patience et longueur de temps

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu 11,2-11.

“En ce temps-là, Jean le Baptiste entendit parler, dans sa prison, des œuvres réalisées par le Christ. Il lui envoya ses disciples et, par eux, lui demanda : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Jésus leur répondit : « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et voyez : “Les aveugles retrouvent la vue, et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, et les sourds entendent, les morts ressuscitent, et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle. Heureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute ! » Tandis que les envoyés de Jean s’en allaient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu’êtes-vous allés regarder au désert ? un roseau agité par le vent ? Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ? un homme habillé de façon raffinée ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois. Alors, qu’êtes-vous allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète. C’est de lui qu’il est écrit : ‘Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer le chemin devant toi.’ Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui. »

« Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »

La patience est, dit-on, une vertu. On dit aussi que l’homme moderne est trop pressé, car ‘les gens longtemps’, comme on dit chez nous, savaient attendre – ils avaient plus de patience que nous aujourd’hui.

Il y a à cela une part de vérité : les années passent de plus en plus vite. C’est ainsi quand on est impatient et que l’on veut tout faire dans une journée, comme si nous etions Maître du Temps !

L’Homme est sans nulle doute, maître de son temps, mais il ne sait pas le gérer, alors il est toujours pressé ou trop en retard, avec pour résultat qu’il ne voit pas ou plus l’essentiel de ce qui se passe autour de lui :

“Les aveugles retrouvent la vue, et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, et les sourds entendent, les morts ressuscitent, et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle.”

Emprisonné dans son temps et sa mauvaise gestion, il brouille du noir et ne voit que ce qu’il a manqué ou ce qui lui manque ! Or L’Homme ne manque de rien. Tout lui a été, et est toujours, donné sur un plateau !

Si seulement nous prenions Le Temps pour ce qu’il est : l’occasion qui nous est donnée gratuitement et sans reproches, de nous émerveiller de tout et de rendre grâce pour la merveille que nous sommes ! Alors, comme disait le prophète Isaïe (35) : toutes nos douleurs et nos plaintes s’enfuieraient.

Je me souviens de cette fois où j’ai du me rendre à l’hôpital pour une infiltration de cortisone à la main. Souffrant du syndrome dit ‘de la blouse blanche’, mon coeur battait la chamade alors que j’attendais avec impatience l’arrivée du chirurgien qui tardait à venir. J’avais hâte qu’on en finisse une bonne fois – que je puisse rentrer chez moi au plus vite.

À côté de moi, à travers le rideau qui nous séparait, je pouvais entendre les plaintes d’un vieil homme, dont j’avais au préalable entendu dire par ses proches qui s’étaient rassemblés autour de lui, qu’il était en fin de vie ! Il suppliait qu’on le laisse rentrer chez lui. Et j’eus honte de moi. Alors je me suis mise à prier pour lui – afin que Dieu lui pardonne tous ses péchés, qu’il soit fort et ait la patience d’attendre Celui qui devait venir le chercher.

Quand le chirurgien est enfin arrivé pour s’occuper de moi, il a trouvé une patiente calme et détendue, – prête à subir ce qu’elle devait sans se plaindre – ce qui a largement facilité son travail et mon retour rapide à la maison. Quand à mon voisin de lit, je suis certaine que Jésus, en arrivant à son chevet, a du le trouver lui aussi calme et détendu, – prêt à subir ce qu’il devait sans se plaindre …

N’est ce pas Seigneur Jésus ?

Et Jésus répondit :

“Quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.”—

(1Co.10:31) 

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus + Sois béni, Toi Le Seigneur qui ouvre les yeux des aveugles, redresse les accablés, aime les justes… Toi Le Seigneur qui délie les enchaînés.” — (Ps 146(145)

Qu’ais-je donc été voir à l’hôpital ce jour là ? Certainement pas “un homme habillé de façon raffinée”, mais un pauvre vieux en fin de vie, qui à bien voir s’est révélé à être plus riche et plus chanceux que moi, car son heure était arrivée pour qu’il rentre chez lui et voit enfin son Seigneur dans toute Sa splendeur.

Déjà Le Juge était à sa porte ! — (Jacques 5)

Amen Alléluia – Merci Papa + Merci pour toutes ces occasions que Tu nous donnes de Te glorifier. Aide-nous, par Jésus-Christ notre Seigneur, à prendre notre temps pour les repérer et les reconnaitre, en faire du Bien ! Pour Ta plus grande gloire et le salut de nos frères et soeurs. Amen + Merci Abba, Père.

Alors une Voix venue du Ciel se fit entendre et dit :

Voici que Moi j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer la route devant toi.—

(Matthieu 11:10)

Amen Alléluia +

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.