jugement

Ce matin, pendant l’Oraison, Jesus me dit : 

Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés. 

(Lc 6, 37)

Quand est ce que l’on juge son prochain Seigneur ? Quand on émet une opinion sur lui ou alors quand on le sanctionne ? Comme cesser de lui parler parce qu’il est dans l’erreur ?

Ma Douce Epouse. Voici mon Enseignement sur le sujet : 

“Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Eglise; et s’il refuse aussi d’écouter l’Eglise, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain…

C’est à dire Seigneur ? Que dois je faire de ce frère ? Le répudier ? C’est ce que nous dit l’apôtre Paul :”ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger? Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Otez le méchant du milieu de vous. ” 

Tu vois pourquoi il m’est difficile de comprendre Seigneur parce que Toi l’on Te reprochait même de manger avec les publicains et les païens ! D’être venu pour les injustes et non pour les justes car il est vrai Seigneur, et Tu nous l’a dit : Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin de médecin mais les malades. 

Qu’est ce qui est pour toi ma Douce, un païen, un publicain ? Que représente-t-il ?

Un incroyant Seigneur. Le païen comme le publicain ne croit pas en Toi Seigneur parce qu’il ne Te connait pas et ne connaît pas L’Enseignement que Tu es venu donner au monde et qui pour moi est et demeure : aime Dieu et aime ton prochain ! Or quand je rejette mon prochain, je ne l’aime pas ! 

Tu dis bien douce Epouse et ce n’est pas un coeur de pierre qui t’a révélé cela mais ton coeur miséricordieux uni au mien. Alors fais toi même son éducation, mais ne rejette personne car notre Père qui est aux cieux ne veut pas qu’un seul de ces petits soit perdu.”

Oui Seigneur. Merci Seigneur. Mais certains refusent même de venir à l’écoute. Que devons nous faire ? 

Dis le moi toi même mon Epouse car tu sais ce que dans ce cas tu dois faire

Te les confier Seigneur, dans la prière … 

Amen + et toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.

Oui Seigneur Merci Seigneur, la prière est toujours la meilleure des solutions.

Amen – Vous êtes le temple de Dieu, que l’Esprit de Dieu habite en vous et prie à travers vous. Alors vous saurez quoi demander. Amen +

 

1 Corinthiens 5 *Matthieu 18, 9, 6*1 Corinthiens 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.