sans encombres

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le jeudi de la 4e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Lettre aux Hébreux 12,18-19.21-24.

“Frères, quand vous êtes venus vers Dieu, vous n’êtes pas venus vers une réalité palpable, embrasée par le feu, comme la montagne du Sinaï : pas d’obscurité, de ténèbres ni d’ouragan, pas de son de trompettes ni de paroles prononcées par cette voix que les fils d’Israël demandèrent à ne plus entendre. Le spectacle était si effrayant que Moïse dit : Je suis effrayé et tremblant. Mais vous êtes venus vers la montagne de Sion et vers la ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, vers des myriades d’anges en fête et vers l’assemblée des premiers-nés dont les noms sont inscrits dans les cieux. Vous êtes venus vers Dieu, le juge de tous, et vers les esprits des justes amenés à la perfection. Vous êtes venus vers Jésus, le médiateur d’une alliance nouvelle, et vers le sang de l’aspersion, son sang qui parle plus fort que celui d’Abel.”†

Psaume 48(47)

“Il est grand, le Seigneur, hautement loué, dans la ville de notre Dieu, sa sainte montagne, altière et belle, joie de toute la terre. Dieu se révèle, en ses palais, vraie citadelle. Nous l’avions entendu, nous l’avons vu dans la ville du Seigneur, Dieu de l’univers, dans la ville de Dieu, notre Dieu, qui l’affermira pour toujours. Dieu, nous revivons ton amour au milieu de ton temple. Ta louange, comme ton nom, couvre l’étendue de la terre.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 6,7-13.

En ce temps-là, Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient.†


“quand vous êtes venus vers Dieu, vous n’êtes pas venus vers une réalité palpable”† “Dieu de l’univers, Dieu amour au milieu de ton temple”† “et il (Jésus) leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. “†

 

Méditation

sans encombres 

Le Messager de Dieu va et vient dans le monde sans encombres. Il voyage léger car son âme est légère – libérée du poids de son passé  – de ce temps de sa première naissance où elle ne connaissait Dieu que par ouie dire.

Dieu, quand on Le rencontre, c’est en esprit et par L’Esprit que l’on en fait l’expérience, car “Dieu est Esprit”. (Jean 4:24)

Ce qu’Il déverse en l’âme qui Le rencontre, n’est pas palpable, n’est pas visible, car c’est de l’amour – du pur amour qui ne se voit pas mais se donne sans compter, sans calculer, car “Dieu est Amour.”(1 Jean 4:7)

Cet amour que Tu as déversé en moi quand Tu T’es penché sur moi Papa, et qu’après j’ai compris qu’à ce moment précis, mon âme avait connue une nouvelle naissance – celle du Saint Esprit – voici 21 ans déjà que Tu l’as ancré en moi. Certes il ne se voit pas à l’oeil nu mais ceux qui Te connaissent vraiment, le voit, le ressente, et ils sont remplis de joie, d’espérance. C’est ce que donne Ton amour Père : de la joie, de l’espérance, et de la paix quand on les a reçues. Merci Merci Merci…

Petit coeur, comme ta Mère te l’a dit il y a un instant alors que tu t’es mise sous son regard maternel, comme elle te l’a demandé, Je te le redis : ne laisse pas la routine éteindre l’amour en toi ! Ta formation n’est pas terminée, elle se poursuit. C’est pour cela qu’elle t’a demandée de venir la voir tous les jours. Tu as du remarquer que ces derniers temps, elle vient à toi, n’est ce pas ?

Oui Papa je l’ai remarqué, et je lui ai même demandé ce qu’elle attendait de moi…

Oh elle n’attend rien de toi petit coeur – comme Mon Fils, elle se révèle dans le don. Elle a beaucoup à te donner. C’est celle que J’envoie en dernier, pour parfaire la formation parce qu’elle est la Comblée de Mes Grâces. Quand elle vient à une âme, c’est pour lui en donner comme elle même les a reçues. Vous avez toutes deux cela en commun – le désir de donner, l’amour de semer, le goût de propager Ma Bonne Nouvelle – le courant passe, voilà la raison de son rapprochement dans ta vie en ce moment. Sois fidèle à ta Maman comme tu as été fidèle à son Fils. Écoute la.

Oui Papa… MERCI.

Et ne t’en fais pas pour ce que tu n’as pas retenu de votre conversation de ce matin – Le Saint Esprit te les rappellera en temps voulu. Une dernière chose : je sais qu’aujoud’hui tu as des visiteurs – c’est bien – tu sais combien Je favorise l’hospitalité, car comme l’a si bien dit Le Saint Esprit, “grâce à elle, certains, sans le savoir, ont accueilli des anges.” (Hebreux 13:2) A présent petit coeur du Coeur de Mon Fils, va et fais comme tu veux.

Je vole Papa, par Ta Grâce et pour Ta Gloire, au profit de tous †


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.