t’en fais pas : reviens!

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le mercredi des Cendres

LECTURES DU JOUR

Livre de Joël 2,12-18

“Maintenant – oracle du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment. Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu. Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle, réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre ! Entre le portail et l’autel, les prêtres, serviteurs du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : “Où donc est leur Dieu ?” » Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.”†

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5,20-21.6,1-2.

“Frères, nous sommes les ambassadeurs du Christ, et par nous c’est Dieu lui-même qui lance un appel : nous le demandons au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu. Celui qui n’a pas connu le péché, Dieu l’a pour nous identifié au péché, afin qu’en lui nous devenions justes de la justice même de Dieu. En tant que coopérateurs de Dieu, nous vous exhortons encore à ne pas laisser sans effet la grâce reçue de lui. Car il dit dans l’Écriture : ‘Au moment favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru.’ Le voici maintenant le moment favorable, le voici maintenant le jour du salut.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 6,1-6.16-18

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra. »†


“revenez à moi de tout votre cœur”† “nous vous exhortons encore à ne pas laisser sans effet la grâce reçue de lui.”† “ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra.”†

 

Méditation

reviens ! 

Je ne sais si comme moi cela vous est arrivé ou vous arrive, de vous sentir coupable si un jour vous n’avez  pas pu respecter vos temps de prières régulières. Cela m’est arrivé beaucoup dans le passé, avant que notre Seigneur me prenne en charge et me fasse comprendre que la culpabilité vient du Malin. C’est là une de ses ruses préférées qu’il faut éviter à tous prix car la culpabilité entretenue tue l’âme à petit feu. Si cela peut vous aider, répétez-vous souvent cette Parole qui nous est proposée encore aujourd’hui en ce premier jour du temps de carême  :

“Dieu, est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.”

Elle m’a beaucoup aidée dans le passé et je prie qu’Elle vous aide aussi, surtout à revenir à Lui quand vous vous êtes éloignés.

Dieu, pour nous avoir créés, nous connait mieux que nous-mêmes ! C’est pourquoi Il est si lent à nous jeter la pierre ! Bien au contraire c’est bras ouverts et en vrai Père aimant qu’Il nous accueillera.

Notre Seigneur Jésus nous invite aujourd’hui encore à travers Son Evangile, à bien comprendre ce qu’est la prière et aussi le jeûne : une affaire entre Dieu et Son enfant, et non pas une répétition de paroles !

Prier c’est unir son esprit avec Celui qui Esprit : Dieu, notre Père qui est aux Cieux ! Et là, dans cette union qui se veut secrète, notre âme – cette  “pièce la plus retirée”  de notre être dont parle Jésus, – se régénère et se retrouve !

Prier c’est se retrouver, se ressourcer, reprendre de l’énergie de La Source de toutes les énergies qui circulent entre Ciel et Terre : Dieu qui a tout créé ! Lui qui nous a créé et qui est heureux Lui aussi de retrouver Sa Créature – tellement bien qu’Il lui “en revaudra” dit notre Seigneur.

Prier c’est aussi s’exposer à La Grâce de récompense. Une fois cela compris, prier devient, non plus une obligation, mais un moment de joie parfaite avec Celui qui est La Joie. C’est pourquoi l’Ennemi a ses yeux rivés sur ces temps forts, et fera tout pour qu’ils ne se produisent pas ! C’est pourquoi nous ne devons pas lui permettre de semer en nous le doute et la culpabilité si un jour ou plus, nous n’avons pas pu en profiter. Les obstacles à rencontrer Dieu sont les ruses de l’Ennemi. Une fois enlevées, revenons tranquillement à notre Père, et dès que possible, dans la confiance et la pleine connaissance qu’Il sera là nous attendant patiemment.

L’essentiel est de Lui revenir ! Toujours et malgré tout.

Dieu EST ! Il ne bougera pas. Il ne changera pas !  Il sera toujours là ! Merci mon Dieu. Le savoir, rempli mon être de paix. Je t’aime Papa. ❤

Je vole par Ta grâce et pour Ta Gloire, au profit de tous, semer cette Bonne Nouvelle †


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.