Jésus, de Nazareth

« Viens siéger au milieu de nous et expose-nous ta pensée, car Dieu t’a donné le privilège des anciens. » †(Daniel 13:50)

Le mercredi de la 22e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 3,1-9.

“Frères, quand je me suis adressé à vous, je n’ai pas pu vous parler comme à des spirituels, mais comme à des êtres seulement charnels, comme à des petits enfants dans le Christ. C’est du lait que je vous ai donné, et non de la nourriture solide ; vous n’auriez pas pu en manger, et encore maintenant vous ne le pouvez pas, car vous êtes encore des êtres charnels. Puisqu’il y a entre vous des jalousies et des rivalités, n’êtes-vous pas toujours des êtres charnels, et n’avez-vous pas une conduite tout humaine ? Quand l’un de vous dit : « Moi, j’appartiens à Paul », et un autre : « Moi, j’appartiens à Apollos », n’est-ce pas une façon d’agir tout humaine ? Mais qui donc est Apollos ? qui est Paul ? Des serviteurs par qui vous êtes devenus croyants, et qui ont agi selon les dons du Seigneur à chacun d’eux. Moi, j’ai planté, Apollos a arrosé ; mais c’est Dieu qui donnait la croissance. Donc celui qui plante n’est pas important, ni celui qui arrose ; seul importe celui qui donne la croissance : Dieu. Celui qui plante et celui qui arrose ne font qu’un, mais chacun recevra son propre salaire suivant la peine qu’il se sera donnée. Nous sommes des collaborateurs de Dieu, et vous êtes un champ que Dieu cultive, une maison que Dieu construit.”†

Psaume 33(32)

“Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu, heureuse la nation qu’il s’est choisie pour domaine ! Du haut des cieux, le Seigneur regarde : il voit la race des hommes. Du lieu qu’il habite, il observe tous les habitants de la terre, lui qui forme le cœur de chacun, qui pénètre toutes leurs actions. Nous attendons notre vie du Seigneur : il est pour nous un appui, un bouclier. La joie de notre cœur vient de lui, notre confiance est dans son nom très saint.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 4,38-44

En ce temps-là, Jésus quitta la synagogue et entra dans la maison de Simon. Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre, et on demanda à Jésus de faire quelque chose pour elle. Il se pencha sur elle, menaça la fièvre, et la fièvre la quitta. À l’instant même, la femme se leva et elle les servait. Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses infirmités les lui amenèrent. Et Jésus, imposant les mains à chacun d’eux, les guérissait. Et même des démons sortaient de beaucoup d’entre eux en criant : « C’est toi le Fils de Dieu ! » Mais Jésus les menaçait et leur interdisait de parler, parce qu’ils savaient, eux, que le Christ, c’était lui. Quand il fit jour, Jésus sortit et s’en alla dans un endroit désert. Les foules le cherchaient ; elles arrivèrent jusqu’à lui, et elles le retenaient pour l’empêcher de les quitter. Mais il leur dit : « Aux autres villes aussi, il faut que j’annonce la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé. » Et il proclamait l’Évangile dans les synagogues du pays des Juifs.†


Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend.

“«il faut que j’annonce la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé. »”

Dieu a-t-Il envoyé Jésus dans le monde pour le rendre plus humain ou plus divin ?

La réponse à cette question nous vient de L’Écriture :

“Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre.”(Genèse 1:27-28)

Ainsi l’homme et la femme, avec les semences que Dieu a mis en chacun, ont peuplé la terre et continuent à la peupler en faisant des bébés.

Malheureusement en plusieurs fois, le monde a mal tourné parce qu’il n’a pas suivi Ses directives:

“Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.…et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi. Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon.” (Genèse 1:8-31)

Aux directives de Dieu, l’Homme a ajouté les siennes. Aux Paroles de Dieu, Il a ajouté ses propres doctrines, inventé sa propre manière de vivre, et le résultat s’est vu depuis et se voit toujours !

Et Dieu du envoyer des prophètes, des messagers, des carastrophes et autres signes démontrant aux Hommes, Son mécontentement. Mais ils n’ont pas écouté Ses prophètes et messagers. Alors Dieu S’est dit :

“Je tente le tout pour le tout – J’envoie Mon Fils unique, pour les sauver en leur révélant la vérité sur Moi qui suis L’Esprit qui les a crées, et leur dire une bonne fois pour toute quelles sont Mes Volontés. Ce sera la dernière Alliance que Je concluerai avec l’Humanité – ces hommes et ces femmes à la nuque raide, mauvais et infidèles à ce que Je leur ai prescrit.” (Matthieu 21:33-46)

A donc marché sur la Terre des hommes et des femmes, a donc vécu au milieu d’eux : Jésus, de Nazareth !

Du genre masculin, Jésus est né comme naissent tous les bébés humains, mais Il ne fut pas conçu de la même manière. Il fut conçu de maniere divine – Il fut concu par Dieu, de la semence d’une femme – choisie entre toutes les femmes par Dieu Lui-même et préparée pour ce Projet qui était Le Sien – et de Sa Semence à Lui, c’est à dire par l’intervention de Son Saint Esprit !

De cette ‘union’, pas comme les autres, est donc né Jésus, de Nazareth. Et Il a marché parmi les hommes et les femmes et Il a vécu parmi eux, mais Il n’a jamais été comme eux, jamais agi comme eux, jamais parlé comme eux. De même que Son Père était Celui qui a tout créé par La Parole : Le Ciel et La Terre, L’Univers et tout ce qu’ils contiennent, de même d’une seule Parole Jésus, de Nazareth, rendait toute chose possible.

D’une seule Parole Il a menacé, chassé et fait taire le démon : “« Va-t’en, passe derrière moi Satan ! Tu es un obstacle sur ma route, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des êtres humains. » !” (Matthieu 16:23)

D’une seule Parole, Il a guéri un malade : “Je le veux soit guéri !” (Matthieu 8:3)

D’une seule Parole Il a réssuscité un mort:“«Lazare, sors!» !(Jean 11:42)

D’une seule Parole, Il a consolé, encouragé, promis, redonné joie et espérance : ” Ne soyez pas troublés, ne soyez pas effrayés, Je m’en vais, mais je reviendrai auprès de vous.” (Jean 14:27-28).

D’une seule Parole, Il a enseigné avec autorité : “Ne portez pas de jugement afin que Dieu ne vous juge pas non plus car de la manière dont vous jugez, vous serez jugés. (Matthieu 7:1-2 ) Et d’une autre, Il a conseillé : “« Si tu veux être parfait, va, vends tout ce que tu possèdes et donne l’argent aux pauvres, ainsi tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens et suis-moi. »” (Matthieu 19:21)

D’une seule Parole, Il a pardonné à un pécheur : “Aujourd’hui tu seras avec moi au Paradis !” (Luc 23:43) Et d’une autre, Il a béni toute une foule de gens venus l’écouter : “Heureux êtes-vous quand on vous insulte, quand on vous persécute et quand on dit faussement toute sorte de mal contre vous à cause de moi.” (Matthieu 5:11)

D’une seule Parole, Jésus, de Nazareth, m’a aimé :

“Moi aussi Je ne te condamne pas, va et ne pèche plus ! (Jean 8:11)

En Lui, il n’y avait

rien de faux : “Je suis La Vérité” (Jean 14:6),

rien de méchant :“Je suis le Bon Berger” (Jean 10:14),

rien de mystérieux : “Je suis Le Chemin” (Jean 14:6),

rien de caché : “Je suis La Lumière”(Jean 8:12).

En Lui, il n’y avait

rien de terminé : “Je suis avec vous tous les jours (Matthieu 28:20), il n’y avait aucune finitude: “Je suis La Résurrection”(Jean 11:25)

En Lui, il n’y avait rien qui pouvait revêtir la nature charnelle de l’Homme : jalousies, rivalités (1 Corinthiens 3:3). Il n’y avait pas d’appartenance, à aucune religion, idée, pensée humaine; il n’y avait que l’union parfaite qu’Il avait avec Dieu, Son Père des Cieux :“« Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi » (Jean 14:11)

En Jésus, de Nazareth, il y avait tout ce qui pouvait faire croître l’Homme et l’élever vers Dieu! :

” Quand Je serai élevé de Terre, J’attirerai à Moi tous les Hommes.”(Jean 12:32)

Jésus, de Nazareth était La Parole de Dieu :

“Je dis ce que j’ai vu chez mon Père” (Jean 8:38)

Tout comme Dieu a tout crée par La Parole, par Ses Paroles, Jésus, de Nazareth a instruit et sauvé L’Humanité !

Dieu a-t-Il envoyé Jésus dans le monde pour le rendre plus humain ou plus divin ? La question ne se pose plus !

“Du haut des cieux, le Seigneur regarde : il voit la race des hommes. Du lieu qu’il habite, il observe tous les habitants de la terre, lui qui forme le cœur de chacun, qui pénètre toutes leurs actions. Nous attendons notre vie du Seigneur : il est pour nous un appui, un bouclier. La joie de notre cœur vient de lui, notre confiance est dans son nom très saint … – Nous sommes des collaborateurs de Dieu.”(1 Corinthiens 3:9).(Psaume 33(32)

  • N’est ce pas Seigneur ? Ais-je bien vu et compris ?

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

  • “L’Esprit qui révèle la vérité – le monde ne peut pas le recevoir, parce qu’il ne le voit pas ni ne le connaît. Vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure avec vous et qu’il sera toujours en vous. Vous, vous me verrez, vous êtes unis à moi et moi à vous. (Jean 14:17-20)
  • Amen Alléluia Merci Seigneur Saint Esprit. Puis-je m’en aller maintenant publiez tout ceci au monde entier ?

Et Le Saint Esprit répondit :

  • L’Esprit du Seigneur est sur moi parce qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres. Aujourd’hui, cette écriture est accomplie pour vous qui l’entendez.”† (Luc 4:18,21)
  • Oh Seigneur, du fond de mon coeur je Te remercie pour Ta Bénédiction. Toutefois je m’attends à être comme Toi Tu as été, lynchée, car comme Tu l’as déclaré :“Aucun prophete ne trouve accueil dans sa patrie.*Le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé” *(Luc 4:24*Jean 13:16)

Et Jésus répondit :

  • “Heureux l’homme, celui qui supporte l’épreuve !” (Jacques 1:12) Toutefois, petit coeur de Mon Coeur, comme J’ai déjà tout pris sur Mes épaules, et que Tu es Mon Épouse – la prunelle de Mon oeil, (Zacharie 2:8) personne n’osera te contredire car c’est Ma Parole qu’il contredira. (Matthieu 25:40) A présent va Mon petit coeur, et fais comme tu le dois – Je suis avec toi tous les jours, ne l’oublies pas. Va †

  • ♥Je cours Seigneur, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut des Hommes♥ Comme disait le prophète : “Je garde mon regard fixé sur Toi Seigneur, j’espère dans le Dieu qui me sauvera.” (Michée 7:7)

Et de loin j’entendis La Voix du Saint Esprit qui disait :

  • “Le Seigneur de l’univers intervient en ta faveur – la horde des pays qui te faisaient la guerre, ceux qui t’attaquaient, t’entouraient de retranchements et te malmenaient s’évanouissent tous comme un rêve, comme une vision dans la nuit.”(Isaie 29:6-7) †

 

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.