choeur de bienheureuses

« Viens siéger au milieu de nous et expose-nous ta pensée, car Dieu t’a donné le privilège des anciens. » †(Daniel 13:50)

Le mercredi de la 26e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Livre de Job 9,1-12.14-16.

“Comment l’homme pourrait-il avoir raison contre Dieu ? Si l’on s’avise de discuter avec lui, on ne trouvera pas à lui répondre une fois sur mille. Il est plein de sagesse et d’une force invincible, on ne lui tient pas tête impunément.”†

Psaume 88(87)

“Moi, je crie vers toi, Seigneur ; dès le matin, ma prière te cherche : pourquoi me rejeter, Seigneur, pourquoi me cacher ta face ?”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 9,57-62.

En ce temps-là, en cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »†


Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend.

” Je te suivrai, Seigneur ; mais …”

Jésus t’appelle :

“Suis-Moi !”

Et toi tu réponds :“« Je te suivrai, Seigneur ; mais … ”

Et tu regardes en arrière, et tu te cherches un mobile, un alibi, autre chose à faire sans doute, pour Le renvoyer à demain ! Mais pour qui te prends-tu ? Aurais-tu oublié qui s’adresse à Toi ? Qui est Celui qui t’appelle ? Si l’Appel t’est parvenu aujourd’hui c’est que tu dois tout quitter aujourd’hui, et Le suivre aujourd’hui ! C’est tout reflechi – pas demain ou après, aujourd’hui ! Car Celui qui t’a appelé, dans la plénitude de Sa Sagesse, a déjà jugé que tu es prêt !

Comment crois-tu pouvoir avoir raison contre Dieu ? Ecoute ce qu’un saint homme qui n’avait pas son pareil sur la Terre, a dit de Lui :

“Si l’on s’avise de discuter avec lui, on ne trouvera pas à lui répondre une fois sur mille. Il est plein de sagesse et d’une force invincible, on ne lui tient pas tête impunément.”

Écoute encore ce qu’un pécheur repenti  à dit en s’adressant à Lui :

“Moi, je crie vers toi, Seigneur ; dès le matin, ma prière te cherche : pourquoi me rejeter, Seigneur, pourquoi me cacher ta face ?”

Toi qui as aujourd’hui Sa faveur, Toi qui as la Grâce d’être appelé par Lui, toi qu’Il ne rejette pas, toi à qui Il ne cache pas Sa face mais Se montre ouvertement, pourquoi te dérobes-tu ?  Pourquoi tergiverses-tu ? Pourquoi argumentes-tu? Que cherches-tu ailleurs qu’en Lui ? Meilleur que Lui ?

“Suis-Moi!  Pars – va annoncer le Royaume de Dieu !”

Jésus-Christ t’appelle aujourd’hui, pas pour travailler pour Ses beaux yeux, pas dans Son intérêt, mais pour un Royaume tout entier ! Est-ce cela qui te fait peur ? Oui c’est ça hein – tu te dis c’est bien trop grand pour moi tout ça, je suis petit, pas intelligent, j’ai beaucoup de soucis – ma vieille mère à m’en occuper ! Qui va s’en occuper quand je serai parti ?

Écoute mon âme ! Écoute ce que Jésus qui t’appelle aujourd’hui te dit :

“Venez à moi vous tous qui êtes fatigués de porter un lourd fardeau et je vous donnerai le repos. Prenez sur vous mon joug et laissez-moi vous instruire, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour tout votre être. Le joug que je vous invite à prendre est bienfaisant et le fardeau que je vous propose est léger.”

(Matthieu 11)

Jésus t’appelle ailleurs qu’au chevet de ta mère ou de ton père ! J’ai lu la lettre que tu as reçue ce matin d’une de ces petites que Le Seigneur t’a données et dont tu as pris envers Lui, la responsabilité de guider, d’accompagner sur Le Chemin de La Vérité. Cela fait plusieurs jours que tu les a quittées pour reprendre un fardeau que tu avais déposé et qui n’est même pas le tien à porter. Avec ta permission je vais en lire un extrait :

“Coucou Mam … Entendre ta voix et prier avec toi nous manque mais nous prions pour toi et nous t’aimons. Ta maman a fait son beau chemin et c’est lui qui s’en occupe maintenant. Tu es pour nous notre maman envoyée du ciel et nous t’aimons fort fort fort ❤️❤️❤️❤️”

De quoi réveiller un mort ! N’est ce pas Seigneur ?

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

Je t’ai fait guetteur pour Ma Maison, petit coeur. Et tu M’as dis OUI. Pourquoi t’inquiètes-tu du lendemain de ta mère? Ce combat n’EST pas le tien mais Le Mien – Je marche avec toi pour Le combattre pour toi. Toi, marches avec le petit troupeau que Je t’ai donné. Vois comme il te réclame. C’est normal puisque c’est Moi qui te l’ai donné ! Reprends y tes activités – c’est là le joug léger que tu as accepté de porter en Me laissant le soin de porter le fardeau que tu M’as déposé. Ne viens pas aujourd’hui Me le reprendre !

Oui Abba Père  ! Tu as raison ! Pardon et Merci, car Tu ne fermes pas pour moi tes tendresses malgré que je ne les mérite pas ! Je le vois bien, car Ton Esprit m’accompagne et m’éclaire. C’est vrai, dans l’angoisse, Tu m’as mise au large, et Tu m’as parlé. J’ai accepté ton joug léger. Pardonne moi d’avoir voulu reprendre le fardeau que j’étais venue déposer aux pieds de mon Bien-aimé. Merci de me consoler Papa. Ma détresse pour ma mère est réelle, mais de nouveau je viens Te la confier avec foi que Tu t’en occuperas mieux que moi. Merci de m’avoir parlé à travers cette lettre et les autres. Je sais que de cette chute, Tu feras en sorte de me relever, de m’émonder, de me redonner Ta force, afin qu’au Royaume, je porte encore plus de fruits. Merci pour ce petit “choeur de bienheureuses” que Tu m’as donné  – Ce monastère en esprit qui fait ma joie. Que je ne m’en éloigne jamais plus, car là est ma priorité, parce que là je dois annoncer Le Royaume.

Et du Haut du Ciel La Voix se fit de nouveau entendre et dit :

Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme se déclarera pour lui devant les anges de Dieu. (Luc 12:8) Je t’enverrai un pour ta mère, ne crains pas petit coeur !

Oh MERCI mille fois Papa MERCI pour Ta bienveillance et Ton Amour.

A présent va petit coeur du Sacré Coeur de Mon Fils. Va faire ce qu’Il t’a demandé et que tu Lui as promis ! Ce Chemin de Croix que tu feras aujourd’hui, Je l’élève déjà vers Le Ciel afin qu’il redescende sur la Terre en Chemin de Paradis. Va † La Cour est avec toi Amen Alléluia ❤†

♥Je cours Seigneur, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut des Hommes♥

Et de loin j’entendis encore La Voix du Saint Esprit qui disait :

“Je suis la résurrection. Qui croit en Moi, même s’il meurt, vivra.”

(Jean 11:25) †

Aujourd’hui encore, Dieu m’a ressuscité ô mon âme ! Merci de t’être occupée de moi alors que j’étais tombée sous le poids du fardeau. Merci de m’avoir secoué et rendu à la réalité de ma vie et à la vérité de ma Mission loin d’être accomplie. Merci ô mon âme, de veiller sur moi comme un ange sur l’enfant endormi. Là est ma foi, je crois ! Je crois que cette chute a été une autre occasion pour Papa d’émonder de Son tranchant ciseau, sa petite plante bien-aimée.  Me voici Seigneur de nouveau debout pour faire Ta Volonte. Amen †

*Ezéchiel 3,17*Matthieu 6:34*Deuteronome 20,4*Psaume 40,12*Psaume 4,22*Corinthiens 1:4* †

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus ❤

Une réflexion au sujet de « choeur de bienheureuses »

  1. Toi qui a connu la mort
    Roi qui est ressuscité
    Jésus-Christ fils de Dieu tu reviens encore et encore à chaque instant pour nous sauvé
    car tu es la vie …la vrai.

    merci d’être venu nous happée de ce monde et nous faire voir l’essentiel.. marcher dans ta lumière, de nous abandonner avec foi à ta miséricorde et de te laisser porter notre joug pendant que tu nous instruit

    marcher avec toi notre frère vers le Père quoi répondre d’autre qu’un oui comme ta douce mère notre Reine la bienheureuse.

    oui mon bon Seigneur je te suis et j’ai confiance en toi marche avec moi Jesus
    continuer sans relâche ses pas aussi petit qu’ils peuvent être vers ta Vérité . oui croire

    “Notre foi n’est rien si elle n’est pas tournée vers les autres, si elle ne nous met pas en chemin vers nos frères.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.