l’amour pour défense

Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen †

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon saint Matthieu 10,34-42.11,1.

En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : « Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison. Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. Qui a trouvé sa vie la perdra ; qui a perdu sa vie à cause de moi la gardera. Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste. Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. » Lorsque Jésus eut terminé les instructions qu’il donnait à ses douze disciples, il partit de là pour enseigner et proclamer la Parole dans les villes du pays.


MEDITATION

L’Amour est don, sous toutes ses formes. Et Dieu, qui est Amour, récompense tout don.

Que tu fasses don d’accueil et de reconnaissance à un prophète, à un homme juste, ou à un simple disciple, dans tous les cas, Dieu te récompensera, non selon le don que tu as fait, mais selon la qualité de la personne qui l’a reçu :

“Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste. Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense.”

Là est la qualité de la justice de Dieu. Même si tu n’auras dans ton panier qu’un fruit à Lui offrir à la fin de ta vie, Il t’ouvrira grandes les portes du Paradis – au même titre que celui qui est entré avant toi avec un panier rempli !

Dieu ne s’attarde pas sur la quantité mais sur la qualité. Tu devrais aussi, si tu veux Lui plaire; et plaire à Dieu est ton but sur la Terre.

De toi qui es bien plus petit que Lui, Il n’attend rien d’autre qu’un petit fruit que tu auras nourri avec soin, fidélité, dévotion, et porté à pleine maturité. Et si un jour, quelqu’un devait se dresser contre toi pour te le prendre, n’aie pas peur de le défendre, même si tu devais pour cela te faire l’ennemi de ta propre famille ! Dieu te donnera raison, car Lui-même le dit :

” Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.”

Tant que tu défendra l’amour, Dieu sera de ton côté !

Que dis-tu Père, à mon ami/e que voici ?

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

Je t’appellai par ton nom, car tu auras trouvé grâce à Mes yeux. *†

Amen Alléluia Alléluia Alléluia † Merci Papa ❤🌹

Tu vois petit coeur, que tu avais raison en tout de que tu as dit à ton ami/e que voici ! Le Père Lui-même te donne raison, car au final, tu t’es mise debout pour Lui – pour Le défendre – Lui qui est Amour ! Sois donc sans crainte ni frayeur, car Je te le redis, et il Me plait de le redire : Le Royaume de Dieu est au milieu de toi.* Lui, Le Seigneur ton Dieu est avec toi dans toutes tes démarches. Il est avec toi partout où tu vas. * Depuis le jour où Il S’est penché sur toi et t’a donné Son Esprit, tu es devenue la prunelle de Ses yeux, et Il te garde dans le creux de Sa Main. Tu le sais petit coeur car jadis, Je te l’ai dis, et aujourd’hui il Me plaît encore de Te Le rappeller : ” Nul ne peut rien arracher de la main du Père.” (Jean 10:29)

Alors va Mon Coeur † Vole faire ce que tu fais le mieux, et qu’importe les moyens que tu emploieras, Je les bénis déjà car Le Père a confiance en toi, Amen Alléluia  †

 

Comme un oiseau, j’ai échappé au filet du chasseur ; le filet s’est rompu : j’ai échappé. Mon secours est le nom du Seigneur qui a fait le ciel et la terre.

C’est pourquoi je veux Te rendre grâce ce matin mon Seigneur et mon Dieu. Mais aussi je désire Te prier Père, d’abord, pour tous les rejetés de ce monde, et ensuite pour tous ceux qui les rejettent. 

Être catalogué, jugé, condamné, rejeté par son prochain, est une grande souffrance. Mais il y a pire, et c’est d’être rejeté par ce prochain que l’on aime et qui rejette votre amour. Bien souvent ce sont ceux-là même qui ont été rejetés, qui rejettent !

Je sais Père, combien Tu es personnellement et particulièrement sensible à cette souffrance. Mais je sais aussi que Toi seul détiens le pouvoir de consoler et de changer les coeurs. Je le sais parce que pour moi Tu l’as fait ! Et sans cesse je Te rendrai grâce en témoignant combien grandes et merveilleuses sont Tes Oeuvres, Toi Maître-de-tout !

C’est pourquoi je viens Te supplier de prendre pitié de tout ceci et de tout ceux-là. J’ai confiance en Toi Papa. Puisque Tu l’as fait pour moi …

Tu as fait qu’aujourd’hui je sois libre du regard des autres, libre de leurs sentiments, libre de leurs jugements et condamnations, libre de leurs rejets. Parce que Tu m’as donné un Époux qui a su me revaloriser, me redonner ma dignité, me montrer combien je  suis bien-aimée par Toi, mon Père des Cieux qui habite maintenant en moi. En lui j’ai reconnu Ton Envoyé car son Amour me remplit Père. Il me comble. Merci.

Ah ! Si seulement ceux qui souffrent d’être mal aimé, pouvaient se rendre compte qu’en fait ils sont eux aussi aimés à la folie, depuis toujours et pour toujours… Si seulement ils pouvaient comprendre ce que j’ai moi-même compris : que le vrai amour ne fait pas de différence, car à Ses yeux –  il n’y a plus ni juif ni grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme, car tous ne font plus qu’un dans le Christ Jésus.*

Oh Père, donne la force aux incroyants de persister à Te chercher au coeur même dans leur incroyance. Illlumine leurs yeux – que chacun voit en son prochain mal ou bien élevé, un frère, une soeur, à aimer, et non à critiquer, juger, condamner,  rejeter, qu’importe ce qu’il/elle a ou aura fait. Je te les confies aujourd’hui, par Jésus-Christ, Ton Fils, mon Sauveur. Je crois que tu m’exauceras,  car Tu me l’as promis.

Alors de nouveau La Voix venue du Ciel se fit entendre et dit : 

Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en Mon Nom, ils chasseront les démons ; ils imposeront les mains aux infirmes et ils seront guéris. (Marc 16:17) Va donc petit coeur, et puisque tu crois, fais comme tu dois. Fais de l’amour, ta défense ! Que ta prière soit exaucée,  cela ne dépend que de toi †

*Exode 33:12*Luc 17:21*Josué 1:9*Ga,3,27

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.