l’infranchissable Abîme

Evangile de Jésus Christ selon Saint Luc 16,19-31.

“En ce temps-là,  Jésus disait aux pharisiens : « Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux. Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères. Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères. Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra. Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui. Alors il cria : “Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise. – Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance. Et en plus de tout cela, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.” Le riche répliqua : “Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père. En effet, j’ai cinq frères : qu’il leur porte son témoignage, de peur qu’eux aussi ne viennent dans ce lieu de torture !” Abraham lui dit : “Ils ont Moïse et les Prophètes : qu’ils les écoutent ! – Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.” Abraham répondit : “S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus.” »


Méditation

Accueille les paroles de ma bouche, le murmure de mon cœur ; qu’ils parviennent devant Toi, Seigneur, mon rocher, mon défenseur !

"l'infranchissable Abîme

Ce grand Abîme dont Tu parles Seigneur, sais-Tu combien il y en a ici-bas qui se créé chaque jour ? Oui bien sûr que Tu sais – du séjour des morts Dieu T’a ressuscité, et Tu es revenu pour nous prévenir de nous convertir au bien afin d’éviter de finir nos jours dans cet endroit de torture ! Toi seul est revenu et peu T’ont écouté, peu ont cru en ce que Tu disais. Ce peu s’est agrandi depuis Seigneur – les hommes se créés des abîmes entre eux de plus en plus larges, de plus en plus difficiles à franchir.

Seigneur, Je T’en supplie, reviens ! Sans doute cette fois ils T’écouteront !

Alors j’ai entendu une voix qui venait du ciel. Elle disait :

« Écris : Heureux, dès à présent, les morts qui meurent dans le Seigneur. Oui, dit l’Esprit, qu’ils se reposent de leurs peines, car leurs actes les suivent ! »” Quant à ceux qui par orgueil, par égoïsme, par manque de tolérance, résistent toujours à vivre selon ce que dit l’Esprit, il est écrit pour chacun de ceux-là : “Maudit qui se détourne du Seigneur. Il sera comme un buisson sur une terre désolée, il ne verra pas venir le bonheur. Il aura pour demeure les lieux arides du désert, une terre salée, inhabitable.” Je n’ai plus rien à ajouter car L’Ennemi – celui qui vous accusiez devant Dieu – a été précipité. Je l’ai personnellement cloué avec Moi sur la croix, mais seul Moi fut ressuscité par Dieu. Que voulez-vous que Je fasse de plus ? Cela fait longtemps que Je suis assis à la droite du Père, et qu’avec les anges, tous ensemble en Son Amour, nous adorons Dieu en esprit et en vérité. À vous à présent de jouer – de faire ce que J’ai fais. Voici l’heure de sortir de votre sommeil; aujourd’hui, en effet, le salut est près de vous.

Amen + Oui Tu as raison Seigneur et Tu l’as dit : “Tout est accompli !” Alléluia + Tu as fait Ta part. À nous de faire la nôtre en faisant les bons choix.

À nouveau La Voix du Ciel se fit entendre et dit :

Que le Seigneur te découvre sa face et t’apporte la paix !

—Nombres 6:26

—*(Apocalypse 14:13)*(Philippiens 2:14)*(Jérémie 17:5-6)*(Apocalypse 12;10)*(Jean 4:23-24)*(Romains 13:11)*(Jean 19:30)

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.