okie dokie

 

Qu’on le veuille ou non, la mort est un sujet qu’il faut aborder un jour ou l’autre. Le Maître l’a abordé avec Pierre en ces termes :

“Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller.” Ceci afin de signifier à Pierre de quelle façon il devait mourir, rapporte Jean. Lire >>Jean 21:1-9<<

Mourir, pour l’incroyant, c’est quitter le certain pour l’incertain, le connu pour l’inconnu, le visible pour l’invisible, le ‘je sais’ pour le ‘je ne sais pas’, le ‘je suis’ pour le ‘je ne suis plus’ ! Voilà pourquoi il redoute la mort, pourquoi il refuse même de mourir, pourquoi il voit la mort comme une fin.

Pierre lui savait deux choses : la première était la manière dont il devait mourir : bras en croix comme son Maître qu’il aimait tant car là fut son choix ; et deuxièmement ce qui l’attendait après la mort : la vie éternelle avec Lui comme Le Maître l’avait promis.

Qui suit Le Christ sait par avance ce qui l’attend après sa mort, parce que son Maître qui est déjà bien installé sur l’Autre Rive jouissant de la vie éternelle, le lui a promis. Il l’invitera même à Le rejoindre, à venir festoyer et manger avec Lui quand son heure sera arrivée. Toutefois même Le Maître ne connait ni le jour ni l’heure où Son disciple va quitter cette vie pour l’Autre, car Lui même ne le sait pas – cela est le petit secret bien gardé de son Père des Cieux.

N’est ce pas Père ?

Et Le Père répondit :

Paix à cette maison ! Je sais Moi que tu suis et qui te suis, que tu as peur de mourir. Cependant sois sans crainte, que tes mains ne défaillent pas. Moi Le Seigneur ton Dieu Je suis au milieu de toi !

O Abba, Père, Tu as bien vu, on ne peut rien Te cacher ! Mais comme a prié mon Maitre, je Te prie aussi : “Père, à Toi tout est possible, écarte de moi cette coupe! Pourtant, non pas ce que je veux mais ce que Tu veux.”

Et Le Père répondit :

Ma petite fille, sois sans crainte, car tu as trouvé grâce auprès de Moi ton Dieu. Je te donne un coeur joyeux, et Je t’accorde la paix, parce que Je suis miséricordieux et Je ne veux pas de ton sacrifice. Mon Fils, pour toi, S’est sacrifié – s’en est assez ! Pas besoin d’en rajouter en faisant ton propre discernement. Moi Je suis plus grand et Je discerne tout – Je vois ce qui est dans ton coeur : tu as peur pour ta santé, et tu crains tes derniers moments sur cette Rive. Au lieu de passer ton temps à t’inquiéter, prête l’oreille, arrête-toi et considère les merveilles que J’ai accomplies pour toi. De tout le reste, Je m’en charge ! OK ?

Oui Père OK. Merci. 😍Je Te rends grâce car sur mon coeur Tu as remis du baume.

Amen Alléluia + Je veux que tu te souviennes d’une chose que Mon Fils La Vérité a dit à Ses premiers disciples : “tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel“. C’est ainsi que Je respecte vos choix et Je vous les accorde. Mon Fils leur a dit encore que, “si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par Moi, votre Père qui est dans les cieux“. A présent tu sais ce que tu dois faire. Va ! Et cesse de craindre. Ne fais pas le jeu de l’Ennemi ni de compromis avec Lui. Je te le redis : Paix à ta maison, J’ai donné ! Que ton âme a présent se réjouisse de Mes bienfaits.

Amen Alléluia +

Paroles reçues de Dieu durant ce coeur à Coeur :

*Lc.10:5*So.3:16*Mc.14:36*Lc.1:30*Si.50:23*Mt.9:13

*1Jn.3:20*Jb.37:14 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.