prier en pauvreté …

« Viens siéger au milieu de nous et expose-nous ta pensée, car Dieu t’a donné le privilège des anciens. » †(Daniel 13:50)

Le mercredi de la 27e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 2,1-2.7-14.

“Frères, au bout de quatorze ans, je suis de nouveau monté à Jérusalem ; j’étais avec Barnabé, et j’avais aussi emmené Tite. J’y montais à la suite d’une révélation, et j’y ai exposé l’Évangile que je proclame parmi les nations ; je l’ai exposé en privé, aux personnages les plus importants, car je ne voulais pas risquer de courir ou d’avoir couru pour rien. Or, ils ont constaté que l’annonce de l’Évangile m’a été confiée pour les incirconcis (c’est-à-dire les païens), comme elle l’a été à Pierre pour les circoncis (c’est-à-dire les Juifs). En effet, si l’action de Dieu a fait de Pierre l’Apôtre des circoncis, elle a fait de moi l’Apôtre des nations païennes. Ayant reconnu la grâce qui m’a été donnée, Jacques, Pierre et Jean, qui sont considérés comme les colonnes de l’Église, nous ont tendu la main, à moi et à Barnabé, en signe de communion, montrant par là que nous sommes, nous, envoyés aux nations, et eux, aux circoncis. Ils nous ont seulement demandé de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai pris grand soin de faire. Mais quand Pierre est venu à Antioche, je me suis opposé à lui ouvertement, parce qu’il était dans son tort. En effet, avant l’arrivée de quelques personnes de l’entourage de Jacques, Pierre prenait ses repas avec les fidèles d’origine païenne. Mais après leur arrivée, il prit l’habitude de se retirer et de se tenir à l’écart, par crainte de ceux qui étaient d’origine juive. Tous les autres fidèles d’origine juive jouèrent la même comédie que lui, si bien que Barnabé lui-même se laissa entraîner dans ce jeu. Mais quand je vis que ceux-ci ne marchaient pas droit selon la vérité de l’Évangile, je dis à Pierre devant tout le monde : « Si toi qui es juif, tu vis à la manière des païens et non des Juifs, pourquoi obliges-tu les païens à suivre les coutumes juives ? »”†

Psaume 117(116)

“Louez le Seigneur, tous les peuples ; fêtez-le, tous les pays ! Son amour envers nous s’est montré le plus fort ; éternelle est la fidélité du Seigneur !”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 6, 9-13)

Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. » Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : “Notre Père qui es dans les cieux, que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme dans les cieux. Donne-nous aujourd’hui le pain dont nous avons besoin. Pardonne-nous nos torts, comme nous pardonnons nous aussi à ceux qui nous ont fait du tort. Et ne nous laisse pas entrer dans l’épreuve, mais délivre-nous du Mauvais.”»†


Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend.

“Priez notre Père”

Le “Notre Père”, comme Jésus l’a enseigné, est la première prière que je fais dès que j’ouvre les yeux le matin, suivie d’un ‘Je vous Salue Marie’ et d’un ‘Gloire au Père’. Et je me sais armée pour la journée.

Prières simples, premières prières que mes éducateurs m’ont enseignées quand j’étais toute petite, et que j’ai récité par coeur pendant de longues années, sans vraiment savoir ce que je disais et a qui je m’adressais. Depuis ma Rencontre avec le Père, c’est avec tout mon coeur que je prie, que je loue, que j’implore et supplie.

Prières simples, premières prières, petites prières de mon enfance que j’affectionne tout particulièrement parce qu’elles me gardent petite, dépendante, demandante, respectueuse, obéissante, fidèle envers mon Père qui est aux cieux.

Prières simples que prient la communauté en Eglise, ainsi je reste unie à chaque membre du Corps qui prie – Le Corps dont Jésus-Christ est la Tête – Lui qui est à l’origine de tout et de toute prière; et la prière alors se fait forte, et légère parce qu’elle est priée d’un seul Coeur; et elle monte vers Le Père, et Le Père la reçoit du Coeur Sacré de Son Fils; et Le Père exauce la prière.

Être simple, petit et humble dans sa prière…

L’autre jour une petite soeur me disait qu’elle avait honte de prier devant ses autres soeurs parce que certaines employaient de grands mots qui n’existent pas dans son petit vocabulaire à elles.

Être simple, petit et humble dans sa prière, pauvre même, c’est ouvrir le coeur de l’autre à la communion avec soi-meme et avec Dieu. Si Jésus ne recherchait pas la communion des saints, Il n’aurait pas enseigné à Ses disciples à dire : “Notre Pere”. Il leur aurait appris à dire : “Mon Père”.

Prier en communauté de deux ou de trois ou de plusieurs, c’est inviter notre Seigneur à venir rejoindre la prière, à remplir ce temps de communion de Sa Sainte Présence, de Son Esprit de Vérité et d’Humilité, de Douceur, de Patience, de Paix, de Joie… de tout ce qu’Il Est; et de nous rendre à Son Image.

Prier en communauté est une Grâce, et Dieu remplit toute prière faite en communauté  – Il les comble de Ses Grâces et de Ses Bénédictions.

Prier en pauvreté est recommandée car elle rend petit et humble. Jésus Lui même s’en assure :

“Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.”

(Matthieu 18:20)

Plus tu es grand dans la hiérarchie de ta communauté, et plus tes prières doivent être simples, plus ton coeur doit être humble, plus tes mots doivent être petits, afin que tous autour de toi comprennent ce que tu dis, que tous soient édifiés par ce que L’Esprit de Dieu dit  à travers toi.

Prier en disant ” Notre Père”, est une nécessité tant humaine que divine. Tout demander à Dieu avant d’agir, évite de mal agir; et cela fait que Son Règne vienne …

“Ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre nous du mal !”

Prier chaque matin le Notre Père dans la pauvretéde son coeur permet de faire les bons choix pendant toute sa journée, de marcher droit selon la vérité de l’Évangile, de faire le bien, d’éviter les discussions d’opinions qui hélas, se terminent toujours mal, surtout quand on a à faire à ceux qui sont faibles dans la foi.

Prier le Notre Père permet de sanctifier sa propre journée par la Présence de Dieu que l’on a invoqué, et Sa Volonté sera faite.

“Notre Père qui est aux Cieux…”

Prie non seulement pour toi, mais aussi pour celui qui ne le fait pas. Sanctifie ainsi sa journée, car j’ai souvent remarqué qu’une offense non pardonnée, est le résultat d’une offense qui est reporter par celui qui a été offensé.

“Pardonne-nous nos péchés, comme nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui ont des torts envers nous. “

Quelle libération !

Oui, le “Notre Père” est la prière qui libère, parce qu’elle fut donnée par Celui qui EST La Vérité.

  • Amen † Merci Seigneur Jésus. Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

  • Petit coeur de Mon Coeur, puisque Moi ton Seigneur, Je t’ai ouvert le coeur pour te rendre attentive, et que tu adores deja Dieu en esprit et en verite  *, tu as donc tout compris – Je n’ai rien d’autre à ajouter. Va et fais ce que tu dois de La Vérité qui t’a été révélée. Je reste avec toi. Va †

♥Amen Alléluia† Je cours Seigneur, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut des Hommes♥ 

Et de loin j’entendis La Voix du Saint Esprit qui disait :

  • “Vie et mort, bien et mal, sont devant l’homme; ce qu’il aura choisi lui sera donné.”(Ecclesiastes 15:18) † Je salue les entendeurs qui recevront cette Parole de bon coeur.

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.