César des morts ou Dieu des vivants

Dieu dans Son infinie Miséricorde a consolidé les barres des portes de ce Puits qui Lui est entièrement dévoué. Dans ses murs Il a béni Ses enfants. Il leur révèle Sa paroles, Ses volontés et Ses lois ~ Toi qui le visites aujourd’hui, qu’Il te bénisse aussi et te garde en Son Amour toujours.

PAROLE DE DIEU 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 12,13-27.

En ce temps-là, on envoya à Jésus des pharisiens et des partisans d’Hérode pour lui tendre un piège en le faisant parler, et ceux-ci vinrent lui dire : « Maître, nous le savons : tu es toujours vrai ; tu ne te laisses influencer par personne, car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens, mais tu enseignes le chemin de Dieu selon la vérité. Est-il permis, oui ou non, de payer l’impôt à César, l’empereur ? Devons-nous payer, oui ou non ? » Mais lui, sachant leur hypocrisie, leur dit : « Pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ? Faites-moi voir une pièce d’argent.» Ils en apportèrent une, et Jésus leur dit : « Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? – De César », répondent-ils. Jésus leur dit : « Ce qui est à César, rendez-le à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. » Et ils étaient remplis d’étonnement à son sujet. Des sadducéens – ceux qui affirment qu’il n’y a pas de résurrection – vinrent trouver Jésus. Ils l’interrogeaient : « Maître, Moïse nous a prescrit : ‘Si un homme a un frère qui meurt en laissant une femme, mais aucun enfant, il doit épouser la veuve pour susciter une descendance à son frère.’ Il y avait sept frères ; le premier se maria, et mourut sans laisser de descendance. Le deuxième épousa la veuve, et mourut sans laisser de descendance. Le troisième pareillement. Et aucun des sept ne laissa de descendance. Et en dernier, après eux tous, la femme mourut aussi. À la résurrection, quand ils ressusciteront, duquel d’entre eux sera-t-elle l’épouse, puisque les sept l’ont eue pour épouse ? » Jésus leur dit : « N’êtes-vous pas en train de vous égarer, en méconnaissant les Écritures et la puissance de Dieu ? Lorsqu’on ressuscite d’entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme les anges dans les cieux. Et sur le fait que les morts ressuscitent, n’avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, au récit du buisson ardent, comment Dieu lui a dit : ‘Moi, je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob ?’ Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Vous vous égarez complètement. » 

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


M E D I T A T I O N

«Ce qui est à César, rendez-le à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.» 

 

Jésus nous a promis un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice, dit saint Pierre (2 Pierre 3,12-15a.17-18). Il est vrai qu’après 2000 ans, nous sommes loin d’en être arrivés là – nous luttons toujours pour nous maintenir dans la joie et dans la paix, sans tache ni défaut. Cela n’est guère facile, notre Seigneur le sait, et c’est Sa longue patience qui finalement nous sauvera. Heureusement pour nous qu’à Ses yeux, mille ans sont comme hier, c’est un jour qui s’en va, une heure dans la nuit. (Ps.3) Ce qui aide à Lui rendre grâce pour ce que déjà nous avons reçu grâce au don de Sa Vie…

Merci Seigneur Jésus, merci pour Ta vie et pour la grande patience que Tu nous témoignes. Continue à nous aider à nous entraider en étant justes les uns envers les autres, et que nous n’ayons pas honte ni peur de témoigner au monde de la miséricorde infinie dont Tu as fait preuve envers nous alors que nous n’avions rien fait pour la mériter. Grâce à elle, Dieu notre Père nous a fait justice – Il a vu notre misère, connu l’oppression de nos âmes, et Il nous a uni en Son Amour. Depuis ce jour, avec Toi pour seul Maitre et unique Seigneur, nous apprenons ensemble à ne plus donner prise à l’Ennemi, à T’obéir et accomplir Ta Parole qui dit: “rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui est à Dieu.”

Et Jésus répondit :“Quiconque parmi vous ne renonce pas à tous ses biens ne peut être mon disciple. (Lc,14,33) 

Amen + Tu as raison Seigneur, il nous reste sans doute cette dernière épreuve à surmonter totalement. Viens à notre aide, à notre secours car sans Toi nous ne pouvons rien faire. (Jn.15:5) Tu l’as dis et nous l’avons vu. Voici que nous restons près de Toi Seigneur que Tu nous tiennes la main, que Tu nous conduise et nous conseille. Aide nous à renoncer à tous les plaisirs que le monde offre afin de mieux nous consacrer à notre mission pour la plus grande gloire de Dieu et le salut de nos frères et soeurs de la Terre.

Et Jésus répondit :

Puisque vous avez eu l’humilité de le reconnaître et de croire que Je suis le seul à pouvoir vous aider, voici que Je consacre votre maison…, en y plaçant Mon Nom à jamais ; mes yeux et mon coeur y seront toujours.” (1R,9,3 )

Amen Alléluia. Merci de tout notre coeur. Alors nous sommes certains de réussir, et tous reconnaîtront qu’en effet, Tu n’es pas le Dieu des morts mais Celui des vivants. (Mc 12: 27)

Amen Merci Seigneur Jésus +

Biens chers frères et soeurs, le choix encore une fois est le nôtre : César des morts ou Dieu des vivants ? Homme mortel ou Dieu vivant ? Biens matériels ou biens spirituels? Que notre coeur n’ait jamais à balancer entre les deux.

Bonne Journée et que Dieu nous garde en Son Amour. 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather