherche un ouvrier capable de faire ce que vous voulez, je ne l’ai pas encore trouvé !” Et pourtant, ce que je voulais était très très simple, qu’un simple maçon de métier ferait.

Croyez qu’après cette réponse et comme le travail sur le chantier se terminait, assise à la chapelle, ce soir là, j’ai soupiré en moi-même ! Sans oser rien dire à Dieu, mon âme a soupiré  : “Me voilà retournée à la case départ ! Le petit Ange ne pourra pas délivrer Son message tant qu’il n’aura pas trouver sa place.” Le coeur gros cette nuit là, j’ai été me coucher…

C’était avant hier! Et hier matin, en ouvrant les rideaux de la chapelle, voilà ce que j’ai vu : 

 

 

“Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s’entende; mais sur toute la terre en paraît le message et la nouvelle, aux limites du monde.”

(Psaume 19(18)†

Et je me suis tout simplement mise à pleurer, des larmes de joie, car en cet ouvrier, j’ai vu notre Dieu qui était une fois encore descendu de Son trone de Grâce ! Et quand plus tard j’ai ouvert Le Livre des Saintes Écritures, Ses Paroles m’ont confirmé que c’était bien Lui qui était là:

“à travers la grandeur et la beauté des créatures, on peut contempler, par analogie, leur Auteur.”

(Livre de la Sagesse 13,1-9)

Amen Alléluia Alléluia Alléluia ma Joie est complète Seigneur. MERCI MERCI MERCI,  est tout ce que ma chair trouve à Te dire. Mais ouvre Toi-même mes lèvres Père! Que ma bouche puisse publier Ta louange comme elle se doit †

Et du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit:

Grandes et merveilleuses sont tes oeuvres, Dieu Maître-de-tout. Ils sont justes, ils sont vrais, Tes chemins, Roi des nations. Qui ne te craindrait, Seigneur ? À Ton nom, qui ne rendrait gloire ? Oui, Toi seul es saint ! Oui, toutes les nations viendront et se prosterneront devant Toi ; oui, ils sont manifestés, tes jugements. ”

(Apocalypse 15:3-4)

Dernière Nouvelle : ce matin quand Maurice a demandé au contracteur combien nous lui devions : il a repondu : “CADEAU! C’est un CADEAU !”

Seigneur, quelle joie est la mienne de pouvoir te dire que “OUI, Seigneur, Tu trouveras la foi sur la Terre quand Tu reviendras !” ALLÉLUIA ALLÉLUIA ALLÉLUIA †

Bénis ton Seigneur ô mon âme ! N’oublie aucun de Ses bienfaits. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.