Fada

« Viens siéger au milieu de nous et expose-nous ta pensée, car Dieu t’a donné le privilège des anciens. » †(Daniel 13:50)


Fête de saint Barthélémy, apôtre

LECTURES DU JOUR

Livre de l’Apocalypse 21,9b-14.

“Moi, Jean, j’ai vu un ange qui me disait : « Viens, je te montrerai la Fiancée, l’épouse de l’Agneau. » En esprit, il m’emporta sur une grande et haute montagne ; il me montra la Ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu : elle avait en elle la gloire de Dieu ; son éclat était celui d’une pierre très précieuse, comme le jaspe cristallin. Elle avait une grande et haute muraille, avec douze portes et, sur ces portes, douze anges ; des noms y étaient inscrits: ceux des douze tribus des fils d’Israël. Il y avait trois portes à l’orient, trois au nord, trois au midi, et trois à l’occident. La muraille de la ville reposait sur douze fondations portant les douze noms des douze Apôtres de l’Agneau.”

Psaume 145(144)

“Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits. Ils annonceront aux hommes tes exploits, la gloire et l’éclat de ton règne : ton règne, un règne éternel, ton empire, pour les âges des âges. Le Seigneur est juste en toutes ses voies, fidèle en tout ce qu’il fait. Il est proche de ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent en vérité.”

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 1, 45-51.

En ce temps-là, Philippe trouve Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. » Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et vois. » Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. » Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend.

Ce matin : Il était 7:38, quand je me suis réveillée. Ma première pensée fut pour cette petite âme que j’accompagne depuis un moment en esprit dans la prière à Jésus avec Marie… et sa soeur aussi, qui me donne des nouvelles, me tient au courant…

Hier soir la petite âme n’allait pas bien… alors j’ai prié – bras en croix j’ai supplié. Ce matin, elle est toujours là – elle lutte me dit sa soeur, et je me remets en prière… Notre Père qui est aux Cieux... Ma pensée voyage… et je me mets à parler à la petite âme… en esprit je le fais…

  • Voici que Jésus t’appelle petite âme ! Tu dois partir maintenant, quitter tes proches, ta vie, qui vient à peine de commencer…. Oui je le sais, tu es bien trop jeune pour tout quitter ainsi… Voir tes enfants grandir, prendre leur place dans la vie, vieillir avec ton époux, accueillir vos petits enfants, être grands-parents, c’est ainsi que tu voyais ta vie – bien sûr… Mais voilà… subitement ton rêve s’écroule – cette foutue maladie en a décidé autrement ! Quelle cruelle sans gêne celle-là! Mais il ne faut plus lui donner de prise – l’occasion de se réjouir. Tu as essayé, tu as bien lutté, a présent il faut partir, l’heure est là… elle est arrivée. Allez petite âme, courage, une autre étape à franchir, la dernière… Mets ta main dans la mienne… et viens ! Ne restes pas là à te poser des questions sur l’identité de Celui qui t’attend, qui t’appelle… tu Le connais déjà et Lui te connait depuis toujours. Ne restes pas là à demander à Le voir pour croire; viens et vois par toi-même petite âme… Allez, n’aie pas peur – laisse toi regarder par Lui. Je prie avec toi … et ta soeur aussi – ensemble prions : Seigneur, me voici devant toi, seule. Mon regard se lève vers toi, Jésus crucifié et ressuscité. Je désire la paix que Toi seul peux donner. Rends-moi calme, confiante, détachée, pour accueillir la séparation d’avec mon corps, d’avec mes proches que j’ai de la peine à quitter, et pourtant je dois … Je me remets entre tes mains, Seigneur. Écoute ma voix,  libère-moi de toute peur. Donne-moi Ta paix. Conduis-moi vers Ta Lumière. Maman Marie viens avec Jésus me chercher … Je suis prête … Je m’abandonne …

Alors, Le Saint Esprit m’avisa 

Dis lui petit coeur qu’un ange viendra et lui dira : « Viens, petite âme, Je te montrerai la Fiancée, l’épouse de l’Agneau. » En esprit, l’ange l’emportera sur une grande et haute montagne; Il lui montrera la Ville Sainte – l’endroit où elle doit à présent reposer – qui descendra du ciel, d’auprès de Dieu : elle aura en elle la gloire de Dieu ; son éclat sera celui d’une pierre très précieuse, comme le jaspe cristallin. (Apocalypse 21,9-14)

Dis encore à la petite âme que voici petit coeur – qu’elle “verra des choses plus grandes encore”. Je M’en charge personnellement aujourd’hui même. Amen, amen, Je te le dis ! Voici que les anges de Dieu montent et descendent au-dessus de Moi…» (Jean 1,45-51.)

Et je fis ce que Le Seigneur m’avait dit. Il était 8:16.

Et la petite âme n’attendait que cela pour s’en aller. Et Le Ciel aussi n’attendait que ça – que deux ou trois soient réunis au Nom de Jésus-Christ Sauveur des hommes, Libérateur des âmes – pour qu’Il soit là Lui aussi … au milieu d’eux, comme Il l’avait promis !

Alors j’ai regardé l’Heure – il était 8:33 quand La Bonne Nouvelle me parvint. Et je me suis exclamée : Amen Alléluia † MERCI Seigneur MERCI. Tu es juste en toutes Tes voies, fidèle en tout ce que Tu faits. Tu es proche de ceux qui T’invoquent, de tous ceux qui T’invoquent en vérité. (Psaume 145(144)

Et du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et j’entendis :

Une femme oublie-t-elle son petit enfant…? Même si les femmes oubliaient, Moi, Je ne vous oublierai pas. Je vous ai gravés sur les paumes de mes mains. (Isaie 49:15) Votre seule force, c’est de rester tranquilles et de mettre votre confiance en moi. (Isaie 30:15) Et vous l’avez fait! À présent va petit coeur, faire ce que tu dois et te reposer un peu, tu as bien travaillé…

♥Je cours Seigneur, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut des Hommes♥ Car matin j’ai crié vers Toi, Tu m’exauças, Tu as accru la force de mon âme. (Psaume 138:3)

Et de loin j’entendis encore La Voix du Saint Esprit qui disait :

C’est bien ça petit coeur : Cherchez le Seigneur en simplicité de coeur, parce qu’Il se laisse trouver. (Sagesse 1:2) Le règne de Dieu ne vient pas d’une manière visible. (Luc 17: 20)

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus ❤


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.