à chacun sa Croix …

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le samedi de la 4e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Lettre aux Hébreux 13,15-17.20-21.

“Frères, en toute circonstance, offrons à Dieu, par Jésus, un sacrifice de louange, c’est-à-dire les paroles de nos lèvres qui proclament son nom. N’oubliez pas d’être généreux et de partager. C’est par de tels sacrifices que l’on plaît à Dieu. Faites confiance à ceux qui vous dirigent et soyez-leur soumis ; en effet, ils sont là pour veiller sur vos âmes, ce dont ils auront à rendre compte. Ainsi, ils accompliront leur tâche avec joie, sans avoir à se plaindre, ce qui ne vous serait d’aucun profit. Que le Dieu de la paix, lui qui a fait remonter d’entre les morts, grâce au sang de l’Alliance éternelle, le berger des brebis, le Pasteur par excellence, notre Seigneur Jésus, que ce Dieu vous forme en tout ce qui est bon pour accomplir sa volonté, qu’il réalise en nous ce qui est agréable à ses yeux, par Jésus Christ, à qui appartient la gloire pour les siècles des siècles. Amen.”†

Psaume 23(22)

“Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ; il me conduit par le juste chemin pour l’honneur de son nom. Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure. Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante. Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie ; j’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 6,30-34

En ce temps-là, les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger. Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.†


“que le Dieu de la paix vous forme en tout ce qui est bon pour accomplir sa volonté, qu’il réalise en nous ce qui est agréable à ses yeux, par Jésus Christ”† “Seigneur ton bâton me guide et me rassure.”† “Jésus se mit à les enseigner longuement.”†

 

Méditation

A chacun sa Croix ... 

En grandissant dans le monde j’ai appris qu’on est mieux servi que par soi-même. Alors, étant un peu perfectioniste sur les bords, j’ai essayé de tout faire par moi-même jusqu’à me fatiguer, m’éreinter à la tâche. Aujourd’hui que j’ai vieillis et que mes forces d’antan m’abandonnent peu à peu et de plus en plus, je suis obligée de lâcher prise et de “fermer les yeux” comme on dit, en laissant de plus en plus faire. La vieillesse c’est la sagesse – elle ramène à l’essentiel – j’espère pouvoir en profiter un maximum.

“Laisse Moi faire !”

S’il y a bien une chose entre toutes que j’ai appris de Jésus, c’est bien de Le laisser faire ! Si au début de mon cheminement spirituel j’ai trouvé cela difficile, c’est parce que je n’avais pas compris ce que “laisser Jésus faire” voulait dire ! C’est cette Instruction de Lui, que dis-je : cette “Invitation” de Lui,  qui m’a aidée à comprendre :

“Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.” (Matthieu 11:28-30)

Toi qui peine sous le poids d’un fardeau, ou de plusieurs, sache que si tu peines c’est parce que ce ou ces fardeaux ne sont pas pour toi ! Tu t’en aies chargés, voire imposés, alors qu’ils ne sont pas les tiens à porter ! Certes Le Maître a dit :  “« Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. » (Marc 8,34)  Et Il l’a dit à juste titre et raison, car, écoute bien ce qu’Il a dit : “si quelqu’un veut Me suivre “ Déjà un fardeau d’enlever :  Il n’oblige personne ! C’est un libre choix ! Et mieux encore : Il ne t’en voudra pas si tu ne le fais pas ! Et c’est là le joug léger qu’Il propose : Sa Miséricorde, Sa Compréhension de l’Homme puisque Lui-même s’est fait Homme ! Lui mieux que personne sait que si tu ne fais pas ce choix aujourd’hui c’est parce que tu n’es pas prêt. Ce qui ne va pas Le détourner de toi en disant : “tant pis pour lui ! “Sache que Son Invitation “Suis-Moi”,  tient pour la vie ! Avec l’aide de Ses Choisis, et sans même que tu t’en rendes compte, Il te conduira sur Son Chemin à Lui ! Et quand tu seras prêt, c’est de ton plein gré que tu Lui dira “oui” ! Alors Lui-même te chargera de la Croix que tu dois porter – celle qui est taillée pour toi !

Si celle que tu portes en ce moment est trop lourde, c’est qu’elle n’est pas pour toi ! C’est que tu t’es trompé de Croix en voulant te servir sans Le consulter ! Et ça, c’est mal poli ! N’est ce pas ? Et il y a pire : c’est qu’il y a quelqu’un d’autre qui est entrain de porter celle qui t’étais destinée ! Imagine le lourd fardeau que tu lui as imposé !

  • Dans ce cas, que faire ?

Je ne peux que te souhaiter ce que L’Esprit Saint vient de me souffler :

“Que le Seigneur te découvre sa face et t’apporte la paix !”  (Nombres 6:26)

Pour cela je te conseillerai de revenir à Jésus, de te remettre sous Son Regard en t’excusant platement auprès de Lui de t’être servi sans Lui demander Son avis ! Ensuite tu Lui demanderas poliment de te remettre la Croix qu’Il t’avais destinée en souhaitant qu’elle soit encore là ! Surtout n’oublies pas en repartant de déposer celle qui n’était pas la tienne à porter !

N’est ce pas Seigneur ?

Tu as bien parlé petit coeur ! Tu as tout dit avec Mon Coeur. À chacun sa Croix ! Ne pas porter sa propre croix c’est se priver du joug léger que J’ai prévu chacun pour soi : La GRÂCE du repos dans la Paix ! De même, porter celle de quelqu’un d’autre c’est le priver tout aussi bien de cette Grâce ! Oui, à chacun sa croix ! Amen Alléluia † Par ce beau Chemin de Croix que Je t’ai demandé de Me faire, remettons tout à l’endroit petit coeur, veux-tu ? Et à toute brebis qui se sera trompée de Croix et qui viendra te trouver, tu ne manqueras pas de dire : “Voici ce qu’a dit Le Seigneur :” Je briserai le joug qui pèse sur ta nuque et Je romprai tes chaînes.” (Jérémie 30:8) Cela l’encouragera à déposer le fardeau qui n’est pas le sien à porter et à se charger du joug léger que J’avais prévu pour elle ! 

Oh Seigneur ! Elle seront si contentes ! Tu es La Miséricorde dans toute Sa Puissance et Sa Beauté! Merci Jésus †À chacun sa Croix et à tous Ta Miséricorde Amen Alléluia

À présent va petit coeur ! Je sais que tu feras ce que Je veux de tout cela au Nom du Père par Le Fils dans Le Saint Esprit †

Je vole Seigneur, par grâce de Dieu, pour Sa gloire et au profit de tous †


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Une réflexion au sujet de « à chacun sa Croix … »

  1. Seigneur tu sonde mon coeur tu connais par quoi j’ai traversé aussi je te dis un grand merci pour ta miséricorde celle qui m’a libéré je n’ai aucun autre désir que d’être à toi seul car tu m’as délivré et rendu la vu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.