back in business

Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen †

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,20-24

En ce temps-là, Jésus se mit à faire des reproches aux villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas converties : « Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, ces villes, autrefois, se seraient converties sous le sac et la cendre. Aussi, je vous le déclare : au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous. Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu’au ciel ? Non, tu descendras jusqu’au séjour des morts ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, cette ville serait encore là aujourd’hui. Aussi, je vous le déclare : au jour du Jugement, le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi. »


MEDITATION

Je lis Le Psaume du Jour, et ces quelques mots me parlent :

“c’est l’heure de ta grâce, dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi, par ta vérité sauve-moi”, et je les mets tout de suite en prière – j’en fais ma prière.

Pourquoi petit coeur ? As-tu besoin d’être sauvée? Ne l’es-tu pas déjà ? N’es-tu pas aimée maintenant et pour les siècles des siècles ?

Tu as raison Seigneur, en vérité Tu as raison. Merci d’attirer mon attention. Mais alors ? Si je n’ai pas besoin d’être sauvée, pourquoi ces paroles m’ont tant attirées ? Tellement que j’en ai fais ma prière personnelle ce matin ?

Voyons petit coeur, réfléchissons, méditons, puisque tu as déjà trouvé le sujet ! Qu’elles sont les premiers mots qui t’ont interpellés ?

“c’est l’heure de ta grâce”… Seigneur…

C’est bon, arrêtons-nous là ! Le reste ne te concerne pas. À moins que tu ne veuilles les utiliser pour les partager – qu’elles interpellent les esprits qui ont à se reprocher.

C’est déjà fait Seigneur, je les ai déjà partagées…

Petit coeur – ne portes pas de jugement prématuré à ta conscience. Laisse Moi faire ! Ne suis-je pas Celui qui éclaire les secrets des ténèbres ? *

Oui Seigneur, Tu es La Lumière du monde

Souviens toi : “Le serviteur du Seigneur ne doit pas être querelleur, mais accueillant à tous, capable d’instruire, patient dans l’épreuve.”* Cette remarque de L’Esprit s’applique d’abord au serviteur lui-même, qui, pour devenir comme son Maître, doit s’appliquer à ne pas se quereller avec sa propre conscience en lui portant des jugements prématurés – comme tu es entrain de faire en ce moment petit coeur ! Je te connais mieux que toi-même !

Oui Seigneur, c’est vrai…

Mon serviteur petit coeur, pour être capable d’instruire lui aussi, quand son moment sera venu, doit apprendre à accueillir chaque pensée qui lui vient, à la déposer entre Mes Mains et attendre avec patience que Je l’instruise.

Instruis-moi Seigneur ? Pourquoi est-ce que je porte encore de temps à autre, la trace de mes péchés passés, alors que Le Père, en Se penchant sur moi en ce Jour béni de ma vie, les a tout de suite effacés, et accordé Son Esprit ? La Parole ne dit-elle pas : “ils ne se souviendront plus du passé” ? *Ce Jour là Seigneur, je sais qu’un miracle a eut lieu chez moi, en moi !

Amen † En effet – tout ce que tu dis là est vérité petit coeur ! Depuis ce Jour : Le Père demeurant en toi fait Ses oeuvres. * Imagine l’objet que tu es devenue pour Son Ennemi : objet de convoitise et de jalousie ! Malheureux est-il, lui et sa clique – ces pauvres âmes qui tombent dans son piège ! Il est déjà jugé très sévèrement, plus qu’elles, pour les empêcher de venir à toi et obtenir le bien que Le Père leur fera à travers toi.

Tous ces reproches que je me fais, sont donc la faute à l’Ennemi !?  Je m’en doutais – c‘est lui qui a mis ces pensées de reproches et de culpabilité en esprit,  alors qu’en vérité, je ne suis pas coupable.  O Seigneur …

Tu t’en ai bien douté Mon Coeur. Souviens-toi : il n’y a pas longtemps, il était venu te donner un aperçu de sa cruauté. Dans ton sommeil il t’a si violemment attaquée que tu as hurlé à reveiller toute la maisonnée.  Puis il a attendu plusieurs jours – que ta mémoire oublie – pour lâcher le poison que contenait sa morsure! Et les effets ont commencé à se faire sentir.

Oui Seigneur – si bien qu’hier  je n’ai pas pu prier… Pardon… Je ne réalise sa ruse que maintenant …

Heureuse es-tu petit coeur de Mon Coeur, de M’avoir permis de réveiller ta conscience, qui, depuis la morsure, dort… Sois toutefois patiente, un jour tu comprendras tout, Je te le promets. Car un jour, Je t’expliquerai de long en large, et en profondeur, comment fonctionne le cerveau et sa mémoire. Tu n’es pas encore prête pour assimiler toutes ces choses compliquées. Le tien est très radical. C’est soit blanc ou noir. Or tu vois en couleurs. Tu vois en des milliers de couleurs ! N’est ce pas Mon Coeur ?

Oui Seigneur, en effet…

Tu prends même un immense plaisir à les agencer, à mélanger les couleurs de base de l’arc en ciel pour en créer de nouvelles, n’est ce pas ?

Oui Seigneur… en ce moment même… j’y travaille…

Que signifie le signe de l’Arc dans Le Ciel, petit coeur ?

Il signifie que L’Amour que Dieu a pour L’Humanité est pour L’Éternité  ! N’a-t-Il pas dit Lui-même : “Voici que Je place Mon Arc dans Le Ciel. IL servira de signe d’Alliance entre Moi et La Terre. ” (Genèse 9:13)

Amen Alléluia † Bien dit Mon Coeur, bien répondu ! Et cette Alliance du Père, Il l’a signée avec toi pour toujours, tout comme Il a gravé Son Nom sur la porte de ta Maison ! Dessine toi un Arc en Ciel Mon Coeur, et regarde vers Lui quand ton âme brouillera du noir comme en ce moment elle le fait, poussée par qui tu sais qui veut détruire La Maison que se construit Père. Souviens-toi que

Je sais Seigneur ce que Tu vas me dire, je me souviens :

”Nul ne peut rien arracher de la main du Père.” (Jean 10:29) †

Amen Alléluia † L’élève est comme son maître ! Alors, et puisque tout est dit sur le sujet, puisque les pendules se sont remises à l’Heure, Je n’ai plus rien à ajouter. Je lève donc Ma Main Mon Coeur, et Je te bénis, au Nom du Père, par Son Fils, et dans Le Saint Esprit. Alléluia Alléluia Alléluia † Tu es guérie – le poison est sorti, te voilà revenue † Va a présent, affermir tes soeurs et frères ! Je bénis les paroles qui sortiront de ta bouche †

Je vole Seigneur Jésus, sans T’avoir béni en retour en Te disant : Je T’aime Seigneur ❤ et c’est pour toujours ❤Reçois mon coeur où est gravé Ton Nom, comme un sceau éternel – un signe de mon amour et de ma fidélité, au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit Amen Alléluia Alléluia Alléluia ❤†

Mes biens chers soeurs et frères. Une seule Parole suffira pour vous résumer L’Instruction d’aujourd’hui, que j’ai apprise aux dépends d’une souffrance endurée ces quelques jours :

“Ne jugez-pas”

(Matthieu 7:1)

Comme vous voyez, Elle n’est pas de moi, mais de notre Bon Berger qui veille sur nous et nous instruis. Ne jugez pas, ne reprochez pas, en commençant par ne pas vous juger et vous reprocher vous-mêmes ! C’est ainsi que vous ne serez ni jugés ni reprochés et accomplirez La Volonté de Dieu !

Sachez qu’Il nous aime, et exauce nos prières pour les âmes. C’est la raison pour laquelle nous sommes détestés par le démon Son Ennemi. Mais nous ne devons pas craindre pour nos âmes – elles ont déjà trouvé Grâce à Ses Yeux. Le Miracle en nous s’est produit. Nous nous sommes convertis, et avons donné nos vies pour prier pour les pécheurs, et Dieu les sauve. Unis à Dieu en Son Amour, nous le sommes pour L’Éternité. Alléluia Alléluia Alléluia †

Alors de loin j’entendis cette Parole :

“Seigneur, celui que tu aimes est malade”

(Jean 11:3)

Et mon coeur s’est rempli de La Joie parfaite, car j’ai su tout de suite que j’étais “back in business” ! Alléluia Alléluia Alléluia

*1 Corinthiens 4:5*2 Timothee 2:24*Ésaïe 65:17*Jean14:10

 

Message reçu apres avoir terminé cette Méditation :

You are united to Me; fear nothing. But know, My child, that Satan hates you; he hates every soul, but he burns with a particular hatred for you, because you have snatched so many souls from his dominion

Extrait du petit Journal de sainte Faustine : (Diary, 412).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.