prières prières prières

Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen †

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,28-30

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »


MEDITATION

“Je vous ai visités et ainsi j’ai vu comment on vous traite” (Livre de l’Exode 3,13-20)

Dieu voit tout ! Il est au courant de nos allées et venues, Il sait quand nous nous levons et à quelle heure nous nous couchons !

C’est pas que Dieu est curieux et “veille nos affaires” comme disait ma grand-mère ! C’est parce que Dieu a soin de nous, tout Papa des Cieux qu’Il est. Il nous rend souvent visite tout simplement parceque  He cares !

Il nous invite aussi, chaque matin plus précisément, à venir Le rencontrer !

 “Venez à moi…”

Ce matin encore ! Et d’un bond, je Lui ai répondu : je suis là Papa.

puis, je me suis rendue compte : Oups ! Ce n’est pas moi que Dieu appelle aujourd’hui ! Dans mon empressement de Lui faire plaisir, je n’ai pas lu l’Invitation proprement.  Elle est réservée à ceux

“qui peinent sous le poids du fardeau”.

Or je n’en porte aucun !

Même pas celui de ton voisin petit coeur ?

Euh… ben non Seigneur ! À chacun sa Croix, taillée à sa mesure, n’est ce pas ? Je ne saurai donc pas comment la porter. Mais si Tu penses que je peux et que je dois, alors soit ! Me voici Seigneur, prête à porter sur le dos, le fardeau de mon prochain. Ce qui me fait penser que le grand Moïse n’en portait pas quand il s’est approché du buisson ardent ! Il était un simple berger, en exil certes, mais il menait une vie tranquille, sans danger. Et Dieu l’a chargé d’un énorme fardeau : non seulement libérer son peuple des mains du pharaon qui le tenait en esclavage, mais le conduire à travers le désert pour une destination inconnue : une terre promise par Dieu  une journee qui a duree 40 longues annees et Moise n’a pas ete gratifié d’entrer lui meme en cette terre  !

Toi que Dieu a déchargé de tous fardeaux, s’Il t’appelle ce matin à venir Le rencontrer, saches que c’est parce qu’Il a dans l’idée de soulager la misère du monsieur d’à côté. Toi tu ne connais pas les allées et venues de ton prochain, mais Lui qui voit tout, sait ce dont il a besoin. Alors Il t’a choisie !

Moi ? Que puis-je faire Seigneur ? Je suis impuissante. Je ne suis qu’une simple mortelle. Mais j’ai confiance en Toi mon Jésus d’Amour, notre intercesseur auprès du Père. Et j’ai confiance en Sa toute puissance. Je ne sais pas prier avec de grandes paroles comme les grands saints, mais j’ai foi que Tu accepteras les mots simples qui sortiront de mon coeur, si c’est prier que je puisse faire pour aider le monsieur d’à côté.

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

Moi, c’est Moi le Seigneur, et en dehors de Moi, il n’y a pas de sauveur.*
Tu as donc raison de dire que tu es impuissante, et tu l’es et le seras si tu comptes sur tes forces mortelles. Mais si Tu comptes sur Moi qui déjà vit en toi, alors The Sky is your limit petit coeur ! N’oublies pas ce que J’ai dis : “Aucun élève n’est supérieur à son maître; aucun serviteur n’est supérieur à son patron. Il suffit que l’élève devienne comme son maître et que le serviteur devienne comme son patron.” (Matthieu 10:24)

Pour t’encourager à demeurer centrée sur la prière qui est ton arme principale car c’est elle le joug facile à porter, le fardeau léger que Je t’ai confié, voici que Je te fais une promesse : “J’exauce la prière et la supplication que tu m’as présentées* hier soir avant d’aller te coucher ! Je sais que tu as remarqué que Je ne t’ai pas répondu tout de suite comme Je le fais d’habitude. Je l’ai fais expressément car Je voulais que tu reprennes conscience, que tu reviennes.

Oui Seigneur, en effet ! Cela m’a étonné venant de Toi qui ne manque jamais de me donner une Parole pour signifier que Tu as entendu ma prière… Mais maintenant je vois pourquoi Tu ne l’as pas fait ! Amen Alléluia Merci Jésus de me redonner confiance. Ces derniers jours il est vrai, je prié du bout des lèvres. Quelques fois je suis fatiguée et je me dis à quoi bon ! Mais j’ai tort de penser ainsi, pardonne moi Seigneur et viens à mon aide.

Je suis déjà venu Mon Coeur.  Souviens toi du rêve que tu as fait hier soir, ou devrais-Je dire ce matin, après avoir écris cette belle méditation sur la prière selon L’Esprit ?

Oh oui c’est vrai Seigneur ! Je vais le raconter :

Hier soir en effet, ou plutot tôt ce matin, avant de me coucher, (tard pour pas changer), j’avais écris une courte méditation qui m’était venue d’un seul trait – sais pas trop pourquoi, comme une urgence!  Je me réveille ce matin et j’étais entrain de prier le mystère joyeux de Marie avec une amie, ex collègue, que je n’ai pas revu depuis longtemps, peu entendu en plus de 30 ans. Dans mon rêve, elle était entrée chez moi en coup de vent en me disant simplement ceci : “viens il nous faire le chapelet”;  et tandis que nous etions entrain de prier avec ferveur, des enfants, beaucoup d’enfants sont entrés – des enfants d’ecole car il y avait leurs maîtresses avec eux, et ils se mirent à prier avec nous …

Mes biens chères soeurs, biens chers frères,

Ce rêve est revelateur ! En vérité, il est un Appel urgent venant de Dieu Lui-même que nous nous mettions en prière ! Protégeons nos enfants…

Courage ! Remettons-nous au travail ! Car “Je suis” est avec vous… Ne craignez pas ! * Reprenons nos chapelets. Ne cessons jamais de prier, même que nous sommes fatigués, que dis-je : surtout quand nous sommes fatigués, car la fatigue rime avec ruse de l’Ennemi ! Puisque nos prières sont exaucées, il nous a en grippe, en haine, en horreur…

Et du Haut du Ciel une Voix se fit de nouveau entendre et dit :

Petit coeur, viens vite – Le Maître est là et Il t’appelle. Il veut que tu assistes au grand Miracle qu’Il S’apprête à accomplir.*†

J’arrive ! Je vole – je suis là Seigneur, me voici ! Amen Alléluia †

 

*(Isaïe 43:11)*(1Rois 96:3)*(Jean 11:28)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.