Aimer : Le Choix

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 15,12-17.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »


” Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.”

Le Seigneur ne nous demande pas, Il nous commande d’aimer. Il nous y oblige presque. Allons-nous Lui désobéir? Certes non. Ce serait trahir Sa confiance. Après tout nous sommes Ses amis ! Alors, comment allons-nous nous y prendre, puisque l’amour est un sentiment et donc, il ne peut se commander, ni ne peut être imposé comme on impose une loi ou une pratique ?

La réponse et la solution se trouvent dans cette Parole de Jésus :

“Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis.”

Aimer est un choix, et un choix facile à faire parce que nous avons déjà été “choisis” pour aimer – dans le sens : déjà “programmés” pour aimer.

Dieu est Amour et Il nous a aimé Le Premier. L’ Exemple nous est gratuitement et généreusement donné. Pour aimer, nous n’avons qu’à L’imiter – voir comment Il fait et faire pareillement puisque Son Fils nous l’ai fait connaître. Et nous serons étonnés de nous rendre compte qu’aimer finalement devient purement et simplement un choix que l’on fait librement, sans contraintes ni obligations ! C’est lorsque nous nous engageons à obéir à contre coeur que le choix devient commandement, alors tout devient compliqué et limité !

Que faire alors ? Devons-nous aimer seulement parce que Dieu nous le commande ? Nous sommes faits de chair et de sang, nous ne sommes pas des robots, nous ne pouvons pas commander notre ressenti. Or nous le pouvons, car nous ne sommes pas faits que de chair et de sang, Dieu Lui même nous a donné un esprit et c’est lui, l’esprit qui commande nos faits et gestes, c’est encore lui qui guide notre ressenti, c’est lui qui est apte à faire le choix d’aimer. Mieux encore quand nous abandonnons notre esprit a être commandé, dirigé, guidé par L’Esprit de Dieu qui est Amour, alors c’est Lui, c’est Dieu, c’est L’Amour qui commandera nos choix proprement, et le commandement sera parfaitement respecté, sans aucune complication, sans aucun effort de notre part.

C’est n’est plus moi mais Dieu qui aime en moi ! Et l’amour devient Agapé – inconditionnel !

«L’amour de Dieu est déversé dans notre cœur par le Saint-Esprit qui nous a été donné » quand nous sommes devenus ses enfants. (Romains 5.5) « Voici comment nous avons connu l’amour : Christ a donné sa vie pour nous ; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères et sœurs. » (1 Jean 3.16)

Parce que Dieu nous a aimés, nous pouvons nous aimer les uns les autres. Nous ne “devons” plus parce que nous “pouvons” – nous en avons le pouvoir. L’amour n’est plus alors un commandement de Dieu à son enfant, mais un choix volontaire de l’enfant qui s’efface avec joie pour laisser son Père aimer l’autre – qu’il soit ami ou ennemi, – à travers lui. Aimer n’est plus une obligation parce que l’enfant a volontairement remis cette tâche à Celui qui est AMOUR, à Celui qui sait aimer parce que c’est Sa Nature !

“Je t’aime depuis toujours c’est pourquoi je te reste profondement attaché” (Jr.31:3)

Aaah ! L’Eternel Amour de Dieu ! Sa Fidélité exemplaire. C’est depuis toujours que Dieu aime, alors que moi c’est seulement depuis 20, 40, 60, 100 ans ! Et là encore je ne sais pas aimer, je découvre toujours, j’apprends sans cesse. Mais bientôt je vais m’en aller rejoindre l’Amour et j’aimerai encore mieux, encore plus, pour toujours, puisque c’est en esprit que j’aimerai – il n’y aura plus de chair ni de sang pour commander mes émotions, plus de ressenti, plus de sentiments pour compliquer mes choix et les limiter. Je serai LIBRE d’aimer inconditionnellement.

N’est ce pas Seigneur ?

Et Le Saint Esprit répondit :

“C’est par amour pour vous…que Dieu vous a fait sortir à main forte et t’a délivré de la maison de servitude.” (Dt,7,8) Dieu t’a libérée de l’amour humain, limité et mortel, afin de t’élever à L’Amour Divin – que tu puisses aimer avec Son Coeur à Lui, et Il ne veut pas attendre que tu sois avec Lui au Paradis – c’est maintenant, tout de suite, qu’Il désire que tu aimes ton prochain comme Lui t’aime ! Il t’a libérée pour cette raison – que tu puisses dès aujourd’hui t’exclamer : “ce n’est plus moi qui vit c’est Christ qui vit en moi” ! Ce n’est plus moi qui aime mais Christ qui aime en moi. C’est ce choix qu’Il te commande de faire parce qu’ll te sait capable de t’y engager en consacrant ton coeur à aimer selon Son Coeur. Dieu t’aime tellement qu’en Christ, Il S’est fait Homme, afin de t’enseigner comment aimer sans limites : de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée ! *  L’Amour n’est pas un hasard – Il est une Personne. Jésus cloué sur la Croix, bras étendus pour embrasser l’Humanité, c’est L’Amour dans toute Son Essence – pas un extrait, ni quelques gouttes, mais Le Parfum Lui-même. 

O Seigneur accorde moi ne serait-ce qu’une goutte de Ton parfum et je saurai aimer. Amen +

Et Jésus répondit :

“Demeure dans Mon amour et vis de Ma vérité, et Le Parfum tout entier te sera accordé. *

Alléluia Merci Seigneur Jésus.

 

*(Deutéronome 6)*(Matthieu 22)*(Psaume 40:12)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.