terre de demain ou pain quotidien ?

Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen †

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon saint Matthieu 18,21-35.19,1.

En ce temps-là, Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois. Ainsi, le royaume des Cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent). Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.” Saisi de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette. Mais, en sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : “Rembourse ta dette !” Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai.” Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé ce qu’il devait. Ses compagnons, voyant cela, furent profondément attristés et allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : “Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?” Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait. C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. » Lorsque Jésus eut terminé ce discours, il s’éloigna de la Galilée et se rendit dans le territoire de la Judée, au-delà du Jourdain.


MEDITATION

le Seigneur dit à Josué : « Aujourd’hui, je vais commencer à te grandir devant tout Israël, pour qu’il sache que je suis avec toi comme j’ai été avec Moïse.

Livre de Josué 3,7-10a.11.13-17.

Juda fut pour Dieu un sanctuaire, Israël devint son domaine.

Psaume 114(113A),1-2.3-4.5-6.

“Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?”

Matthieu 18,21-35.19,1.

Dieu est bon et rempli de compassion. Il a toujours désiré Se faire connaître de L’Homme – Sa Créature, Son Chef-d’oeuvre ! Dieu a toujours parlé à L’Homme et L Homme lui a répondu, et vice versa : L’Homme crie vers Dieu et Dieu l’entend ! Hier nous en avons parlé et nous avons encouragé ceux qui résistent encore à croire qu’entre eux et leur Créateur il peut y avoir une vraie communication, à s’engager à Le rencontrer à travers Le Livre des Saintes Écritures où ont été rapporté Ses Paroles, Ses Oeuvres, Ses exploits, toutes les merveilles qu’Il a faites pour rendre L’Humanité libre et heureuse; et aujourd’hui encore, à travers Les Lectures choisies pour ce Jeudi, nous en devenons encore plus témoins. Que chacun pousse donc des cris de joie, et se réjouisse de ce que Dieu a fait pour L’Homme en redisant sans cesse : “Alléluia Alléluia Alléluia ! Dieu est ma Joie ! Je suis Son Sanctuaire, Son Domaine particulier ! Alléluia !”

Car oui, mes biens chers frères et soeurs, c’est ce que chacun de nous est pour Dieu : Son Sanctuaire, Son Domaine particulier, *La Maison qu’Il se construit ! * Ce qui n’est pas peu dire de ce que nous sommes aux yeux de Dieu, et de ce qu’IL est à nos yeux – ou devrais-je dire plutôt : ce qu’IL devrait être ! Car ce n’est pas toute L’Humanité qui voit Dieu, qui croit en Son Amour pour elle. Ce n’est pas toute L’Humanité qui croit en Sa Présence agissante au milieu d’elle, en elle ! C’est pourquoi Dieu Se permet et Se permettra toujours de réprimander ce reste :

“Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?”

Et dans Sa colère, de livrer les récalcitrants aux bourreaux jusqu’à ce qu’ils eurent remboursés tout ce qu’ils Lui doivent !

Dieu est bon et rempli de compassion pour l’Homme, et puisque c’est Son Désir de vivre en chaque Homme, et d’agir à travers chacun pour le bien de tous, chacun Lui doit le même respect ! Or ne pas croire en Son existence, L’ignorer alors qu’Il est partout, en tout, et en tous, en soi, est le premier geste irrespectueux que l’on peut avoir envers Lui, envers les autres, envers soi. De quoi Le mettre en colère, et désirer nous rendre la monnaie de notre pièce !  Et Il aurait bien raison de le faire, car n’oublions pas ce qu’a dit notre Seigneur :

“Ce que vous ferez au plus petit des miens c’est à Moi que vous le ferez”

(Matthieu 25:40)

Dieu vit en chaque chose, chaque animal, chaque plante, chaque humain. Dieu est en tout ce qui vit! Ne pas croire en Son Existence, ne pas reconnaître Sa Présence est loin d’être un simple geste irrespectueux envers Lui, ou une affaire entre toi et Lui ! Cela va beaucoup plus loin – c’est une atteinte envers L’Humanité, La Nature, Le Ciel et La Terre, L’Univers, et tout ce qu’Il contient! Et c’est cela que Dieu, en Créateur, et Père des Hommes, ne peut supporter !

En voyant toutes les catastrophes naturelles qui se produisent un peu partout sur la Terre, L’Homme s’exclame et dit que c’est la nature qui prend sa revanche et reprend le dessus! Il n’a pas tort ! Mais s’il disait simplement La Vérité : que c’est la colère de Dieu envers l’Homme qui a détruit Sa Nature, peut-être alors L’Humanité aurait une chance de survie sur La Terre que Dieu lui a donnée en héritage et preuve de Sa  Bonté ! Mais si l’Homme croit qu’en ignorant Dieu et Sa Toute Puissance, s’il pense qu’il pourra refaire la Terre sans l’aide express de Celui qui l’a créé, alors oui il a raison de commencer dès maintenant à se chercher une nouvelle planète pour habiter ! 

Or, moi je refuse cette pensée ! Je refuse même d’y accorder une réflexion, car j’y suis et j’y reste ! C’est là que Dieu m’a plantée et c’est là que je refleurirai ! De toutes façons, je me vois mal vivant ailleurs que sur la Terre…

  • Père, je ne suis pas un scientifique, je ne suis pas un astro physicien, je ne suis pas mathématicien, je ne suis même pas un statisticien, ni un théologien… Père,  je ne suis rien – rien qu’une pauvre femme qui vit en paix dans un minuscule coin de la Terre -, un point dans un grand océan vraiment ! Tu le sais Père, je ne suis rien, mais je crois en Toi, en Ta Bonté, surtout en Ta Miséricorde car si mon âme  respire aujourd’hui c’est grâce à Elle – à Ta Grâce de Miséricorde ! Je crois et mon intelligence se repose sur ma foi et à ce que je sais de Toi. Et je sais que Tu peux tout, et surtout que Tu aimes cette belle Terre et tout ce qu’elle contient à tel point que Tu ne laisseras rien ni personne  la détruire. Oui je crois en cela Père. C’est pourquoi j’ose venir à Toi ce matin pour Te supplier d’avoir pitié de moi, et de ne pas me retirer de La Terre. Je T’en supplie Père, au Nom de Celui par qui Tu as tout créé, au Nom de Ta Parole donnée et que Jésus est venu accomplir en acceptant de prendre sur Lui tous les péchés, erreurs, faiblesses, méchancetés, cruautés, et j’en passe, de L’Homme envers L’Homme, de L’Homme envers Toi ! Ne me retire pas de La Terre, moi et les miens – la maison qui T’appartient ! Mais petmets-nous de construire une Arche où nous y mettrons tous ce que Tu penses avoir besoin pour repeupler La Terre et la refaire. Viens Père, replacer Ton Arc dans les nuages – signe qui rappellera l’engagement que Tu as pris à l’égard de La Terre. * Par Jésus Ton Fils mon Seigneur et Sauveur, L’Agneau que Tu m’as donné pour Pasteur, que j’ai reconnu et que je suis, Celui qui m’a conduit aux sources des eaux de la vie…, pour moi, pour les miens et pour La Terre et tout ce qu’elle contient, en Ton amour, je me confie. * Sans doute que Tu me répondras que ma supplication est de loin dépassée car Ton Arc est déjà là et que personne ne la voit. Mais vois seulement Père, que moi je la vois ! Elle est constamment devant mes yeux et plus encore quand les nuages ont obstrué la vue que j’ai du Ciel. Alors je ferme les yeux et en esprit, je me rends au-dessus des nuages et je vois Le Soleil qui brille de tous ces feux, et j’espère en Toi, mon Dieu, mon Père qui est aux Cieux. Alors Ton Arc jaillit Pere, il jaillit parmi les nuages et redit au monde entier que Tu existes, rien que parce qu’un petite âme a rêvé de Toi et T’a rejoint dans Ton Paradis l’espace d’un moment d’éternité.

À cette prière, Le Ciel S’ouvrit et une Voix se fit entendre et dit :

  • “Qui est celle-ci qui monte du désert, appuyée sur son Bien-Aimé ?”(Cantiques 8:5)

Et avec audace je répondis :

  • C’est moi Seigneur !

Et de nouveau La Voix dit :

  • Alors petit coeur c’est bien toi qui veut Me construire une Arche comme celle de Noé ?

Et je répondis :

  • Oui Seigneur, c’est bien moi

Et La Voix du Ciel dit :

  • Comme ça tu veux sauver La Terre petit coeur?

Et je répondis avec la même audace :

  • Oui Père, je veux sauver La Terre et tout ce qu’elle contient. Car je ne peux concevoir que L’Homme aille refaire sur une autre planète les mêmes erreurs qu’Il a commises sur La Terre, alors que Tu l’as créée pour lui, et que Tu as mis en lui et en la Terre, tout ce qui est bon pour qu’ils ne fassent qu’UN. Malgré qu’il soit parti dans L’Espace et qu’il ait marché sur La Lune, cela ne donne pas à l’Homme le droit d’aller vivre sur une autre planète, de s’en approprier, et par-dessus le marché, de la détruire de la même manière qu’il a détruit la Terre. Qu’il paie en réparant ce qu’il a abîmé. Alors seulement laTerre sera sauvée. Enfin, c’est ce que je pense Père… Et si cela peut aider que moi et les miens nous nous dėvouons pour préserver l’espèce, alors soit… Je suis là Père, fais de moi ce que Tu voudras !

Et du Haut du Ciel Le Père répondit :

  • C’est très bien parlé et pensé petit coeur. Ton idée rejoint La Mienne. Je te donne donc le droit de l’écrire et de la publier, et plus encore, car avec elle, tu ajouteras une Parole pour l’accompagner :“Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car Je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos de vos âmes.” (Matthieu 11:29)

Et je répondis :

  • Oui Père, je le ferai, compte sur moi. Toutefois …
  • Qui a-t-il petit coeur ? Pourquoi ce timide “toutefois” ?
  • Et mon Arche Père ? Ne dois-je pas la construire ?

Et Le Pere dit :

  • N’as-tu pas encore compris que L’Arche c’est toi, c’est ton prochain, c’est la Terre et tout ce qu’elle contient ?
  • Oui Père, maintenant que Tu le dis, que Tu me poses la question, je vois et je comprend… Nous n’avons pas besoin d’en construire une autre – nous sommes L’Arche que Tu te construis ici même sur La Terre. C’est pourquoi nous ne devons pas la quitter, mais traverser toutes les difficultés mains dans Ta Main. Et Toi Père, Tu feras traverser à pied sec tous ceux qui croient en Toi. Alors permets que je Te prie pour ceux qui ne sont pas encore arrivés là et pensent déjà à s’enfuir et reproduire ailleurs. Oui Père, c’est pour les incroyants que je Te prie aujourd’hui. Qu’ils s’appuient sur Ta Miséricorde, se mettent enfin à Ton Ecole, suivent Tes directives et Tes spécifications, se recontruisent en étant doux et humble les uns envers les autres, et la Terre se refera d’elle-même.

Et de nouveau Le Ciel S’ouvrit et La Voix dit :

  • “Travaillez, non pour la nourriture qui se perd mais pour la nourriture qui demeure en vie éternelle.”Jean 6:27

Et je répondis :

  • Amen †

Alléluia Alléluia Alléluia, mes biens chers frères et soeurs, Dieu a parlé. Écoutons Le.

Sans doute qu’il y a un autre endroit dans l’espace ou l’Homme pourra vivre un jour et assurer sa survie. Sans doute qu’un jour il le trouvera ! Peut être aussi qu’il s’en ira vivre là-bas, et ce sera pour lui un bel accomplissement. Je ne sais rien de tout cela. Tout ce que je sais c’est ce que Dieu Lui ne voit pas plus loin ni aussi loin ! Il ne voit que le pain qu’Il S’assurera toujours de nous donner quand avec foi, nous Le lui demanderons chaque jour, et ce qu’avec  nous en ferons ! C’est user de compassion les uns envers les autres qu’Il veut et qu’Il attend de chacun de nous ! Le reste, c’est Son affaire et nous devrions Le laisser faire. Si notre Terre va à la derive aujourd’hui, nous savons pourquoi. Maintenant nous savons aussi quoi faire pour réparer les dégâts. Fuir et laisser derriere nous un gachis, n’est pas la solution ! Prenons nos responsabilités, comme Dieu  prend Les Siennes envers nous.  Ils ne laissera pas tomber La Terre et ce qu’elle contient. Il l’a créée et Il la préservera. C’est Son Voeu et Son Droit d’Auteur. Aidons le processus à aller plus vite, en nous aimant les uns les autres, en nous pardonnant les uns les autres – c’est tout ce que nous devons et pouvons faire ! Heureux sommes-nous si nous y croyons tout simplement.

  • Ah ! Ce “Notre Père” que Tu nous as laissé en héritage Seigneur Jésus – Il sera toujours notre prière, et celle que Dieu entendra ! Car elle est notre salut, notre place assurée auprès de Toi – là où nous devons être en Esprit et en Vérité, à L’adorer. Merci Jésus. Je T’aime, et je sais que Tu assureras que je remonte toujours du désert, à Ton bras, Amen Alléluia, Tu es Ma Joie

 

*Lettres de Paul Apôtre aux Éphésiens 1, 11-14* aux Corinthiens :1 Corinthiens 3:9-11* Genèse 9:13* Apocalypse 7:17*Psaume13:6**

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.