fair for fair… mesure pour mesure

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le lundi de la 2e semaine de Carême

LECTURES DU JOUR

Livre de Daniel 9,4-10.

“Je fis au Seigneur mon Dieu cette prière et cette confession : « Ah ! toi Seigneur, le Dieu grand et redoutable, qui garde alliance et fidélité à ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements, nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons fait le mal, nous avons été rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances. Nous n’avons pas écouté tes serviteurs les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères, à tout le peuple du pays. À toi, Seigneur, la justice ; à nous la honte au visage, comme on le voit aujourd’hui pour les gens de Juda, pour les habitants de Jérusalem et de tout Israël, pour ceux qui sont près et pour ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés, à cause des infidélités qu’ils ont commises envers toi. Seigneur, à nous la honte au visage, à nos rois, à nos princes, à nos pères, parce que nous avons péché contre toi. Au Seigneur notre Dieu, la miséricorde et le pardon, car nous nous sommes révoltés contre lui, nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur, notre Dieu, car nous n’avons pas suivi les lois qu’il nous proposait par ses serviteurs les prophètes. »”†

Psaume 79(78)

“Combien de temps, Seigneur, durera ta colère? Ne retiens pas contre nous les péchés de nos ancêtres : que nous vienne bientôt ta tendresse, car nous sommes à bout de force ! Aide-nous, Dieu notre Sauveur, pour la gloire de ton nom ! Délivre-nous, efface nos fautes, pour la cause de ton nom ! Que monte en ta présence la plainte du captif ! Ton bras est fort : épargne ceux qui doivent mourir. Et nous, ton peuple, le troupeau que tu conduis, sans fin nous pourrons te rendre grâce.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,36-38

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous.»†


“nous n’avons pas écouté la voix (du) Dieu grand et redoutable, qui garde alliance et fidélité à ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements,”† “Combien de temps, Seigneur, durera ta colère ?”† “la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous.”†

 

Méditation

mesure pour mesure ! 

Hier soir avant d’aller me coucher, j’ai reçu un message d’une personne qui avait vu la photo d’une Croix que j’avais faite pendant la semaine, et qui se trouve dans le stock de L’Atelier.  Cette personne avait vu la photo sur FaceBook et désirait connaître les mesures de cette Croix spécifiquement. Ce matin donc, avant même de prendre connaissance des Saintes Ecritures du jour, je me suis rendue d’abord à l’Atelier pour la mesurer et lui envoyer le renseignement. Qui sait, ais-je pensé, elle pourrait être l’acheter ! Et voici qu’en lisant l’Evangile à l’instant Le Seigneur parle de la mesure que Le Père va utiliser pour nous au Jour du Jugement.

Est-ce là une pure coincidence ? Comme je ne crois pas aux coincidences mais à La Volonté de Dieu, j’y vois là un Signe de Sa part – que je prenne un moment pour réfléchir, et sans doute pour mesurer l’amour que j’ai en stock et que je n’ai pas encore donné – attendant sans doute qu’une personne vienne le demander !

Est-ce bien cela Seigneur Saint Esprit ? Est-ce ce que Le Père désire que je fasse ? et à travers moi, toutes celles et tous ceux qui viendront lire cette méditation ?

Et Le Seigneur repondit :

Sans doute petit coeur, sans doute ! Toutefois, et de plus, Le Père, te connaissant, désire aussi qu’en le faisant, tu ne te juges pas, mais que tu examines ton coeur. Moi Je vois beaucoup d’amour qui sont là, en ces Croix qui attendent leurs proprietaires ! Il y a un pour chaque Croix. Mais Le Pere désire que tu ailles plus loin petit coeur. Regarde bien La Croix qui est devant toi. Que vois-tu ?

Je vois mon Jésus sur La Croix Seigneur, mon Bien-aimé qui expire, qui meurt, pour me sauver… Mais où veux-tu en venir Saint Esprit ? Veux-Tu mesurer la tristesse qui est entrain de m’envahir ?

Et Le Saint Esprit ajouta :

En digne fille  de Dieu, Son héritière, et coheritière du Seigneur Jésus-Christ, que penses-tu toi que tu devrais faire ?

Faire des heureux Seigneur ! Que celles et ceux qui possèderont Le rencontrent et trouvent leur bonheur comme j’ai trouvé le mien. Et c’est vrai, j’y ai mis tout mon amour à les travailler, une après l’autre, et je suis entrain d’en mettre une tonne d’amour à les publier ici et là, histoire de booster la publicité – que plus de personnes connaissent Tes oeuvres Saint Esprit, car c’est Toi L’Inspirateur de chaque Croix que je confectionne pour la gloire du Père. A présent si personne ne vient les acheter, que puis-je faire d’autre ? Suggère et je le ferai Seigneur…

Et Le Saint Esprit répondit :

Il y a une chose qui te reste à faire petit coeur ! Une chose qui manque à ton épanouissement et celui de notre travail …

Dis moi Seigneur et je le ferai joyeusement – tout pour Jesus, tout pour Le Père, tout pour Toi…

Alors du Haut du Ciel une Voix Se fit entendre. C’était celle du Père. Comment je le sais ? Ben parce qu’elle est très solennelle – des qu’Il desire parler, je vois que tous s’écartent sur Son passage… Oh lalala, vais-je recevoir un coup de rotin Saint Esprit ? De plus, Il s’est mis debout… ca c’est pas bon Signe…☹😣

Et j’entendis…

“Viens te reposer un peu petit coeur du Coeur de Mon Fils Mon Bien-aimé. Certes, Je vois que tu as bien travaillé, et que tu es toute décidée. Oui Je vois tout cela. Je mesure tout ce que tu as fait jusqu’aujourd’hui et Fouf ! tu as excellé Mes attentes. Bravo petit coeur ! Toutefois viens te reposer un moment – viens t’asseoir un moment près de Moi. Suis-Moi.

Et Le Père regagna Son fauteuil, et je me mis à Ses pieds.  Et Il s’est mis à me caresser les cheveux… et le repos me gagna…

Je suis tellement reposée que je n’ai même plus envi de vous raconter la suite… Mais il le faut…car avec vous, et de même que vous, je vais moi aussi la découvrir… car tout se passe maintenant, à l’instant, au moment ou j’écris ces mots… Mesurez ce moment – il est très precieux et rarissime.

Voici que Le Père est assis sur Son fauteuil, et que je suis assise à Ses pieds. Il me caresse gentiment les cheveux et mon corps se détend… et Le Père prend une grande respiration, et je me dis “ca y est je vais maintenant recevoir mon coup de rotin – Il va sûrement me tirer les cheveux”… Mais non, bien au contraire… voici ce que Le Père dit :

Ne crains rien petit coeur. Je t’ai promis de mener cette affaire à bonne fin * et Je le ferai. Ce don que Je t’ai donné, et tu le sais – J’ai désiré que tu le mettes au service des uns et des autres.* C’est ce que tu fais, Je l’ai remarqué – Je l’ai mesuré…

Y a-t-il quelque chose qui manque Père  ?

Et Le Père répondit :

Un ingrédient nécessaire afin que Je puisse accomplir Ma Promesse envers toi et cette affaire qu’ensemble nous avons commencé: ta confiance petit coeur ! Il manque ta foi absolue que tout ce que J’ai promis, Je suis assez puissant pour l’accomplir, * de long en large, de haut en bas. Tout ce stock n’existera plus. Bientôt, en mesurant le temps selon le vôtre – Je dis même très bientôt, tu devras augmenter ta production. Je l’augmenterai. Ne les compte même plus car déjà celles que tu vois là, ne sont plus. A présent va petit coeur ! Tu sais ce que tu dois faire.

;”>Père, c’est Toi qui m’as créée, qui, comme le dit L’Ecriture, m’as tis­sée dans le ventre de ma mère. Mer­ci pour la mer­veille que je suis grâce à Ta mesure. S’il Te plaît, pardonne mon inconscience et mon manque de confiance. Ce que Tu réalises à travers moi est pro­di­gieux, j’en ai bien conscience maintenant. Mer­ci de m’a­voir choi­sie pour faire la dif­fé­rence dans ce monde. Je T’aime, Abba, Papa Amen🙏🕯️❤️

Je vole Papa, par Ta Grâce, pour Ta gloire, et au profit de tous. Alléluia †

* Jdt.11:6*1P.4:10*Rm 4:21*


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.