notre Père qui est aux cieux…

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Cinquième dimanche de Carême

LECTURES DU JOUR

Livre de Jérémie 31,31-34

“Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle. Ce ne sera pas comme l’Alliance que j’ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte : mon alliance, c’est eux qui l’ont rompue, alors que moi, j’étais leur maître – oracle du Seigneur. Mais voici quelle sera l’Alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés – oracle du Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant : « Apprends à connaître le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands – oracle du Seigneur. Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés.”†

Lettre aux Hébreux 5,7-9

“Le Christ, pendant les jours de sa vie dans la chair, offrit, avec un grand cri et dans les larmes, des prières et des supplications à Dieu qui pouvait le sauver de la mort, et il fut exaucé en raison de son grand respect. Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance et, conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 12,20-33.

En ce temps-là, il y avait quelques Grecs parmi ceux qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu pendant la fête de la Pâque. Ils abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande : « Nous voudrions voir Jésus. » Philippe va le dire à André, et tous deux vont le dire à Jésus. Alors Jésus leur déclare : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. » Maintenant mon âme est bouleversée. Que vais-je dire ? “Père, sauve-moi de cette heure” ? – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait : « Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. » En l’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : « C’est un ange qui lui a parlé. » Mais Jésus leur répondit : « Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette voix, mais pour vous. Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors ; et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir.†


“Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple”† “Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance et, conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel”† “« Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. »”†

 

Méditation

élévation, glorification  

Ces derniers jours passés, nous avons beaucoup réfléchi sur l’obéissance, la fidélité, l’humilité – trois qualités, ou vertus si on préfère, que le disciple du Christ doit lui aussi maîtriser s’il veut être vraiment un bon disciple, et mériter d’être élevé de Terre, glorifié auprès du Père.

Je vais bientôt entrer dans ma 69ème année de vie dans la chair, et grâce à Dieu qui me les a données, je peux maintenant regarder en arrière, sans crainte d’être changée en statue de sel, et en examiner le parcours avec sérénité. Et je me dis : qui sait ? peut être aurais-je quelque chose à léguer à mes petites filles.

Une d’entre elles m’a reprochée de posséder un caractère fort car par moments, elle trouve difficile de me rejoindre. Ma pauvre petite, comme je la plains, car elle a raison : autant que je peux rigoler et déconner, je peux aussi être stricte, sévère, intrangiseante quand il s’agit de défendre La Justice et restaurer La Vérité. Néanmoins, je ne me fais pas de soucis pour ma petite fille car je sais qu’elle apprendra à vivre avec moi, et à m’aimer quand même, comme je l’ai appris moi aussi.

Je suis née ainsi. Les années et le monde de la chair ne m’ont pas changées, et j’en suis heureuse. Avec le recul, je ne regrette rien. Avec l’avenir qui se presente à moi si Dieu veut me prêter encore quelques années de vie dans la chair, je continue Le Chemin – entre le bon et le mauvais – plus de bon je dirai car j’ai appris les leçons, et moins de mauvais parce que Jésus veille sur mon âme!

Le bon et le mauvais – ils ont poussé ensemble dans ma petite vie, et à la fin, je sais que Dieu en sera Juge et fera ce qu’il faudra. Il fera brûler l’ivraie et gardera le bon grain qu’Il fera mettre dans Sa grange. C’est Sa Promesse et j’y crois.

Notre Pere qui est aux Cieux…

En attendant je poursuis mon petit bonhomme de Chemin, m’appuyant sur celles et ceux qu’Il m’envoie pour me garder unie à Lui. Ensemble nous cheminons dans la foi, dans l’invisible de la vraie foi. Ce n’est pas facile tous les jours, il y a des moments de haut et des momens de bas, mais l’important c’est que nous arrions à étouffer l’ivraie pour laisser pousser le bon grain.

Gloire à Dieu Le Père, Gloire au Fils notre Sauveur, Gloire au Saint Esprit notre Seigneur, au plus Haut des cieux, et Paix sur La Terre.

Et du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

“Notre âme comme un oiseau s’est échappée du filet de l’oiseleur. Notre secours est dans le Nom du Seigneur…”

(Psaume124:7-8)

Amen ALLELUIA † Merci Seigneur, oui notre secours demeure en Ton Nom : JESUS-CHRIST HOMME SAUVEUR. Que ferions-nous sans Toi qui nous montre Le Chemin et nous conduit à la perfection ?

Et de nouveau La Voix se fit entendre et dit :

“Je suis la résurrection. Qui croit en Moi, même s’il meurt, vivra.”

Jean 11:25

Amen † Tout est dit Seigneur, pour aujourd’hui.  Demain est un autre jour. Alléluia ! Un autre jour où nous allons apprendre encore de Toi, où Tu vas fortifier notre foi, que le mal ne nous atteigne pas.


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.