pouf !

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le samedi de la 29e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 4,7-16

“Frères, à chacun d’entre nous, la grâce a été donnée selon la mesure du don fait par le Christ. C’est pourquoi l’Écriture dit : ‘Il est monté sur la hauteur, il a capturé des captifs, il a fait des dons aux hommes.’ Que veut dire : ‘Il est monté ?’ – Cela veut dire qu’il était d’abord descendu dans les régions inférieures de la terre. Et celui qui était descendu est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux pour remplir l’univers. Et les ‘dons qu’il a faits’, ce sont les Apôtres, et aussi les prophètes, les évangélisateurs, les pasteurs et ceux qui enseignent. De cette manière, les fidèles sont organisés pour que les tâches du ministère soient accomplies et que se construise le corps du Christ, jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu, à l’état de l’Homme parfait, à la stature du Christ dans sa plénitude. Alors, nous ne serons plus comme des petits enfants, nous laissant secouer et mener à la dérive par tous les courants d’idées, au gré des hommes qui emploient la ruse pour nous entraîner dans l’erreur. Au contraire, en vivant dans la vérité de l’amour, nous grandirons pour nous élever en tout jusqu’à celui qui est la Tête, le Christ. Et par lui, dans l’harmonie et la cohésion, tout le corps poursuit sa croissance, grâce aux articulations qui le maintiennent, selon l’énergie qui est à la mesure de chaque membre. Ainsi le corps se construit dans l’amour.”†

Psaume 122(121)

“Quelle joie quand on m’a dit : « Nous irons à la maison du Seigneur ! » Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem ! Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait qu’un ! C’est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur. C’est là qu’Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur. C’est là le siège du droit, le siège de la maison de David.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 13,1-9

Un jour, des gens rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. » Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : “Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?” Mais le vigneron lui répondit : “Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.” »


“En vivant dans la vérité de l’amour, nous grandirons pour nous élever en tout jusqu’à celui qui est la Tête, le Christ.*Maintenant notre marche prend fin. C’est là le siège du droit, le siège de la maison de David.”* Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même.”

Le plus grand plaisir de Dieu, quand Il promène Son Regard sur la Terre, c’est de voir Ses enfants entrain de s’aimer. S’Il les voit entrain de se battre, de se quereller, de s’entretuer, Il fera comme avec le figuier de l’Evangile : Il donnera ordre de les retrancher de la surface de la Terre.

“Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?”

Le salut de l’Homme, sa sainteté, a toujours été au prix de sa conversion totale à l’Amour ! A la fin de sa vie terrestre, Dieu le jugera apte à recevoir la vie éternelle au Ciel avec Lui, selon l’amour qu’il aura donné à son prochain.

Dieu est Amour, et miséricordieux. Pour vivre à Ses côtés, chanter Ses louanges, marcher dans Son jardin, pour mériter sa place au Paradis des noces éternelles, l’Homme, de son passage sur la Terre, doit avoir fait preuve d’amour et de miséricorde.

Un Homme qui s’est convertit à l’amour, qui vit pour rassembler et unir dans l’amour, et non pour diviser par l’orgueil et la haine, cet Homme a la faveur de Dieu. Au Royaume de Dieu, il porte beaucoup de fruits; et Dieu voit, et Dieu le récompensera.

Sera récompensé aussi, de la même manière, et avec la même mesure, celui qui aura travaillé dur à la conversion d’un pécheur, son prochain; qui aura eu envers lui beaucoup de patience pour l’amener à choisir le chemin de l’amour et de l’unité dans la paix. Seront aussi récompensés, ceux qui,  malgré la colère de Dieu contre les mauvais agissements de certains, et devant Sa dure décision de les retrancher du lot, auront longuement intercedé pour leur salut – nuit et jour supplié – prié sans cesse !

“Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.” 

Dieu est Juste et Sage ! Il Juge avec sagesse Ses sujets – Il les récompense  équitablement !

Dieu est misericordieux et Sa Miséricorde n’a pas de limites envers ceux qui vivent dans la vérité de l’amour, envers ceux qui vivent pour élever leurs prochains, eux-mêmes désireux d’être éduqués en tout, jusqu’à Celui qui est La Vérité – la Tête, le Christ. Car par Lui, dans l’harmonie et la cohésion, que tout le corps doit poursuivre sa croissance, grâce aux articulations qui le maintiennent, selon l’énergie qui est à la mesure de chaque membre.

Ainsi le Corps, l’église du Christ, se construit dans l’amour, et non hors de l’amour.

Les foyers –  ces premières églises – sont le lieu privilégié de Dieu !C’est là, dans ces foyers, ces familles, dans la relation d’amour entre parents et enfants, que commence la construction du Corps du Christ. C’est pourquoi père et mère doivent toujours veiller et s’assurer que l’amour circule dans leur foyer, en commencant par l’amour entre eux. Si les parents s’aiment de l’amour du Christ, cet amour rejailliera sur leurs enfants.

Or ce n’est pas souvent le cas ! Il y a des parents qui eux-mêmes, parce qu’ils ont manqué d’amour, n’ont pas su en donner à leurs enfants, avec pour résultat catastrophique que l’unité dans leur foyer est inexistante. Ces parents en seront hélas, tenus premiers responsables.

Une question se pose alors : leurs enfants sauront-ils à leur tour s’aimer les uns les autres ?

Que dis-Tu Seigneur ? Toi qui es La Solution à toute chose. Toi à qui rien n’est impossible. Toi qui enseignes l’amour et non la haine. Toi qui peux d’une Parole chasser les démons et guérir les malades atteints par L’Ennemi ! Toi qui es Le seul qui puisse porter secours à ces familles désunies qui se déchirent … Que leur dis-Tu Seigneur ?

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

Tu as raison petit coeur – “Moi seul peux porter secours à ce qui est détruit.” (Osée 13:9). Mais voilà ce que tu leur diras de Ma part :

“Je suis furieux contre vous. Vos fautes sont bien enregistrés ; les preuves ont été mises en lieu sûr.  Voilà que sur celle qui enfante vont survenir les douleurs; lui c’est un fils qui ne sait pas s’y prendre : venu à terme, il ne se présente pas à la sortie du sein maternel. Et moi, le Seigneur, je devrais arracher ces gens aux griffes de la mort, les délivrer du monde des morts ? Mort, où sont tes armes ? Mort, où est ton pouvoir mortel ! Quant à Moi, je suis devenu insensible à la pitié.”

(Osée 13: 9-14)

O Seigneur ! Si Toi Le Miséricordieux Dieu parle ainsi… que vont devenir ces familles ? Qu’allons-nous leur dire ?

Et du Haut du Ciel, La Voix se fit de nouveau entendre pour dire :

Tu leur diras toutefois :“Que celui qui a soif vienne à Moi et que boive celui qui croit en Moi.” † (Jean 7:37-38)

Amen † Tu as raison Seigneur ! Et Tu es bon, et Juste. Tu es Sage. Tu laisses toujours une porte ouverte, de sorte que celui qui veut sauver sa peau se tourne vers Toi. Que le reste subisse la colère du Père.

Cette famille c’est la mienne Seigneur, et je ne peux plus rien faire pour elle. Tu démissionnes d’elle, je demissionne aussi. Tu coupes le lien, je le coupe aussi. Je n’en peux plus Seigneur. Prends pitié de Maurice et de moi. Eloignes de nous cette coupe qui n’est pas la nôtre.

Alors du Haut du Ciel La Voix Se fit de nouveau entendre et dit :

“Voici pour vous le temps du salut ! Celui qui vous accusait devant notre Dieu jour et nuit, a été précipité. ” (Apocalypse 12:10) De cette famille je vais en faire un exemple. Si Moi Le Seigneur suis intervenu, et de façon si extraordinaire, c’est en définitive pour votre libération, vous qui avez été si opprimés par ses membres dans le passé ! (Nahoum 3:6/1:7) Va petit coeur et que La Paix soit avec vous. Comme Le Père M’a envoye, à Mon tour, Je vous envoie. Reçevez L’Esprit Saint : ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.” (Jean 20:20-23)

♥Qu’il nous soit fait selon Ta Sainte Volonté Seigneur. Je cours, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut du monde.♥Compte sur moi, je retransmettrai telles qu’elles sont, et telles que je les ai reçues, toutes Tes recommandations.  Ainsi soit-il ❤ †

Et de loin j’entendis encore La Voix du Saint Esprit qui disait :

Je ne veux plus que toi et ton époux vous vous fassiez du souci pour les récalcitrants et entêtés, aveuglés par l’orgueil, et qui demeurent encore dans la désobéissance et l’infidélité ! Dieu Lui-même, en Son temps, s’occupera d’eux.

Ce combat n’est plus le vôtre mais celui de Dieu. (2Chroniques 20:15) Tu leur diras seulement cette dernière Parole, et ce sera la dernière fois que vous parlerez à ces mauvais sujets : “Revenez à Moi, enfants infidèles, Je vous guérirai de votre trahison !”† (Jérémie 3 : 22)

Oui Seigneur, je leur dirai. Promis, juré. Je publie sur le champ Ton invitation. Cependant, qu’as-Tu à dire Seigneur, aux âmes infidèles qui finalement, se sont converties, ont fait preuve de bon sens, en choisissant le chemin de l’amour ?

Et Le Saint Esprit répondit :

L’Agneau sera leur pasteur et les conduira aux sources des eaux de la vie. (Apocalypse 7:17) Voilà ce que tu diras aux âmes converties. Insiste surtout qu’elles Lui permettent de continuer en elles la belle éducation qu’Il a commencée. En demeurant en Sa Parole et en Son Amour, elles barreront ainsi la route à l’Ennemi qui ne reviendra plus les tenter.

A présent va petit coeur et fais ce que tu dois comme tu dois. Voici qu’un nouveau jour pointe à l’horizon, et avec lui,

“Le soleil de justice qui se lève, portant la guérison dans ses rayons.”

(Malachie 3:20)†

Amen Alléluia Merci Abba Père, Merci Christ Jésus Merci Saint Esprit † J’ai devant les yeux, votre amour infini. Merci merci merci. Si je puis me permettre de vous demander de transmettre à ma petite soeur Thérèse, mes tendres remerciements car hier elle avait promis de prier Jésus de faire luire sur notre âme le soleil de sa grâce ? La Promesse est tenue ! Tout est Grâce.

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

” Ah ! le Ciel !  Alors un seul regard et tout sera dit et compris !… Qu’est-ce donc de demander d’être attiré, sinon de s’unir d’une manière intime à l’objet qui captive le coeur ?… Voici ma prière, je demande à Jésus de m’attirer dans les flammes de son amour, de m’unir si étroitement à Lui, qu’il vive et agisse en moi. Je sens que plus le feu de l’amour embrasera mon coeur, plus je dirai : Attirez-moi, plus aussi les âmes qui s’approcheront de moi (pauvre petit débris de fer inutile, si je m’éloignais du brasier divin), plus ces âmes courront avec vitesse à l’odeur des parfums de leur Bien-Aimé, car une âme embrasée d’amour ne peut rester inactive…”

Amen Amen Amen ! Alléluia Merci Jésus de m’avoir accordé en Thérèse du Ciel, une sûre alliée sur laquelle je puisse toujours compter pour me venir en aide ! Oh oui ma Thérèse, chaque jour tu me combles de tes roses ! Merci de prendre part à ma vie. Ta prière devient ma prière, dès aujourd’hui que tu m’en fais cadeau. Mille fois merci petite soeur. Moi aussi et de plus en plus, je me sens attirée à vivre de ce Coeur d’où est sortie la source de miséricorde pour tous les Hommes. De plus en plus appelée à me tenir devant Lui pour Lui confier les âmes égarées, perdues dans cet océan de méchanceté et de cruauté, qu’est notre monde aujourd’hui. Merci ma Thérèse, de m’avoir attirée à la dévotion au Sacré Coeur de Jésus.

Gratitudes !

De tout mon cœur, Seigneur, je Te rends grâce : Tu as entendu les paroles de ma bouche. Tu m’as donnée dès a présent, de me tenir en présence des anges, et de chanter Tes louanges. Tu m’as donnée Seigneur d’habiter en Ton temple sacré – là je me prosterne et je rends grâce à Ton nom pour Ton amour et Ta vérité sans cesse devant mes yeux dans Le Livre sacré. Ta parole est vérité ! Le jour où Tu répondis à mon appel, Tu fis grandir en mon âme la force d’aimer mon prochain, de lui faire miséricorde par la prière désintéressée. Tu m’as offert une place à Tes pieds. Ta Gloire est grande Seigneur ! Je ne finirai jamais assez de Te remercier.  Si haut que Tu sois, Tu trouves toujours moyen de Te pencher sur nous, pauvres petits vermiceaux qui craignons Dieu. Tu reconnaîs aussi l’orgueilleux et Tu T’approches de lui, non pour le juger mais pour le sauver de lui- même. Si à cause de lui, j’ai marché au milieu des angoisses, Toi Tu es venue me secourir – Ta main benie s’est abattu sur cet ennemi en colère. Ta droite m’a rendu vainqueur.  Seigneur, Tu as tout fais pour moi qui ne méritais pas Ton Regard. Le temps des ‘pourquoi moi’ est terminé. Aujourd’hui encore je veux Te dire : éternel est Ton amour: n’arrête pas l’œuvre de Tes mains. Gloire au Père tout puissant, à son fils Jésus-Christ le Seigneur, à l’Esprit qui habite en nos cœurs, pour les siècles des siècles. Amen.†

Et Jésus répondit :

Va petit coeur, par ton amour, et Je sais combien tu en as à donner, va réconforter le coeurs des saints. (Philémon :7) Sois pour eux, Ma consolation. Amen †

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus ❤


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.