Marie-Madeleine

Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen †

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon saint Jean 20,1.11-18.

.Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus.Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. » Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. » Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître. Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit.


MEDITATION

Si Marie, mère de Jésus, a été la première à emprunter Le Chemin de Salut en acceptant de Le porter en son sein, Marie-Madeleine a été la première à avoir vu L’Oeuvre accomplie dans toute Sa Puissance et toute Sa Gloire !

Nous voici en présence de deux piliers des Saintes Écritures sur lesquelles reposent notre foi, avant qu’elle ne s’inscrive en définitive  sur les actes des premiers apôtres.

Aujourd’hui, en communauté de foi, nous rendons Grâce à Dieu pour Marie-Madeleine.

Que savons-nous d’elle ? Pas grand chose, tout comme nous ne savons pas grand chose de Marie Mère de notre Seigneur, Le Christ. Les Écritures parlent très peu d’elles alors qu’elles sont en vérité les premières choisies de Dieu pour être témoins et porteurs de foi ! Si nous devons donc rendre Grâce pour la vie de Marie-Madeleine aujourd’hui, nous aurons, pour nous aider à formuler notre action, ce court passage qui nous est proposé aujourd’hui dans l’Evangile selon saint Jean.

Oui Père, nous Te rendons Grâce d’avoir choisi Marie-Madeleine pour être le témoin de Ta Gloire en voyant Jésus-Christ ressuscité, et le premier porteur de notre foi en La Victoire de La Vie sur la mort. Tu n’aurais pas pu avoir mieux choisi qu’elle, parce qu’elle a cru tout de suite et la première, tout simplement parce que son amour pour son Seigneur était le plus fort ! Oui Père, Marie-Madeleine n’a pas eu besoin de toucher ni de voir Jésus pour croire – elle a cru au son de La Voix de son bien-aimé prononçant le nom qu’il lui donnait dans l’intimité : “Marie”, et elle lui a tout de suite répondu par le nom qu’elle Lui reconnaissait :”Maitre”. Oui, c’est l’amour qui a fait cela Père ! C’est Toi, car Tu es Amour. Alors nous Te disons : MERCI Papa ! Merci de nous avoir montré comment nous devons reconnaître le vrai Amour.

Et je me souviens aussi :

Il m’a dit : “Te souviens-tu comment je t’appelais quand nous nous aimions au temps de notre jeunesse ?” Et je lui ai repondu : “Oui ! Tu m’appelais “Dodos” !”

Même si après 33 ans de séparation, j’avais oublié la voix de mon bien-aimé Maurice, je n’avais pas oublié le “petit nom” qu’il me donnait dans l’intimité de nos rencontres ! Et notre histoire d’amour a repris son cours, tout simplement, comme Dieu l’avait voulu et projeté.

Ainsi est L’Amour ! Ainsi est Dieu : Il est tendresse: Il protège les simples, je faiblissais, Il m’a sauvée.*

Et du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

Petit coeur c’est vrai ! C’était écrit: “Dieu mènera ton affaire à bonne fin.” * Cette Parole s’est accomplie. Dieu a tenu envers toi Sa Promesse. Et Il continuera à le faire car Son Nom pour toi est : FIDELITE †

Ainsi soit-il ALLELUIA. Oui en effet ! Merci Papa. Je rends grâce à Ton Nom pour Ton Amour et Ta Vérité.

A présent va Mon Coeur ! Va faire ce que tu dois, et en chemin, ne te laisse pas vaincre par le mal, mais,sois vainqueur du mal par le bien. * C’est bien là l’exemple que “Marie” a laissé au monde entier, elle qui avait tant péché et que Dieu a pardonné et sauvée. C’est bien là le témoignage que tu laisseras toi aussi petit coeur.

Oui mon Seigneur, c’est La Vérité. Et j’ajouterai que jamais Jésus ne m’a demandé de Lui faire un compte rendu de mes péchés passés. Tout ce qui Lui importait, tout ce qu’Il voyait, c’était l’amour que je Lui portais, et Il m’a sauvée. Lui que j’avais tant cherché en tant d’autres … C’est tout ce qu’Il a vu ! Et dans Sa Grande Miséricorde, Il a cru bon d’incarner cet Amour en Maurice mon bien-aimé aujourd’hui. Voilà ce que je dirai au monde entier. Je cours donc, je vole, pour la Gloire de Dieu et le Salut de mes soeurs et frères de la Terre.

Et de loin j’ai entendu La Voix du Ciel qui ajoutait:

Où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.

Luc 12:34

*Psaume116:5-6*Judith 11:6*Psaume138:2*Romains 12:21

 

RESUMÉ

Aujourd’hui, en communauté d’Église, nous fêtons MARIE-MADELEINE ! 

Qui est Marie-Madeleine ? Que savons-nous d’elle?

Pas grand chose, tout comme nous ne savons pas grand chose de Marie Mère de notre Seigneur, Le Christ.

Les Écritures parlent très peu de ces deux Femmes alors qu’elles sont en vérité les premières choisies de Dieu pour être Ses témoins et porteurs d’une Vérité : Jesus est venu non pour juger le monde, mais pour le sauver, et le racheter auprès de Dieu.

Si nous devons donc rendre Grâce à Dieu pour la vie de Marie-Madeleine aujourd’hui, nous aurons, pour nous aider à formuler notre action, ce court passage qui nous est proposé aujourd’hui dans l’Evangile selon saint Jean.

Toutefois, voyons à travers cet Evangile, l’essentiel de la vie de celle que Jésus appellait dans l’intimité : “Marie” – une vie qui s’est perdue à chercher l’amour là où il n’était pas, et qu’elle a finalement reconnue en Celui qui ne l’a pas jugée mais sauvée !

Marie-Madeleine, au final, est une vie rachetée ! Tout comme la mienne ! En elle je vois la grande pécheresse que j’étais, mais que Jésus a sauvée et rachetée ! Je vois la comblée de Grâces que je suis Grâce à Sa Misericorde.

Jésus ne m’a jamais demandé de Lui rendre compte de mes péchés. Il a simplement vu mes larmes et l’amour que je Lui vouais et que j’ai cherché toute ma vie en d’autres que Lui, tout simplement parce que je ne savais pas qui Il était en Vérité : Fils de l’AMOUR. ❤️

Merci Marie❤️🙏🌹 Merci Jésus❤🙏🌹

Aujourd’hui c’est La Fête de tous les vrais amoureux : celles et ceux qui ont appris ce que Dieu voulait dire en : “C’est La Miséricorde que Je veux et non les sacrifices.” (Matthieu 9:13)

Aujourd’hui c’est MA Fête ❤️ Je la revendique autant que La Madeleine !

Alors du Haut du Ciel, une Voix Se fit entendre et dit :

Debout! Resplendis! car voici ta lumière, et sur toi se lève la gloire du Seigneur.

Is,60,1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.