so help me God

  Parce que je T’aime Seigneur

« Est moine celui qui n’a de regard que pour Dieu seul, de désir que pour Dieu seul, d’application que pour Dieu seul, et qui, ne voulant servir que Dieu seul, devient cause de paix pour les autres ».

(Théodore Studite)

 

Une femme, qui adorait déjà Dieu, était tout oreilles; car le Seigneur avait ouvert son coeur pour la rendre attentive. (Ac.16:14)


Hier, dans notre petit pays, suite aux élections générales qui ont eu lieu il y a quelques jours de cela, un nouveau gouvernement a été formé et mis en place – les nouveaux ministres ont prêté serment. A chacun d’entre eux, ce matin, Dieu, Père de tous les hommes, répond et dit :

“Soyez attentifs, vous qui dominez les foules, qui vous vantez de la multitude de vos peuples. Car la domination vous a été donnée par le Seigneur, et le pouvoir, par le Très-Haut, lui qui examinera votre conduite et scrutera vos intentions. En effet, vous êtes les ministres de sa royauté ; si donc vous n’avez pas rendu la justice avec droiture, ni observé la Loi, ni vécu selon les intentions de Dieu, il fondra sur vous, terrifiant et rapide, car un jugement implacable s’exerce sur les grands ; au petit, par pitié, on pardonne, mais les puissants seront jugés avec puissance. Le Maître de l’univers ne reculera devant personne, la grandeur ne lui en impose pas ; car les petits comme les grands, c’est lui qui les a faits : il prend soin de tous pareillement. Les puissants seront soumis à une enquête rigoureuse. C’est donc pour vous, souverains, que je parle, afin que vous appreniez la sagesse et que vous évitiez la chute, car ceux qui observent saintement les lois saintes seront reconnus saints, et ceux qui s’en instruisent y trouveront leur défense. Recherchez mes paroles, désirez-les ; elles feront votre éducation.”

(du livre de La Sagesse 6,2-11)

Et toujours sur et dans le même ton, Il ajoute ceci :

“« Rendez justice au faible, à l’orphelin ; faites droit à l’indigent, au malheureux. « Libérez le faible et le pauvre, arrachez-le aux mains des impies. » « Je l’ai dit : Vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut, vous tous ! « Pourtant, vous mourrez comme des hommes, comme les princes, tous, vous tomberez ! »

(Psaume 82(81),3-4.6-7.)

Pour terminer, par la bouche de Son Fils Bien-aimé, Il leur conte cette belle histoire en exemple :

En ce temps-là, Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la région située entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. » À cette vue, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » En cours de route, ils furent purifiés. L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain. Alors Jésus prit la parole en disant : « Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ? Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! » Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

(Luc 17,11-19)

En vérité, Dieu, Le Père de tous les hommes, fait savoir à chacun des ministres élus hier pour servir Son peuple, qu’Il ne S’attend pas à ce que, pour Le remercier, il ou elle Lui fasse de grandes démonstrations de reconnaissance : offrandes, sacrifices et autres. Non, Dieu n’a pas besoin de tout cela. Ce qu’Il attend de chacun et de chacune, c’est qu’il et elle remplisse son service, (et non ses poches). Que chacun et  chacune commence d’abord par Se mettre sous Ton Regard, et Te demander Ton aide pour mettre de l’ordre dans sa propre vie, revoir en son âme et conscience ses erreurs passées et faiblesses qui restent, accepter ses  limites, faire le tri et choisir scrupuleusement ses amis; qu’ensuite chacun et chacune travaille avec humilité, loyauté, honnêteté et compassion, afin que ce soit le pays dans son ensemble et ses habitants dans leur diversité, qui soient honorés, et Lui, glorifié.

N’est-ce pas Père ?

Et Le Père répondit : “N’éteins pas l’Esprit” (1Th,5,19) … continues

Oui Père … je continues… Et au Premier Ministre, Chef de ce nouveau Gouvernement, que veux-Tu dire Père ?

Et Le Père répondit :

“Si tu as quelque chose contre quelqu’un, remets-lui, afin que Moi, ton Père Je te remette aussi tes offenses.”

(Marc11:25)

Amen Alléluia Merci Papa. Tu as raison, un coeur rancunier n’est pas en paix et ne peux travailler selon Ta Volonté. Je transmettrai tous Tes Messages à qui de droit. Que Ta miséricorde leur vienne en aide et les guérissent. Car Tu es juste, Seigneur, toutes Tes oeuvres sont justes. Toutes Tes voies sont grâce et vérité.* L’exemple vient d’en haut Père. Je suis certaine que si tous ces nouveaux ministres et tous les dirigeants de toutes les nations T’écoutaient, faisaient de Toi  leur Conseiller et mettaient Tes Paroles en pratique, si tous se faisaient un devoir de T’imiter en Jésus-Christ Ton Fils Bien-aimé, alors le monde entier en bénéficierait.

Et Le Père répondit :

Il faut qu’en premier lieu tous aillent « apprendre ce que cela veut dire : c’est la miséricorde que Je veux, non le sacrifice » (Matthieu 9:13) Car Mon voeu est que vous soyez heureux. “Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.” (Matthieu 5:7) Toutefois, faites Moi confiance, Je suis là pour vous aider. “Ne craignez pas,… ce combat n’est pas le vôtre mais Le Mien.” (2Chroniques.20:15) 

Amen Alléluia, merci Papa + 

Tu es La Sagesse. Comme dit le proverbe (13:20)

“Celui qui marche en compagnie des sages devient sage et celui qui fréquente des hommes stupides se retrouvera en mauvaise posture”. 

Aujourd’hui nous Te confions tous ces nouveaux ministres qui ont prêtés serment hier, et avec eux tous ceux qui ont été désignés pour contribuer dans l’opposition au bien être de notre petit pays. Nous Te les confions dans la foi et souhaitons de tout notre coeur qu’avec Ton aide, tous, sans exception, se mettront à Ton écoute. Que le premier donne l’exemple et les autres suivront. Merci Père pour tout ce que Tu fais déjà pour que notre pays prospère et que tous ses habitants vivent dans le respect de l’autre, l’égalité, l’harmonie et la paix. Aide-nous, dirigeants comme habitants, à Te demander Ton  aide en ce service, car sans Toi Papa, nous ne pourrons rien faire. Alors et rien qu’alors Ton Nom sera sanctifié, Ton Règne arrivera, Ta Volonté se fera, et nous, nous les Mauriciens d’ici, nous serons un exemple au monde entier.

So help me God+ So help us God +

Une réflexion au sujet de « so help me God »

  1. Amen. Merci Sg pour les prieres qui montent vers Toi en ce moment pour notre pays . Jai confiance en Toi et je sais que Tu entends les cris de Tes enfants. Merci Papa .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.