au nom du Père par Le Fils dans Le Saint Esprit

Evangile de Jésus Christ selon Saint Marc 6,45-52.

“Aussitôt après avoir nourri les cinq mille hommes, Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, vers Bethsaïde, pendant que lui-même renvoyait la foule. Quand il les eut congédiés, il s’en alla sur la montagne pour prier. Le soir venu, la barque était au milieu de la mer et lui, tout seul, à terre. Voyant qu’ils peinaient à ramer, car le vent leur était contraire, il vient à eux vers la fin de la nuit en marchant sur la mer, et il voulait les dépasser. En le voyant marcher sur la mer, les disciples pensèrent que c’était un fantôme et ils se mirent à pousser des cris. Tous, en effet, l’avaient vu et ils étaient bouleversés. Mais aussitôt Jésus parla avec eux et leur dit : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez pas peur ! » Il monta ensuite avec eux dans la barque et le vent tomba ; et en eux-mêmes ils étaient au comble de la stupeur, car ils n’avaient rien compris au sujet des pains : leur cœur était endurci.”

« Confiance ! c’est moi ; n’ayez pas peur ! »

Voilà ce que nous dit Jésus ce matin – Lui qui est la perfection de l’amour parce qu’Il vient de Dieu qui EST Amour.

Quand on a donné sa vie à Jésus, on va sans crainte dans la vie, car “il n’y a pas de crainte dans l’amour, l’amour parfait bannit la crainte” dit Jean le disciple que Jésus aimait ! Et il poursuit : ” La crainte implique un châtiment, et celui qui reste dans la crainte n’a pas atteint la perfection de l’amour.” — (1 Jean 4,11-18.)

Celui qui de Dieu, par l’intercession du Christ Jésus, a été pardonné de tous ses péchés, sait qu’il EST aimé plus que tout et que rien ni personne ne peut lui enlever cet Amour, car rien ni personne ne peut le condamner ni le châtier, car rien ni personne n’a pu lui donner sa liberté ! Même si son corps est emprisonné, il reste libre, car son âme est libre. Meme s’il meurt, il vivra, car Jésus-Christ qu’Il suit EST “La Vie” — (Jean 14;16)

J’écris tout cela ce matin avec grande conviction, comme je l’aurai écris il y a 20 ans de cela – le jour où Dieu m’a donné part à Son Esprit. Depuis ce jour béni, je sais qu’habite en moi une force capable de soulever des montagnes, mais que, hélas, je n’utilise pas assez par crainte – crainte de blesser l’autre quand je lui dis la vérité. J’ai peur de perdre l’amour humain alors que je sais très bien que c’est l’amour Divin qui me fait vivre. Lui ne me condamnera jamais !

Pardonne moi Papa. Comme je suis stupide. 😣

Alors une Voix venue du Ciel répondit :

“Je ne te condamne pas. Va, désormais, ne pèche plus. “— (Jean 8:11) 

Amen ALLÉLUIA MERCI SEIGNEUR MERCI ❤

Pour la Gloire de Dieu et Le Salut de l’Humanité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.