“vous verrez le ciel ouvert”

Parce que je T’aime Seigneur

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 1,45-51.

En ce temps-là, Philippe trouve Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. » Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et vois. » Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. » Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »


"vous verrez"

Avec nos yeux et nos oreilles, nous croyons avoir tout vu tout entendu, donc tout compris. Mais en fait, nous n’avons encore rien vu ni entendu ni compris, car c’est en esprit que tout cela doit se faire ! Et nous n’avons pas encore maîtriser notre esprit à voir et à entendre ce que Dieu veut nous montrer. À cela nous essayons de trouver toutes sortes de techniques de méditation qui pourraient nous aider. La seule qui est c’est l’ouverture de notre coeur à la grandeur du Coeur de Dieu; er c‘est à travers l’oraison – ce coeur à coeur avec Dieu, et le recueillement dans la prière qu’Il va Lui-même dilater notre coeur. Alors vraiment nous verrons ce que nous devons voir, entendrons ce que nous devons entendre, comprendre ce que nous devons comprendre, dans un seul but : AIMER ! Aimer Dieu et aimer notre prochain. Pas seulement Dieu mais aussi notre prochain.

En effet :

“Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. Celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. Et voici le commandement que nous tenons de lui : celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère.”*

dit Jean, le disciple que Jésus aimait. 

Dieu est Amour dit-il aussi comme Jésus lui a appris. Ceux qui ont fait l’expérience de Sa Miséricorde ne serait-ce qu’une fois dans leur vie peuvent en temoigner avec lui.

Le Coeur de Dieu n’est que miséricorde ! Ouvrir son coeur à Dieu c’est l’ouvrir à cette même miséricorde infinie et véritable, et Il nous apprendra à aimer notre prochain comme Lui l’aime, c’est à dire en allant vers lui le premier!

“Quant à nous, nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier” *, affime encore Jean qui de notre Seigneur Jesus-Christ a tout appris.

Faire le premier pas vers Dieu c’est faire le premier pas vers son prochain, sans crainte, car, poursuit Jean : “Il n’y a pas de crainte dans l’amour, l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte implique un châtiment, et celui qui reste dans la crainte n’a pas atteint la perfection de l’amour.”*

Là ne sont pas des paroles qui sont enfermées dans un vieux livre que nous possédons à la maison et que nous n’ouvrons jamais parce que nous pensons comme Nathanaël, le jeune homme de l’Evangile du Jour : “« De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? »

Le doute vient de la crainte, et la crainte vient de l’Ennemi de Dieu pour nous empêcher de faire ce pas en avant dans la confiance vers le parfait amour qui nous rendra parfait.

Aimer est un art que Jésus avait maitrisé dans toute sa splendeur et sa perfection. S’Il a accepté de mourir crucifié comme un parfait malfrat qu’Il n’était pas, Il savait pourquoi Il le faisait : pour nous ouvrir la porte du Paradis – lieu de paix et de joie pour la vie et qui peut commencer des aujourd’hui ! Il suffit que nous prenions la décision de ne suivre que Lui, de ne voir que Lui, de n’entendre que Ses paroles resonner en nos coeurs. Il suffit que nous fassions le choix qui engagerait toute notre vie à partir d’aujourd’hui, qui engagerait de ne plus voir ni écouter nos instincts à moins qu’au préalable, nous ne les ayons soumis  sous Son Regard à Lui. A ce propos j’aimerai vous partager ceci :

Hier une amie qui n’habite pas dans le même pays que moi, m’a envoyée un message pour me demander de prier pour elle parce qu’elle devait se rendre à un rendez-vous très sérieux qui non seulement devait engager sa vie mais la libérer d’un fardeau qu’elle portait. Alors je me suis exécutée, j’ai prié notre bon Berger de l’accompagner, j’ai allumé un cierge pour elle aux pieds de notre bonne Mère qui prie pour nous et avec nous, et j’ai attendu dans la sérénité. J’ai bien fait car quelques heures après, mon amie est revenue vers moi toute joyeuse pour me dire que tout s’était très bien passé et qu’elle se sentait libérée et très en paix. Elle a aussi ajouté : “j’ai suivi mon instinct – j’ai fais ce que mon coeur me dictait !” 

Oui mes amis, Il suffit que nous répondions à un seul et unique Appel qui est adressé à tous :

“Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi.” (Mt 19:21) 

Jésus nous laisse le choix ! D’abord de nous débarrasser de nous mêmes, de nos orgueils et de nos préjugés, de nos pensées fondées sur les pensées du monde, de nos passions pour plaire au monde etc…  Alors et rien qu’alors nous ferons le bon choix, et Jésus nous enseignera comment ouvrir la porte vers La Grâce,  des maintenant, c’est certain.

Il suffit d’avoir le courage de faire ce premier pas vers Lui et Lui fera le reste, je vous le garantie. Je vous parle là par expérience, et je vous le dis en toute humilite et sincérité, dans un esprit de générosité, dans le seul but de vous aider à voir le ciel s’ouvrir pour vous et vous combler de Ses Grâces, comme cela s’est passé pour moi : ne sous-estimez jamais la grandeur de l’amour que Dieu a pour vous. À Ses yeux vous êtes unique et Il vous aime uniquement d’un amour très très grand. Il n’y a pas de mots pour le qualifier, il y a seulement de savoir et de croire que cet amour est là, chargé, lourd de Grâces à être déchargées sur vous, et qu’il n’y a pour cela qu’un geste à faire : ouvrir la porte de votre coeur.

Si vous avez encore peur de mettre votre main sur la poignée, c’est parce que vous permettez encore à l’Ennemi de vous posséder – de vous retenir dans ses filets. Or si, avec foi, vous permettez à Jésus de vous enseigner, si vous Lui ouvrez dès aujourd’hui votre coeur, Il ouvrira Lui-même la cage qui vous retient prisonnier, et du filet de l’oiseleur vous vous échapperez, je vous le promets parce qu’à moi Il l’avait promis et Il a tenu Sa Promesse. 

N’oubliez pas ces sages paroles de Paul, l’apôtre converti par Le Seigneur Lui-même : “C’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage.”*

Je continue à prier pour vous cher pèlerin qui lisez ces quelques mots aujourd’hui – que vous fassiez le premier pas vers celui ou celle qui vous a offensé ou que vous avez offensé, qu’importe, l’heure n’est pas au jugement mais à La Grâce – que Le Ciel s’ouvre pour vous aujourd’hui, que L’Esprit Saint descende sur vous et vous montre Le Chemin qui vous fera voir et entendre La Vérité comme elle est. Alors vous verrez et entendrez, alors vous comprendrez et vous serez libre. Amen +

Seigneur prend pitié, ô Christ prend pitié Seigneur prend pitié…

Et Jésus répondit :

“Je répandrai mon Esprit sur toute chair. Vos fils et vos filles prophétiseront… Je produirai des signes dans le ciel et sur la terre.”

(Jl.3,1-3) 

Le Seigneur a promis, Le Seigneur accomplira Sa Promesse. O Seigneur, comme j’aime la beauté de Ta Maison et le lieu du séjour de Ta gloire. Je suis venue, je suis allée là où Tu m’a demandé de me rendre, et j’ai vu l’Amour se révéler : Le Vrai. Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus +


*Méditation librement inspirée des textes des Saintes Ecritures, reçus en grâce du Saint Esprit :

*1 Jean 4:9*Galates 5:1*Psaume 26:8 *

pour la gloire de Dieu et le salut du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.