étranger du monde

« Viens siéger au milieu de nous et expose-nous ta pensée, car Dieu t’a donné le privilège des anciens. » †(Daniel 13:50)


Le vendredi de la 17e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Livre de Jérémie 26,1-9

“quand Jérémie eut fini de dire à tout le peuple tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de dire, les prêtres, les prophètes et tout le peuple se saisirent de lui en disant : « Tu vas mourir !”

Psaume 69(68)

“Sauve-moi, mon Dieu. Ils sont nombreux, ceux qui m’en veulent sans raison. C’est pour toi que j’endure l’insulte, que la honte me couvre le visage : je suis un étranger pour mes frères, un inconnu pour les fils de ma mère.”

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 13,54-58

En ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et il enseignait les gens dans leur synagogue, de telle manière qu’ils étaient frappés d’étonnement et disaient : « D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles ? N’est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie, et ses frères : Jacques, Joseph, Simon et Jude ? Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes chez nous ? Alors, d’où lui vient tout cela ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur dit : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays et dans sa propre maison. » Et il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi.


Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend.

“il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi.”

Savaient-ils qui ils méprisaient quand ils ont méprisé Jésus ? Savaient-ils qui ils rejetaient, qui ils chassaient de son propre pays ? Même que Ses miracles ne les avaient pas impressionnés. Savaient-ils ce qu’ils faisaient quand ils Lui ont transpercé le coeur ? Bien sûr que non. Pour eux, Il n’était que le fils du charpentier de Nazareth ! Et en apparence, de Nazareth, rien de bon ne pouvait en sortir, rien de grand ! Mais quand Le Ciel a grondé, et la Terre a tremblé sous leurs pieds, qu’ils se sont rendus compte de leur grave erreur, c’était déjà trop tard : sur la croix où ils l’avaient cloué, Il avait déjà rendu son dernier souffle. Alors, ils ont regardé longuement Celui qu’ils avaient transpercé (Jean 19:37), regrettant sans doute amèrement ce qu’ils avaient fait. L’un d’eux s’est même exclamé : “Assurément cet homme était le Fils de Dieu.” (Matthieu 27:54)

A-t-on su soupçonner ici une pointe de repentir ? Certes, et c’est bien grâce à Lui, qui pour eux, avant de mourir, avait intercédé : “Père pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font “! (Luc 23:34) Et le Père S’est laissé attendrir par la prière de Son Fils agonisant. Il a renoncé au mal qu’Il projettait de leur faire !

Le monde a-t-il appris de tout cela ? Qu’en a-t-il retiré de ce moment où un homme, au nom de l’Homme, a reconnu son péché, et révéler qui Il était en vérité ? Ne juge-t-il pas toujours selon l’apparence ? Ne condamne-t-il pas toujours selon l’apparence ? Pire, il va jusqu’à ‘aimer’ selon l’apparence – si l’on peut appeler ça ‘aimer ! Le monde donne toujours prise au diable qui est l’apparence, le faux, le déguisement, le paraître. Et non, je ne suis pas négative en le disant, je suis réaliste et je dis la vérité de La Source où je l’ai puisée. Toutefois …

Toutefois, Dieu merci pour la présence discrète des disciples de La Miséricorde au milieu de l’apparence. Dieu soit loué pour celles et ceux qui acceptent d’être des étrangers qui passent dans la vie sans bruit… Dieu entend quand ils crient vers Lui selon l’Esprit :  “Seigneur, celui que Tu aimes est malade. ”  (Jean 11:3)  Et Il exauce, et Il épargne, Il va même proposer de reconstruire, de remodeler, de ‘casser réfère’ !

N’est ce pas Seigneur ?

Et Jésus répondit :

Oui petit coeur, tu as raison, Le Père écoute et entend celle dont la voix se casse, dont les mots pleurent pour son prochain … : “Ne craignez pas” dit-Il, “J’ai vu la misère de mon peuple…oui, je connais ses angoisses. J’ai entendu ses cris… Oui, je connais ses souffrances. Je suis descendu pour le délivrer !” (Exode 3) N’est ce pas merveilleux petit coeur ? Toi tu en sais quelque chose, n’est ce pas ?

Oh oui Seigneur ! C’est merveilleux. Grâce à une prière désintéressée, Dieu est descendu pour me délivrer. Je n’ai jamais su qui a prié ainsi pour moi, mais Dieu l’a exaucée. C’est pourquoi je profite de l’occasion que Tu me donnes ce matin Seigneur, non pour Te prier pour cette personne car je ne doute pas qu’elle ait déjà recue sa récompense, mais pour rendre grâce à Papa encore une fois, pour avoir entendu sa prière et S’être dérangé pour petit moi. Merci Papa. Merci de m’avoir libérée, d’avoir essuyé toutes larmes de mes yeux. Merci pour Ton Saint Esprit qui dès ce moment, ne m’a jamais quitté – Le savoir à mes côtés, me guidant, m’éclairant, me conseillant, me défendant, me protégeant, est un bonheur, une grâce, hors de ce monde. Merci Papa. Merci à Toi mon Jésus d’amour de les avoir envoyé tous deux, car je sais que c’est Toi qui est derrière tout cela. Tu as pris pitié de moi Seigneur, quel honneur. Tu T’es incarné pour moi, quelle gloire ! Je suis grâce à Toi richement bénie. ‘Merci’ n’est pas assez pour Vous dire ma reconnaissance. Alors je me suis proposée, engagée, consacrée à votre service à tous trois, et Papa m’a déclarée “guetteur pour Sa Maison”.

Alors et dans ce cas petit coeur, en publiant tout cela, va dire à celles et ceux qui habitent Sa Maison, qui en passant J’aimerai que tu rappelles aux lecteurs que c’est une “Maison de prieres pour tous les peuples et non une caverne de bandits pour faire du commerce”, va leur dire donc à celles et ceux qui y sont en permanence de prières, qu’il est impératif que plus que jamais leur foi ne soit pas fondée sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu (1Corinthiens 2:5). Car, au moment fixé par Lui, Dieu va mettre au large leur pas, c’est à dire qu’Il va les élever encore plus vers Lui, ainsi ils verront des choses encore plus grandes qu’ils ne voient déjà ! Ils verront Satan tomber comme l’éclair à chacune de leur prière! Qu’ils continuent donc à rester petits et cachés, humbles et désintéressés dans leurs intercessions. Dis leur surtout de ne pas craindre les avances de l’ennemi déchu et vaincu à chaque dizaine qui tombe de leur chapelet, car l’alliance de paix que Papa avait conclue avec eux quand Il les a graciés et accordé de travailler au ministère d’intercession, ne chancellera pas. Pour chaque persécution qu’ils auront à subir en Son Nom, Le Père Lui-même descendra de Son trône de grâces, et viendra personnellement les consoler. Et cela s’applique pour toi aussi petit coeur. Dis leur bien que dans ce ministère, la fierté, l’orgueil, le regard ambitieux, les poursuites de grands desseins, du merveilleux qui dépassent, tout cela n’ont pas leur place ! Le Père t’y a mis pour cette raison – que tu leur rappelles à la raison. Quant à toi, continues à tenir ainsi ton âme en paix et silence devant Le Père petit coeur, comme hier soir encore tu l’as fais ! Tu étais comme un petit enfant contre sa mère qui écoute les moindres battements de son coeur et est rassuré. Le Père a aimé ce moment avec toi. C’est ainsi qu’Il te veut, à cette place, afin qu’Il puisse continuer à Te dicter Sa Volonté. Et cette place petit coeur, ne te sera jamais enlevée. Certes, elle comporte certains déplaisirs, tu seras souvent le sujet de persécutions de ta propre famille, une étrangère même pour certains qui n’auront pas compris le but de ta venue dans le monde, et te reprocheront librement. Sois forte petit coeur, que ta foi ne chancelle pas – surtout ne cherches pas avec inquiétude comment te défendre ou que dire, car le Saint Esprit t’enseignera à cette heure même ce qu’il faut dire. (Luc12:11) Le Père veut ton âme en paix, toi et celles et ceux qu’Il a choisi de mettre à tes cotés pour cette mission chère à Son Coeur de guetter les âmes et prier pour leur pain quotidien. Surtout n’attends plus qu’elles viennent à toi pour te les confier. Tu es assez grande à présent pour détecter leurs besoins par tes propres moyens –  Je t’ai élevée dans ce but. Va de l’avant – Papa te pousse au large, car Son voeu est que tous Ses enfants de la Terre Le prient, Le louent, Le glorifient.  A présent va Mon petit coeur, faire ce que tu dois. Pries et apprends tes soeurs et freres à prier. Amen Alléluia †

♥Merci Seigneur. Je cours Seigneur, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut des Hommes♥

Et de loin je L’entendais entrain de semer Sa Parole préférée : “

Voici quel est Mon commandement : vous aimez les uns les autres comme Je vous ai aimés.”

(Jean15:12)

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus pour aujourd’hui❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.