foi et obéissance

Dieu dans Son infinie Miséricorde a consolidé les barres des portes de ce Puits qui Lui est entièrement dévoué. Dans ses murs Il a béni Ses enfants. Il leur révèle Sa paroles, Ses volontés et Ses lois ~ Toi qui le visites aujourd’hui, qu’Il te bénisse aussi et te garde en Son Amour toujours.

 

PAROLE DE DIEU 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 14,12-16.22-26.

Le premier jour de la fête des pains sans levain, où l’on immolait l’agneau pascal, les disciples de Jésus lui disent : « Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour que tu manges la Pâque ? » Il envoie deux de ses disciples en leur disant : « Allez à la ville ; un homme portant une cruche d’eau viendra à votre rencontre. Suivez-le, et là où il entrera, dites au propriétaire : “Le Maître te fait dire : Où est la salle où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ?” Il vous indiquera, à l’étage, une grande pièce aménagée et prête pour un repas. Faites-y pour nous les préparatifs. » Les disciples partirent, allèrent à la ville ; ils trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque. Pendant le repas, Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit, le leur donna, et dit : « Prenez, ceci est mon corps. » Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, et ils en burent tous. Et il leur dit : « Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude. Amen, je vous le dis : je ne boirai plus du fruit de la vigne, jusqu’au jour où je le boirai, nouveau, dans le royaume de Dieu. » Après avoir chanté les psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers.

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +

M E D I T A T I O N

“un homme portant une cruche d’eau viendra à votre rencontre. Suivez-le…”

 

Un homme avec une cruche d’eau fut le signe que Jésus a choisi pour avertir Ses disciples que quelque chose de grand et de mémorial se préparait : L’Alliance nouvelle et définitive que Dieu a conclue avec l’Homme – La Légation d’un Nouveau Testament, sur la base d’un acte de foi et d’obeissance parfait de Son Fils envers Lui ! Depuis, quand un homme se sent appelé à rendre grâce à Dieu pour le bien qu’Il lui a fait, il fait comme Jésus a fait : il pose un acte de foi et d’obéissance à Dieu en s’engageant à Le servir – à devenir lui aussi un ‘médiateur’ de cette nouvelle Alliance de Dieu avec l’Homme en donnant sa vie pour propager La Bonne Nouvelle de ce Nouveau Testament, et il tient cette promesse devant tout son peuple ! (Ps 116(115)(Heb. 9,11-15).

Dans ce récit des préparatifs qui annonce le début de La Nouvelle Alliance, j’ai vu la figure de l’homme à la cruche d’eau se distinguer de toutes les autres figures engagées dans ce récit. Comme un trait d’union entre l’Ancien et le Nouveau – du ‘sang’ versé de Jésus qui fait l’Alliance, et de l’eau’ contenu dans la cruche que tient la main de l’Homme qui perpétue l’Alliance ! Sang et Eau… c’est ce qui est sorti du coeur de Jésus quand la lance lui a transpercée le côté… Désormais ce n’est plus le sang et l’eau – le sang a déjà eté versé – désormais c’est l’eau qui sera le symbole de la vie éternelle.

L’homme à la cruche d’eau est le signe que Jésus a choisi pour dire au monde : “Voilà que Je verse Mon sang afin que vous ayez la vie éternelle… et je vous appelle à recevoir cet héritage éternel en passant de l’Ancien au Nouveau Testament que je vous laisse. Plus jamais de sang versé en mon honneur puisque désormais je bois du fruit de la vigne avec Le Vigneron ! C’est en buvant l’Eau Vive de mes Paroles que vous vivrez !

N’est ce pas Seigneur Jésus ?

Et Jésus répondit :

“Soyez pleins d’allégresse et exultez éternellement de ce que Je vais créer – plus de nourrisson emporté en quelques jours, ni d’homme qui ne parvienne au bout de sa vieillesse ; le plus jeune mourra centenaire, ne pas atteindre cent ans sera malédiction. On bâtira des maisons, on y habitera ; on plantera des vignes, on mangera leurs fruits. On ne bâtira pas pour qu’un autre habite, on ne plantera pas pour qu’un autre mange ; car les jours de mon peuple seront comme les jours d’un arbre, et mes élus jouiront des ouvrages de leurs mains. Ils ne se fatigueront pas pour rien, ils n’enfanteront plus pour l’épouvante, car ils sont la descendance des bénis du Seigneur, eux et leur postérité. Alors, avant qu’ils n’appellent, moi, je répondrai ; ils parleront encore que moi, je les aurai entendus. Le loup et l’agneau auront même pâture, le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage ; le serpent, lui, se nourrira de poussière. Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte, – dit le Seigneur. (Is.5:18-25)

Amen Alléluia Ta Parole Seigneur est la nourriture de mon âme. Elle est vivante et fortifie ma vie. Elle me rejoint dans mon quotidien. Elle m’aide à devenir ce que Dieu a voulu que je sois. Amen Alléluia. Merci Seigneur Jésus.

Mes biens chers frères et soeurs, bien chers amis pèlerins, cette Promesse de notre Père jadis délivrée par la bouche d’Isaie Son prophète, Le Fils l’a pleinement accomplie quand Il est venu du Ciel sur la Terre et nous l’a délivrée au péril même de Sa vie. Tout ce que Dieu a créé, de même que toutes les promesses qu’Il a faites, tout cela s’est accompli en Jésus-Christ qui vit éternellement avec Lui aujourd’hui.

Si nous voulons nous aussi jouir de la vie éternelle avec Lui, boire du vin de Sa vigne, il nous suffit de suivre l’Exemple de Jésus : avoir comme Lui une foi éprouvée et une obéissance à toute épreuve, toutes deux nourries de l’Eau vive de La Parole de Dieu et faire d’Elle la lumière qui éclaire nos projets, nos décisions, nos choix.

Que dis-Tu Seigneur Jésus ? Es-Tu d’accord avec moi ?

Et Jésus répondit :

“Fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part{…} Celui qui écoute, qu’il écoute ; celui qui n’écoute pas, qu’il n’écoute pas. C’est une engeance de rebelles !”” (Ez.3:17-27) AMEN ALLELUIA +

Oui Seigneur, c’est fait +  

Amen Alléluia. +

Bon Dimanche et que Dieu te garde en Son Amour. 

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.