mère et fils et Dieu Le Père

« Viens siéger au milieu de nous et expose-nous ta pensée, car Dieu t’a donné le privilège des anciens. » †(Daniel 13:50)

Le samedi de la 27e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 3,22-29.

“Frères, l’Écriture a tout enfermé sous la domination du péché, afin que ce soit par la foi en Jésus Christ que la promesse s’accomplisse pour les croyants. Avant que vienne la foi en Jésus Christ, nous étions des prisonniers, enfermés sous la domination de la Loi, jusqu’au temps où cette foi devait être révélée. Ainsi, la Loi, comme un guide, nous a menés jusqu’au Christ pour que nous obtenions de la foi la justification. Et maintenant que la foi est venue, nous ne sommes plus soumis à ce guide. Car tous, dans le Christ Jésus, vous êtes fils de Dieu par la foi. En effet, vous tous que le baptême a unis au Christ, vous avez revêtu le Christ ; il n’y a plus ni juif ni grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme, car tous, vous ne faites plus qu’un dans le Christ Jésus. Et si vous appartenez au Christ, vous êtes de la descendance d’Abraham : vous êtes héritiers selon la promesse.”†

Psaume 105(104)

“Chantez et jouez pour lui, redites sans fin ses merveilles. Glorifiez-vous de son nom très saint : joie pour les cœurs qui cherchent Dieu ! Cherchez le Seigneur et sa puissance, recherchez sans trêve sa face. Souvenez-vous des merveilles qu’il a faites, de ses prodiges, des jugements qu’il prononça. Vous, la race d’Abraham son serviteur, les fils de Jacob, qu’il a choisis. Le Seigneur, c’est lui notre Dieu : ses jugements font loi pour l’univers.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 11,27-28

En ce temps-là, comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire : « Heureuse la mère qui t’a porté en elle, et dont les seins t’ont nourri ! » Alors Jésus lui déclara : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »†


Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend.

“Unis au Christ, vous avez revêtu le Christ ; il n’y a plus ni juif ni grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme, car tous, vous ne faites plus qu’un dans le Christ Jésus. *Glorifiez-vous de son nom très saint. Cherchez le Seigneur et sa puissance, recherchez sans trêve sa face. Souvenez-vous des merveilles qu’il a faites, de ses prodiges, des jugements qu’il prononça.* Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! “*

La mère de mon Maurice s’appelait Mary. Elle était anglaise. Je l’ai hélas très peu connu, mais Maurice m’a toujours dit : “Ma mère est une sainte”. Et je l’ai cru.

Un soir, alors que nous étions couchés, et que je lisais pendant que Maurice venait tout juste de prendre sommeil, Mary est venue à moi en esprit. De sa main, qui me paraissait tout à coup immense, elle m’a prise la main. Puis, reposant dessus son autre main, elle s’est mise à me parler, de sorte que je n’ai pas eu le temps de m’étonner ni d’avoir peur, mais de m’exclamer tout simplement : “Mother !” “Maman !” Puis, tenant toujours ma main dans les siennes, Mary m’a dit :

“You are blessed my child.” (Tu es bénie mon enfant).

Toute étonnée et excitée, j’ai essayé de réveiller Maurice : “Reveille-toi chéri ta mère est là et elle est entrain de me parler” – rien à faire il était déjà dans les bras de Morphée, impossible de l’y retirer. Alors je me suis concentrée sur ce que Mary commençait à me dire.

Elle était venue me porter un Message concernant son époux, le père de Maurice qui vivait toujours parmi nous. C’était une requête que j’ai écoutée avec grande attention et plus tard mise à exécution dans tous les détails.

Quand elle eut terminée de me parler, timidement, je lui ai demandé si elle pouvait rester encore un moment parce que je désirais lui poser une question. Elle a sourit et je me suis sentie encouragée à lui demander, toujours en anglais : “Have you seen Jesus ?” (Avez-vous vu Jésus ?) Et, sans abandonner son beau sourire, elle m’a tout de suite répondu : “I am Jesus” (Je suis Jésus). Grandement surprise de sa réponse, j’ai hésité quelques secondes avant de lui poser l’autre question qui déjà s’était formulée dans ma tête; mais son sourire permament m’a de nouveau encouragé, et je lui ai dis : “Have you seen my dad ?” (Avez-vous vu mon papa ?) Et elle m’a répondu : “I am your dad” (Je suis ton papa). We are ALL ONE in LOVE ! (Nous sommes TOUS UN dans L’AMOUR).

La conversation s’est terminée là. Plus tard, quand j’ai du en faire part aux soeurs et frères de Maurice car le Message les concernait directement, l’un d’entre eux m’a posée cette question : “Pourquoi maman est-elle venue à toi et pas à nous ? ” Je n’ai trouvé que ces mots pour répondre : “Est ce que l’un de vous aurait eu assez de foi pour croire en Son Message et veiller à son accomplissement ?” Et j’ai compris tout de suite que cette réponse n’était pas de moi, mais du Saint Esprit qui me l’avait soufflée au moment, parce que d’habitude, je ne trouve jamais les mots justes pour répondre quand il me faut.

Si vous, amis/es, qui passez par ce puits, vous vous demandez pourquoi je raconte aujourd’hui cette entrevue, sachez que c’est d’abord pour demeurer dans l’obéissance:  “Souvenez-vous des merveilles qu’il a faites, de ses prodiges, des jugements qu’il prononça”

Et puis parce que j’ai vu en  la déclaration de saint Paul aux Galates, et qui fait l’objet de la première lecture d’aujourd’hui, une similitude, pour ne pas dire un accomplissement :

“Avant que vienne la foi en Jésus Christ, nous étions des prisonniers, enfermés sous la domination de la Loi, jusqu’au temps où cette foi devait être révélée. Ainsi, la Loi, comme un guide, nous a menés jusqu’au Christ pour que nous obtenions de la foi la justification. Et maintenant que la foi est venue, nous ne sommes plus soumis à ce guide. Car tous, dans le Christ Jésus, vous êtes fils de Dieu par la foi. En effet, vous tous que le baptême a unis au Christ, vous avez revêtu le Christ ; il n’y a plus ni juif ni grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme, car tous, vous ne faites plus qu’un dans le Christ Jésus.”

C’est certain, la Loi me demandais d’aimer. Elle exigeait même à ce que je La respecte jusqu’au bout. Et voulant obéir à La Loi mais ne pouvant pas aimer à tous les coups, je me suis tournée vers Le Seul qui pouvait m’aider – Jésus-Christ, unique Chemin vers Dieu Le Père qui est Amour. En Lui j’ai reconnu Le Seul qui pouvait aimer à travers moi si je m’abandonnais totalement à Lui. Et c’est Lui, qui a organisé cette Rencontre avec Dieu, mon Père des  Cieux qui EST Amour. Et c’est de Lui, de L’Amour, c’est de Dieu, que j’ai reçu la don de la foi ! Et Jésus par la suite l’a fait grandir en moi.

Ainsi que j’ai pu croire en cette deuxième Rencontre avec Le Père par l’intermédiaire de ma belle-mère qui vit en Jésus aujourd’hui. C’est ainsi que ma foi a grandi par Jésus. C’est Lui qui m’a donné le courage de délivrer le Message qui m’était confié, et de m’assurer qu’Il soit exécuté.

C’est encore la foi qui m’a poussée à poser des questions et recevoir les réponses qui viennent aujourd’hui éclairer et confirmer cette belle déclaration de saint Paul : en Christ nous sommes TOUS unis, nous ne faisons qu’UN avec Lui.

Amen Alléluia, merci Saint Esprit. Sois béni pour tout ce que Tu es et tout ce que Tu nous apportes à chaque fois que nous T’invoquons.

C’est pourquoi mes biens chers amis/es du Puidamour, j’ose ce matin vous demander de tout quitter qui vous retient encore à l’Homme et à sa glorification, pour vous tourner vers Jésus-Christ Le Seul Homme qui est Dieu, qui agit en chacun de nous et qui est Le Seul que nous devons  glorifier.

Oui, j’ose ce matin vous demander de ne plus attendre pour vous donner à Lui et rien qu’à Lui, et de vous mettre tout de suite à Son Ecole – que Son Enseignement vous transforme à Son image qui est l’Image de Dieu, Dieu Lui-même. Par Le Saint Esprit, Lui seul peut le faire car Il est Le Chemin vers La Vie Eternelle qui est en L’Eternel.

C’est pourquoi j’ose vous demander de quitter ces sentiers sur lesquels vous marchez et vous vous perdez, alors qu’il y a Le Chemin qui vous attend pour vous ramener  et vous sauver.

Sans vouloir juger, sachez que les religions sont inventions de l’Homme, et ne servent que l’Homme et pas L’Homme-Dieu qu’est Jésus, Sauveur de TOUS les hommes, et Parole de Dieu incarnée. Il est donc plus que temps de vous diriger à présent sur Le Chemin de La Vérité qui conduit à Dieu qui vous redonnera la vie. Christ vous libère aujourd’hui, venez à Lui si vous n’êtes jamais encore venus, revenez à Lui ceux d’entre vous qui l’avez délaissés pour écouter la voix de l’Homme.

Cessez de glorifier l’Homme, mais glorifiez Dieu en l’Homme. Il n’y a pas de sainteté en  l’Homme, seulement en Christ qui a fait Ses preuves en tant qu’Homme et en tant que Dieu des hommes. Il n’y a pas de sainteté en aucun mortel. Il y a Dieu qui manifeste en lui,  Sa Sainteté, alors qu’il est encore vivant ! En prenant la condition de l’Homme, Jésus a accepté cela. Il a accepté de Se soumettre à L’Autorité et à La Toute-Puissance de Dieu pour accomplir la Mission que Dieu Lui avait confiée. C’est Dieu qui accomplissait des miracles. Jesus priait Son Père avant d’agir, avant même de parler. Il n’y a pas un homme sur cette Terre qui a  été capable de parler comme Jésus a parlé, ni de faire des miracles comme Jésus en a fait et continue d’en faire à travers ceux et celles qui ont fait de Lui la priorité des priorités de leurs vies. Faire confiance à Jésus-Christ, c’est faire confiance à Dieu.

Au Ciel, comme sur la Terre, il n’y a pas de saintes personnes qui portent des étiquettes avec  leurs noms inscrits dessus. Il n’y a pas non plus des vénérables, des bienheureux et des bienheureuses. Au Ciel il y a seulement Le Père, par Le Fils dans Le Saint Esprit !

Il est écrit et nous le disons : “Notre  Père qui est aux cieux… Que Ta Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel !”

Comprenons donc bien une chose chers amis/es, on peut avoir le désir de la sainteté, il n’y a là aucun mal. Bien au contraire Jésus Lui même nous le demande. Mais Il nous demande aussi d’être des adorateurs de Dieu en esprit et en vérité. C’est cette demande qui explique comment nous devons être saints, c’est à dire en esprit et en vérité ! Ce désir de sainteté vient de Dieu Lui-même qui est Esprit. C’est Lui qui l’a placé en chacun de nous parce que Son désir est que nous puissions l’adorer. Or nul ne peut adorer Dieu s’il n’est pas en état de Sa Grâce, c’est à dire en état de sainteté. Le Saint, L’Esprit Saint, ne peut être adoré ni peut-Il habiter un esprit malsain.

Dieu manifeste en l’Homme Sa Sainteté. C’est Lui qui me l’a dit le jour ou Il avait voulu me donner un Signe pour me faire comprendre ce qu’était ce désir de devenir sainte qui me collait à la peau depuis ma plus tendre enfance.

Une Parole des Saintes Ecritures et j’ai compris :

“Je manifesterai en toi ma grandeur et ma sainteté devant toutes les nations”

(Ezéchiel 38:23).

Dieu donne la Grâce de la sainteté. L’Homme par par lui-même ne peut l’obtenir. Je sais a présent que je ne serai jamais “sainte” selon les critères imposés par la religion de mon baptême. Mais je sais que tant que ma foi restera intacte, incorruptible, pure, j’aurais ma place assurée auprès de Lui, en JESUS-CHRIST, ici sur Terre comme elle est au Ciel.

Je sais aussi que je continuerai du Ciel où je souhaite être un jour, à faire du bien sur la Terre, mais ce ne sera pas moi, mais Christ en moi qui le fera, car Lui seul est SAINT, Lui seul est Le SEIGNEUR, Lui seul est Le TRES-HAUT.

Oh Seigneur, ils le disent mais ne le font pas !

C’est pourquoi je me permets de vous inviter aujourd’hui mes chers amis/es, à cesser de glorifier ceux et celles que les hommes d’église et la religion déclarent saints et saintes au Ciel.

Au Ciel il n’y a plus homme ni femme, dit saint Paul sous l’inspiration du Saint Esprit. Il n’y a plus de prénoms ni de surnoms, car TOUS portent le même nom de JESUS en qui Dieu Se révèle.

Sinon, où est la morale de Sa Miséricorde ?  Je vous le demande chers amis/es. Dieu seul  fait miséricorde. Dieu seul fait pleuvoir Ses Grâces de miséricorde. Dieu est Esprit – L’Homme est chair. Dieu est Esprit Eternel – L’Homme est chair mortelle. Quand Dieu demande à l’Homme d’être misericordieux, Il ne lui demande pas d’être Miséricorde. Quand Dieu demande à l’Homme d’être saint, en vérité Il lui demande de mener une vie sainte, c’est à dire d’avoir une foi pure, une obéissance et une fidélité à toutes épreuves.

Si Dieu juge que ma foi est parfaite, comme Il avait jugé celle d’Abraham, mon père dans la foi, alors oui Il me bénira, et la famille qu’Il  m’aura donnée de construire sur Terre, sera bénie elle aussi.

Tu es bénie ma fille“, a dit Jésus. Cette déclaration vient aujourd’hui enlever en moi ce qui n’était plus un désir de jeunesse, mais était devenue comme une réclamation d’adulte. Certes j’ai voulu être sainte ! Et oui, je le veux toujours, mais je ne réclame aujourd’hui qu’une foi pure qui adore par obéissance et fidélité, le Dieu qu’elle aime. Car c’est ainsi, munie de ses armes, que je combat l’ennemi. Je m’efforce seulement à mener une vie saine et sainte. Je me contente d’être heureuse de me savoir bénie au Ciel et du Ciel. Ainsi sont bénies  aussi mes pensées, mes actions, et même mes omissions, car oui petite soeur, je le dis aussi comme tu me l’as appris : “tout est grâce”.

Quoi demander de  plus ?  Je serai ingrate, et je manquerai de tact !

O Seigneur, combien nous manquons de tact envers Toi quand nous glorifions la sainteté de telle ou de telle personne, alors que c’est plutôt Toi, Dieu des hommes, qui doit être glorifié en telle ou telle personne.

Chers amis/es,

Jésus aujourd’hui encore remet les pendules à Son Heure – écoutons Le je vous en prie:

« Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »†

Voilà tout ce qu’il y a. Même Marie Sa Mere bénie n’osera contredire cela –  elle qui n’a jamais fait de miracles,  mais elle a compté sur Lui pour en faire sous sa demande ! Elle qui n’a de saint en elle que son sein qui a porté le Fils de Dieu, et son “oui” donné dans la foi, à  l’aveugle, et jamais repris, est sainte par La Volonté de Dieu qui l’a choisie pour L’aider a réaliser Son Saint Projet.

Malgré son Divin enfant, Marie ne s’est jamais mise en avant, mais elle a toujours été heureuse de réclamer qu’Il soit mit en avant. 

Croyez donc en Jésus-Christ mes amis/es, et vous serez heureux, vous serez même bienheureux, vous serez saints, aux yeux de Dieu. Là est la vraie sainteté de l’Homme qui a rencontré Dieu.

“Va ta foi t’a sauvée !”

Seigneur je n’oublierai jamais. En ces Paroles, ma foi a pris naissance et ma vie de sainteté aussi. MERCI encore de tout mon coeur Jésus.

Qu’avez-vous besoin de plus pour croire mes amis/es ? Pourquoi attachez-vous encore tant d’importance à la sainteté de ce jeune homme plus qu’à celle de cet autre, enlevé lui aussi à la fleur de l’âge des bras de sa mère qui l’a pleuré pendant des mois et n’a pas pu vivre sans son amour, tellement bien qu’elle en est morte ? Croyez-vous qu’aux yeux de Dieu, celui que vous beatifié en grande pompe aujourd’hui a aimé plus que celui-ci ? Qui êtes-vous pour juger les degrés d’amour ? Sur quoi vous basez-vous pour juger l’amour de ce fils plutôt que celui de cet  autre qui est  mort lui aussi très jeune, mais dans des conditions bien plus tragiques ? Croyez-vous que la Miséricorde de Dieu se limite à vos calculs et  maigres jugements ? Génération incrédule !

O Seigneur ! Viens à mon aide ? Merci pour Ta Présence en ce Puidamour encore aujourd’hui. Certes nous ne serons jamais dignes de Te recevoir, mais dis seulement une Parole et les yeux, les oreilles et les langues de ceux qui hésitent encore à croire, s’ouvriront et se délieront pour en témoigner au monde entier. Merci Seigneur Jésus

Alors du Haut du Ciel une Voix Se fit entendre et dit :

Puisque tu as cru petit coeur, tu as demandé. Puisque tu as cru, tu as cherché. Puisque tu as cru, tu as frappé à la Porte du Ciel. Alors voici qu’Elle  s’ouvre pour toi, afin que tu reçoives à nouveau La Parole que Le Ciel t’accorde chaque jour et aujourd’hui encore pour appuyer ce qui fut dit par ton petit esprit uni au Saint Esprit de Dieu ton Pere qui est aux Cieux :

“Le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Saint est Son Nom.”

(Luc 1:49)

Amen Alléluia † Merci merci merci Jésus. Voici qu’en cette Parole inspirée à Marie Ta Mère – la femme que Dieu a choisie pour Te porter et Te nourrir avant de Te donner au monde entier – voici qu’en elle, Tu viens confirmer avoir remis les pendules à l’Heure de Dieu Le Saint, Dieu Le Miséricordieux, Dieu notre Père qui est aux cieux.

Amen Alléluia, oui MERCI Jésus, de nous aider a reconnaître devant le monde entier, par cette  simple Parole inspirée du Saint Esprit, que la sainteté de tout individu ne dépend pas du nombre de miracles qu’il aurait fait, mais  uniquement du Tout-Puissant qui les faits à travers lui. Je le demande à nouveau: Marie, toute Mère du Christ qu’elle fut, a-t-elle fait de miracles? Seul son “oui” a compté à Tes yeux. C’est Toi qui l’a enfanté Père – par Ton Saint-Esprit. Elle, n’a rien fait d’autre  que de Le porter, de  Le nourrir, de L’aimer selon son OUI donné.

O Seigneur, que de belles révélations Tu nous donnes aujourd’hui si généreusement, si gratuitement.

Et de nouveau La Voix venue du Ciel Se fit entendre et déclara :

“Si quelqu’un possède les biens de ce monde, voit son frère dans le besoin et se ferme à la compassion, comment l’amour de Dieu demeurerait-il en lui ? (1Jn,3,17)  Merci donc à toi petit coeur de Mon Coeur. Je te remercie parce que tu apprends de plus en plus à utilliser la liberté que Je t’ai rendue pour témoigner de ce que tu vois, entend, et vis avec Moi, que tu viens de ton plein gré rencontrer chaque jour. Merci de t’être soustraite au bon vouloir du Saint Esprit. Ainsi tu as pris conscience qu’il y a encore des âmes qui persistent dans l’ignorance parce qu’elles ont peur de perdre face devant les hommes. Merci d’avoir vu leur besoin et la nécessité pour elles d’entendre ce que Je t’ai révélée, et de n’avoir pas hésité à en témoigner ici en ce Puidamour, au risque de te faire lapider. Heureuse es-tu mon petit coeur. A présent va faire ce que tu dois comme tu dois, Je reste avec toi. Amen †

♥Je cours Seigneur, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut des Hommes♥ Mais avant, puis-je encore Te demander de bénir toutes les mères qui sont en Toi au Ciel, et surtout celle qui vient à moi depuis quelques jours parce que je sens qu’elle attend quelque chose de Toi depuis longtemps. Sans doute que Tu lui ouvres La Porte du Paradis  afin qu’elle puisse enfin retrouver son fils. Je ne sais pas, je Te dis en passant ce que je ressens. Maintenant je file, j’ai du travail qui m’attend – on a beaucoup parlé aujourd’hui Seigneur et je dois aller publier tout cela.

Et de loin j’entendis encore La Voix du Saint Esprit qui disait :

Fille d’Homme, Fille de Dieu, ton âme a reçu pour nourrice Celle qui a raconté son histoire. Ton âme a reçu comme éducateur, Le Roi des rois. C’est pourquoi tous s’inclineront devant toi, face contre terre, ils lécheront la poussière de tes pieds. Alors tu reconnaîtras que je suis Le Seigneur, et que ceux qui comptent sur Moi ne sont jamais déçus. » (Isaie 49:22-23) †

Mes amis/es, après avoir entendu cela, je n’ai pas pu m’en aller tout de suite. Je suis revenue à l’ecoute, et à nouveau j’ai prié, j’ai cherché, j’ai frappé à La Porte…

O Seigneur, je le reconnais déjà ! Puis-je simplement et humbelment Te demander de m’accorder un Signe que cette maman pour laquelle j’ai prié et qui attend près de La Porte du Paradis, a pu entrer ?

Alors de nouveau La Voix venue du Ciel dit :

Puisque tu as demandé, puisque tu n’as pas eu honte de te déclarer pour Moi devant les hommes en me confiant ce que tu ressens en vérité, te seras donné ce que nul ne sait.

Comme tu sais petit coeur :“Tout sarment qui porte du fruit Le Père l’émonde, pour qu’il porte encore plus de fruit. (Jean 15:2) Cette mère attend avec d’autres en même temps, d’être émondée. Mais puisque tu as prié pour elle, Je vais agir ! Je vais les guérir et leur révéler une ordonnance de paix et de fidélité. (Jérémie 33:6) Alors, en un instant Dieu fera fleurir sur elles, Sa bénédiction. (Siracide 11:22) A présent hâte toi de faire ce que tu dois…

O Merci Seigneur et mon Dieu. Je puis partir l’âme en paix. Je me sens comme un petit enfant qui se tient en silence contre sa mère. Merci Seigneur, de m’avoir rassurée. Tu es mon Seigneur, ma Force et mon Bouclier – en Toi mon coeur a foi. Amen Alléluia. Je file faire ce que je dois.

Je t’aime Jésus Sauveur, ma Joie, ma Force,  ma Paix. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤ Je suis heureuse de déclarer devant le monde entier aujourd’hui et pour le reste de mes jours ici, que Tu es LE SEIGNEUR. Que c’est Toi notre Dieu et que Tes jugements font loi pour l’univers, Amen Alléluia †


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus ❤

2 réflexions au sujet de « mère et fils et Dieu Le Père »

  1. Celui qui croit voit!! Nous avons peur de laisser Jesus nous approcher…car nous savons que nous n’aurons plus le contrôle sur notre vie….et surtout que nous adorons cela : TOUT CONTROLLER!….Mais ce nest pas de notre faute nous avons grandit dans ce schema ; travailler bien a l’école, faire de bonne études, avoir un bon poste de travail etc etc
    Mais qu’arrive t-il quand nous avons failli a une des ces étapes?!…Nous sommes au plus Mal, nous ne sommes plus rien car nous n’arrivons plus a controller!!
    Alors que Jesus nous rend libre!…Il nous a DEJA libéré sur la croix..Il nous a déja rendu libre afin que nous puissions le suivre de notre plein gré.. il est Toujours la Jesus…il attend que c’est nous venons a lui finalement..et quand nous déposons TOUT pour enfin le faire…Ô mon Dieu comme cest Beau!….comme nous nous sentons désormais léger de nous laisser porter par lAmour du Christ, le souffle de L’Esprit de Dieu, le soutien de Marie et laisser la Gloire de Dieu se montrer chaque jour dans notre vie…Et c’est ainsi que nous pouvons etre TOUS unis et former qu’Un AVEC LUI🛐☦….
    Merciiiii Jesus de t’etre révêlé au peuple de Dieu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.