Empathie

Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen †

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon saint Marc 6,1-6

En ce temps-là,  Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Et il s’étonna de leur manque de foi. Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.


MEDITATION

L’Esprit de Dieu, que j’invoque avant de lire La Bonne Nouvelle,  pour ensuite la méditer et la publier en ce Puidamour, me demande ce matin d’inverser les rôles. C’est à dire de me mettre dans le personnage de Jésus, de réagir comme Lui, de faire comme Lui.

  • Drôle de requête Saint Esprit, mais bon, après tout, Tu es Le Boss ! Alors je m’exécute, avec joie ! Où cela va nous mener – Toi seul le sait ! 

Ok, voyons ce que fait Jésus ce matin : Il est dans son lieu d’origine, Il enseigne dans la synagogue. Tout en parlant, Il perçoit les questions des auditeurs qui se mettent à douter de Sa crédibilité, de Sa Sagesse, de Son pouvoir de guérison et de faire des miracles ! Quand bien même ces gens reconnaissent ces grandes vertus chez Lui, ils sont choqués parce que Jésus est un des leurs, et se demandent entre eux : « D’où cela lui vient-il  N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et Jésus captent leurs pensées, et déclarent haut et fort à l’assemblée :“« Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » Et là, comme Il ne pouvait accomplir aucun miracle, Il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Puis, tout en S’etonnant de leur manque de foi, Il S’en va de là, et Se rend dans d’autres villages d’alentour pour enseigner.

  • Oh ! Je me mets à Ta place Seigneur et je comprend aisément ce que Tu as dû ressentir, malgré que Marc n’ait pas mentionné Ton état d’esprit, sauf Ton étonnement devant leur manque de foi. Mais il y a plus que l’étonnement qui T’a envahi ce jour là, n’est ce pas ? Il y a cette profonde tristesse, d’avoir été méprisé par les Tiens, Tes proches !
  • Comment sais-tu que J’étais triste petit coeur de Mon Coeur ?
  • Tu l’as dit Toi-même Seigneur ! Si je sais tout ce que Tu ressens c’est parce que je suis “un petit coeur” de Ton Coeur – ce qu’Il va ressentir je vais le ressentir aussi. C’est ainsi Seigneur et cela ne peut être autrement. Je fais partie de Toi !
  • C’est bien cela petit coeur ! Tu as tout compris. Je voulais te l’entendre dire, et marquer un autre bon point à ton cahier ! Tu vois Mon Coeur, tu comprends maintenant pourquoi Je me déclare toujours pour toi devant Le Père ! De plus, tout ce, et tous ceux, que tu Me confies, Je les porte au Trône de Sa Grâce, et Il leur fait grâce !
  • Et cela me suffit Seigneur ! Cela suffit à mon bonheur ! Que désirer de plus que d’être un petit morceau de Ton Coeur ? Et de voir combien, dans ma petitesse, je puisse servir si grandement ? Un vrai bonheur Seigneur, un vrai bonheur. Je dirai même plus : Le Bonheur sur Terre c’est de pouvoir travailler sur La Terre comme au Ciel. Et c’est par Toi, par Toi seulement Seigneur Jésus, que cela puisse être ainsi ! Tu es Le Chemin vers Le Coeur du Père qui est aux Cieux. Imagine ce que cela veut dire pour moi ! Être dans Ton Coeur me permet d’être devant Le Trône de Grâce…
  • Et d’obtenir Ses Grâces Mon Coeur, obtenir Ses Grâces ! C’est le plus important
  • Oui Seigneur… Oh ! Mon coeur, tout à coup, est gonflé d’une grande joie ! Je ressens comme une guérison de coeur… Est-ce le mien Seigneur ?
  • Non Mon Coeur,  c’est celui d’une petite âme qui est depuis hier en détresse. Je n’ai pas voulu déranger ton sommeil pour te le dire, alors J’ai attendu maintenant pour la guérir.
  • Oh mais Seigneur, Tu aurais dû me reveiller et j’aurai prié tout de suite pour elle ! D’ailleurs je m’étonne de n’avoir pas vu la demande de prière entrer car je verifie tous mes messages expressément avant de me coucher. Et hier soir, je suis allée me coucher bien plus tard que l’heure où la demande est entrée ! Que s’est-il passé Seigneur ?
  • Tu avais besoin de ton sommeil Mon Coeur. Mais ne t’en fais pas, all is well a présent! Le coeur de cette petite est entre Mes Mains. La demande t’a été formulée à temps. Ta foi, même quand tu te reposais, l’a sauvée. Je savais que tu prierais pour elle dès ton réveil Mon Coeur ! Je te connais – cela Me suffit !
  • A présent va! Je sais que tu es choquée de ce que tu viens d’écrire sous Ma dictée, – que c’est pour toi une révélation ! N’aie pas peur de le publier Mon Coeur. Il faut que le monde entier le sache !  Afin que Son Règne vienne …
  • …Que Son Nom soit sanctifié…
  • …Que Sa Volonté soit faite, sur La Terre, comme au Ciel ! Ainsi, il faut que cela le soit petit coeur de Mon Coeur ! Il faut qu’il y ait fe va et vient, cette empathie entre ton coeur et L’Esprit du Père, afin que tout sout, que tout existe ! Le jour où la Terre cessera de prier, Le Ciel tremblera ! Va a présent Mon Coeur ! Va publier cela. Aujourd’hui le monde fera la différence entre ce qu’il appelle ‘télépathie’, et ce qui EST L’EMPATHIE !  Et, ne t’en fais pas – J’ai déjà capté ta pensée Mon Coeur:  Je fais route avec toi ! En Personne – Je suis là †

Une réflexion au sujet de « Empathie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.