croire

MEDITATION

 


 

 

« Parce que tu Me vois, tu crois. Heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru. »

Jn. 20,29


Il est vrai qu’il est plus facile pour un disciple,  de suivre son maître qu’il voit et entend, et avec lequel il peut parler, avoir une conversation, ouvrir son cœur !

Il est vrai aussi que pour le disciple dont le maître n’est ni visible ni tangible ni audible, la tâche est beaucoup plus ardue.  Aussi, dans le souci de garder un certain équilibre spirituel, il se crée des ‘représentations’ de son invisible maître en l’imaginant, et l’honorant par une image ou une statue, à laquelle il se dévoue totalement.  Ce dévouement est tout ce qu’il a pour pratiquer sa foi.

Il EST néanmoins un maître qui n’a laissé à ses disciples aucune image qui le représenterait, et devant laquelle il se prosternerait pour l’adorer ; ni même un écrit de sa main pour attester de sa vérité !  Ce maître a fait bien plus pour ses disciples : « Il répandit sur eux Son souffle et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. »

Le disciple qui se laisse conduire par cet Esprit, est complet.  Il n’a pas besoin de réponses car les questions ne se posent pas à lui.  Il n’a pas besoin d’accomplir des dévotions, ni d’appartenir à une religion : sa foi se vit dans la prise de conscience que l’Esprit Créateur est avec lui et le guide.  Ainsi  ce disciple vit et est en paix avec lui-même et avec son semblable.  Car le Chemin à prendre, la Vérité à savoir, la Vie à recevoir, il les a déjà avant toute chose, grâce à l’Esprit de son Maître, qui en lui donnant Sa Vie en Son Esprit, lui a tout donné.  Dès l’aurore jusqu’au crépuscule,  ce disciple sait que Son Maître est là, présence vivante et immortelle en lui et en son prochain, qu’il soit étranger ou parent, riche ou manant, bien portant ou malade, petit ou grand, libre ou prisonnier, comblé ou en manque …!  Et c’est ainsi qu’il aime son Maître : en Le reconnaissant en son semblable !  Et c’est ainsi qu’il pratique sa foi : en se reconnaissant en son semblable !

Tout disciple qui se laisse conduire par cet Esprit là, est saint parce qu’il appartient au Saint des saints – au Dieu Créateur dont l’Esprit habite son Maître…, qui en est le Fils !  Le disciple du Fils connait le Père, et en leur Esprit, il s’abandonne totalement et sans réserve, heureux de savoir qu’une Trinité veille, protège, et guide ses moindres mouvements, habite ses moindres pensées, se charge du moindre de ses jougs.

Le disciple d’un tel Maître, n’a pas besoin de Le voir, ni de L’entendre, pour croire en Sa Présence et vivre sa foi.  Il « croit, même sans avoir vu » ! Et tout ce qu’il fait sur Terre, est reconnu dans les Cieux.  Sa place lui est d’ailleurs déjà acquise !

‘Mon Seigneur, et mon Dieu,’ est sa seule louange, sa seule prière.

Amen +

Pour la gloire de Dieu et le salut des hommes.

(Jn.20,29) – (Mat. 25)


Avant de reprendre la route, cher pelerin n’oublie pas de cueillir le PETIT PAIN de vie

celui qui t’es aujourd’hui adressé, pour t’accompagner tout au long de cette journée.

(clique sur l’icône ci-dessous pour l’obtenir )

Sainte et paisible route et que Dieu en Son fils Jésus-Christ, te garde en Sa Lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.