libération miséricordieuse

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le samedi de la 5e semaine de Carême

LECTURES DU JOUR

Livre d’Ézéchiel 37,21-28.

“Ainsi parle le Seigneur Dieu : « Je vais prendre les fils d’Israël parmi les nations où ils sont allés. Je les rassemblerai de partout et les ramènerai sur leur terre. J’en ferai une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël. Ils n’auront tous qu’un seul roi ; ils ne formeront plus deux nations ; ils ne seront plus divisés en deux royaumes. Ils ne se rendront plus impurs avec leurs idoles immondes et leurs horreurs, avec toutes leurs révoltes. Je les sauverai en les retirant de tous les lieux où ils habitent et où ils ont péché, je les purifierai. Alors ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu.
Mon serviteur David régnera sur eux ; ils n’auront tous qu’un seul berger ; ils marcheront selon mes ordonnances, ils garderont mes décrets et les mettront en pratique. Ils habiteront le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob, le pays que leurs pères ont habité. Ils l’habiteront, eux-mêmes et leurs fils, et les fils de leurs fils pour toujours. David, mon serviteur, sera leur prince pour toujours. Je conclurai avec eux une alliance de paix, une alliance éternelle. Je les rétablirai, je les multiplierai, je mettrai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours. Ma demeure sera chez eux, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur, celui qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera au milieu d’eux pour toujours. »”†

Livre de Jérémie 31,10.11-12ab.13

“Écoutez, nations, la parole du Seigneur ! Annoncez dans les îles lointaines : « Celui qui dispersa Israël le rassemble, il le garde, comme un berger son troupeau. Le Seigneur a libéré Jacob, l’a racheté des mains d’un plus fort. Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion : ils affluent vers les biens du Seigneur. La jeune fille se réjouit, elle danse ; jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble ! Je change leur deuil en joie, les réjouis, les console après la peine. »”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 11,45-57.

En ce temps-là, quand Lazare fut sorti du tombeau, beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui. Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens pour leur raconter ce qu’il avait fait. Les grands prêtres et les pharisiens réunirent donc le Conseil suprême ; ils disaient : « Qu’allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes. Si nous le laissons faire, tout le monde va croire en lui, et les Romains viendront détruire notre Lieu saint et notre nation. » Alors, l’un d’entre eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n’y comprenez rien ; vous ne voyez pas quel est votre intérêt : il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que l’ensemble de la nation ne périsse pas. » Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même ; mais, étant grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus allait mourir pour la nation ; et ce n’était pas seulement pour la nation, c’était afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés. À partir de ce jour-là, ils décidèrent de le tuer. C’est pourquoi Jésus ne se déplaçait plus ouvertement parmi les Juifs ; il partit pour la région proche du désert, dans la ville d’Éphraïm où il séjourna avec ses disciples. Or, la Pâque juive était proche, et beaucoup montèrent de la campagne à Jérusalem pour se purifier avant la Pâque. Ils cherchaient Jésus et, dans le Temple, ils se disaient entre eux : « Qu’en pensez-vous ? Il ne viendra sûrement pas à la fête ! » Les grands prêtres et les pharisiens avaient donné des ordres : quiconque saurait où il était devait le dénoncer, pour qu’on puisse l’arrêter.†


“Ma demeure sera chez eux, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple”† “Celui qui dispersa rassemble”† “Jésus allait mourir afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.”†

 

Méditation

notre Dieu, 
notre Père qui est 
aux cieux ! 

Qu’est-ce qui divise les hommes sinon son propre entêtement, orgueil, rancune, égoïsme, sa propre jalousie aussi, comme dans le cas de Jésus notre Sauveur face à ses ennemis – son propre peuple. Tous cela nuit à la santé individulle et à la bonne marche du retour de L’Humanité dans son ensemble, vers Son Dieu. Cependant, il y a des moments où Dieu Lui-même prend sur Lui pour diviser afin de mieux rassembler comme a été le cas des “fils d’Israel” mentionné dans la première Lecture. Le tout est de savoir quand c’est La Volonté de Dieu, ou simplement la nôtre, bien aiguisee par l’entêtement, l’orgueil, la rancune, etc… etc… C’est à ce moment, quand on est ainsi dans le doute, qu’il faut faire appel à L’Esprit Saint qui va éclairer l’esprit et ouvrir le coeur. Une fois certain, il y aura du travail à faire : si la division vient de Dieu, il faudra s’armer de patience pour attendre Son Moment; au cas contraire, le travail sera encore plus grand et plus laborieux parce que ce sera un travail à faire sur soi-même : changer son coeur de pierre ! Mais là encore, Dieu interviendra si on le Lui demande. A ce propos, hier, tandis que je travaillais une Croix, les paroles d’un chant magnifique me revenait sans cesse à l’esprit : “Si un jour sur ta route tu rencontres le mal crois en Jésus il t’aime il te donne sa paix.” Alors quand j’ai eu terminée mon travail, le Message m’est venu sans chercher, et au haut de cette Croix j’ai inscris deux mots, en anglais : “Ask Me”, ce qui veut dire : “Demande Moi”. Croire en Jésus, c’est croire en Son Amour. Alors on n’a plus peur de Lui demander Son Avis, de Lui demander de nous aider à surmonter nos defauts, nos mauvais penchants. Car quand on a foi en Jésus-Christ, on a foi en L’Amour – le vrai, le véritable amour, qui ne se moque pas, qui ne ricane pas, qui n’a pas peur de dire la vérité comme elle est, toutefois dans la douceur pour ne pas blesser; qui n’a pas peur non plus d’entendre la vérité car le vrai amour sait que la vérité libère. N’est-ce pas Seigneur ? Qu’as-Tu à dire au monde entier qui est en ce moment même en grande déportation à cause d’une très contagieuse maladie qui tue les plus vulnérables ? Alors du Haut du Ciel une Voix Se fit entendre et dit :

Si  vous êtes en deportation c’est à cause de votre péché, parce que vous m’avez été infidèles. Alors je vous ai caché mon visage, je vous ai livrés aux mains de vos adversaires et vous êtes tombés sous le coup de ce virus. Certes, je vous ai traités selon vos impuretés et vos rébellions ; je vous ai caché mon visage. Mais maintenant, je vais changer votre destinée ; je vous ferai miséricorde. Vous oublierez  votre déshonneur et toutes les infidélités que vous avez commises envers moi lorsque vous habitiez en sécurité sur vos sols, sans personne pour vous faire trembler. Lorsque je vous ferai revenir, je vous regrouperai, et à travers vous je manifesterai ma sainteté. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur votre Dieu, car, après vous avoir déportés je vous rassemblerai sur votre propre sol ; je n’abandonnerai aucun d’entre vous. Je ne vous cacherai plus mon visage, parce que j’aurai répandu mon esprit sur vous.*

Quant a toi petit coeur…

Oui Père, me voici pour faire Ta Volonté… Parle ta petite servante écoute… Entre Tes mains je remets mon esprit…

Et de nouveau La Voix venue du Ciel se fit entendre et j’entendis :

Va leur dire de se réjouir, d’exulter de joie de ce que Moi, Je vais créer. Que chacun se mette a Me chercher, et il vivra. Voila ! A présent va, file, vole, Je suis avec toi petit coeur, n’aie pas peur de parler. *

Je vole Père, par Ta grâce, pour Ta gloire, et au profit de tous. Vraiment Tu es Le Misericordieux Dieu. Nous ne méritons pas Ta Bonté. Mais nous l’acceptons de bon gré et avec la ferme intention de ne plus recommencer.  Pardon Père et Merci pour cette belle Réconciliation. La Fête de Pâques approche. Avec cette Promesse, tous les baptisés en Jésus-Christ qui vont célébrer la Fête de Pâques et celle qui suit en l’Honneur de Ton Nom  O Divine Miséricorde, sont certains de réssusciter. Amen Alléluia † MERCI PAPA

Et de nouveau La Voix du Ciel se fit entendre et dit  : 

Ne vous laissez plus vaincre par le mal, mais soyez vainqueur du mal par le bien.*Courage ! Au travail ! Car Je suis avec vous… Ne craignez pas !*

*Ezéchiel 398*Isaie 65*Amos 5*Romains 12*Agée 2


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.