pire que le virus

Evangile de Jésus Christ selon Saint Jean 5,1-16.

“À l’occasion d’une fête juive, Jésus monta à Jérusalem. Or, à Jérusalem, près de la porte des Brebis, il existe une piscine qu’on appelle en hébreu Bethzatha. Elle a cinq colonnades, sous lesquelles étaient couchés une foule de malades, aveugles, boiteux et impotents. Il y avait là un homme qui était malade depuis trente-huit ans. Jésus, le voyant couché là, et apprenant qu’il était dans cet état depuis longtemps, lui dit : « Veux-tu être guéri ? » Le malade lui répondit : « Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne ; et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. » Jésus lui dit : « Lève-toi, prends ton brancard, et marche. » Et aussitôt l’homme fut guéri. Il prit son brancard : il marchait ! Or, ce jour-là était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à cet homme que Jésus avait remis sur pieds : « C’est le sabbat ! Il ne t’est pas permis de porter ton brancard. » Il leur répliqua : « Celui qui m’a guéri, c’est lui qui m’a dit : “Prends ton brancard, et marche !” » Ils l’interrogèrent : « Quel est l’homme qui t’a dit : “Prends ton brancard, et marche” ? » Mais celui qui avait été rétabli ne savait pas qui c’était ; en effet, Jésus s’était éloigné, car il y avait foule à cet endroit. Plus tard, Jésus le retrouve dans le Temple et lui dit : « Te voilà guéri. Ne pèche plus, il pourrait t’arriver quelque chose de pire. » L’homme partit annoncer aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri. Et ceux-ci persécutaient Jésus parce qu’il avait fait cela le jour du sabbat.


Méditation

Accueille les paroles de ma bouche, le murmure de mon cœur ; qu’ils parviennent devant Toi, Seigneur, mon rocher, mon défenseur !

"quelque chose de pire

Qu’est ce qui pourrait bien arriver de pire que ce virus qui est entrain de tuer les gens Seigneur ? En ce temps de désolation, le monde est en droit de se le demander ! Personne n’est vraiment à l’abri, même moi, qui me suis isolée depuis 3 semaines, bien avant que le pays ne s’arrête, sous Ton ordre Seigneur, quand Tu m’as dit :

“Viens dans un endroit désert et repose-toi un peu.”

Malgré toutes les précautions que l’on prend, le monde a peur de mourir du virus qui tue. Mais là n’est pas le pire ! Oui, là n’est pas le pire nous dit Le Sauveur du monde – Lui à qui notre Père Créateur a donné le pouvoir de pardonner les péchés. Le pire ne serait pas de mourir du covid-19. Le pire serait de mourir séparés de Dieu, parce que nous aurions péché contre Lui alors que Lui a tout fait pour nous sauver. Ca ce serait le pire !

Depuis quelques jours, je fais le rêve d’entendre un de nos chefs d’État, sinon tous, venir dire à son peuple : “J’ai parlé à Dieu et voici ce qu’il m’a dit… “

Puisque cela est toujours au stage de rêve que toutefois je viens déposer dans Ton Coeur,  avec Ta permission Seigneur, j’aimerai aujourd’hui faire un appel pressant en Ton Saint Nom, à mes frères et soeurs qui n’ont pas encore pris conscience qu’il leur faut de toute urgence revenir à Dieu, et leur dire ce que Lui-même m’a confiée hier soir pendant ma prière.

Et Jésus répondit :

“J’exauce la prière et la supplication que tu m’as présentées.

—(1Rois 9:3)

Amen, merci Jésus. Merci de tout mon coeur.

Mes biens chers frères et soeurs,

Avec la permission du Seigneur des seigneurs, je viens vers vous en Son Nom vous transmettre le dernier Message que Dieu m’a confié et qui date d’hier soir.

Dieu a dit :

“Je ne révoquerai pas mon arrêt ! Je connais la multitude de vos révoltes et l’énormité de vos péchés. Vous M’avez trahi, vous avez fait fi de Mon Amour. C’est pourquoi sur toutes les places, il y a des funérailles, dans toutes les rues, on dit : Hélas ! hélas ! Oui, Je le redis : Je ne révoquerai pas mon arrêt tant que vous resterez sur vos positions et ne ferez aucune démarche pour Me revenir en revenant vers votre prochain que vous avez offensé. Pire encore, Je répandrai la famine, non pas la faim du pain, ni la soif de l’eau, mais celle d’entendre Ma parole. On ira titubant d’une mer à l’autre, errant du nord à l’est, pour chercher la parole du SEIGNEUR, et on ne la trouvera pas ! Oui , Je ne révoquerai pas mon arrêt. Vous savez bien que sans Ma Parole pour vous guider, vous ne pourrez rien faire pour irradiquer ce virus. Ne croyez vous pas qu’il est grand temps de vous arrêter pour M’écouter enfin ? C’est le moment : haïssez le mal, et aimez le bien. Rétablissez le droit, l’égalité, et de nouveau vous prospèrerez. Je vous lance encore un Appel : Cherchez Moi,  et vous vivrez. Renoncez au mal, cherchez à faire le bien et vous vivrez ! (du Livre d’Amos) Si vous me le demandez, Je vous pardonnerai vos péchés. Moi même Je prendrai chacun de vous dans Mes bras puissants et Je vous baptiserai au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit +

Voilà !

Mes biens chers frères et soeurs,

Devant la mort, ne nous inclinons pas ! Battons-nous, mais non pour ne pas mourir, car mourir un jour ou l’autre nous devons; battons-nous afin qu’au moment de mourir notre âme soit en règle avec notre Père des Cieux – qu’elle soit en état de grâce  ! Et ce combat commence dès maintenant et se poursuivra toute notre vie – autant de temps que Dieu nous l’accordera.

Que la dernière chose que chacun de nous puisse entendre c’est Sa Voix, nous disant au creux de notre oreille :

“Tes péchés te sont pardonnés, a présent viens et entre chez toi.”

— (Marc 2)

Que les derniers mots que nous puissions Lui adresser soient :

“Père, en tes mains je remets mon esprit.”

—(Luc 23:46) 

Seigneur Jésus, ceci est ma réflexion et ma prière au Père + Elle porte le poids de toute la Terre et seule je n’arriverai jamais à la faire monter jusqu’à Lui. Puisque Tu nous as dit :

“Venez à Moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau et Moi je vous soulagerai. “

—(Matthieu 11:28 ),

c’est donc avec grande foi en Ta Parole que je viens te les confier aujourd’hui pour L’Humanité en grand besoin de Son secours. Pour celles et ceux qui n’osent plus s’adresser à Toi tellement ils ont laissé le temps passer qu’ils ne savent plus qui Tu es et comment Te parler, je Te supplie Seigneur : RESTE AVEC EUX ! NE LES ABANDONNE PAS ! FAIS LES REVENIR VERS TOI. AMEN +

Alors, La Voix venue du Ciel se fit entendre et dit:

“Que votre foi ne soit pas fondée sur la sagesse de l’Homme mais sur Ma Puissance. Je suis avec l’Homme contrit et humilié, pour ranimer les esprits humiliés et les coeurs contrits.”

—(Isaie 57:15) 

Merci Papa, entre Tes mains, je remets donc L’Humanité humiliée. Qu’elle réalise enfin qu’il y a pire que le virus qui tue, et que Son secours est dans le Nom du Seigneur Jésus – Le Dieu de Miséricorde, Son Sauveur. Amen +

Et de nouveau La Voix du Ciel se fit entendre et j’entendis :

“Je vous donnerai un coeur nouveau, Je mettrai en vous un esprit nouveau.”

—Ezechiel 36:26 

AMEN ALLELUIA + MERCI PAPA. Tu es si Bon. Je sais que Tu reviendras sur Ta colère. Merci pour ce que Tu vas faire pour nous. Je cours vite transmettre Ta Volonté. AMEN ALLELUIA. +

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.

Une réflexion au sujet de « pire que le virus »

  1. Amen amen amen. Merci petite servante du Sg pour nous transmettre Ses messages qui a la fois nous font peur et nous remplissent d’espoir.

    Je Te supplie Sg afin que Ton peuple prenne conscience de ce pas Qu’Il a a faire vers Toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.