au Carmel

« Viens siéger au milieu de nous et expose-nous ta pensée, car Dieu t’a donné le privilège des anciens. » †(Daniel 13:50)

Fête de la Croix Glorieuse

LECTURES DU JOUR

Livre des Nombres 21,4b-9

“En ces jours-là, en chemin à travers le désert, le peuple perdit courage. Il récrimina contre Dieu et contre Moïse : « Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir dans le désert, où il n’y a ni pain ni eau ? Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! » Alors le Seigneur envoya contre le peuple des serpents à la morsure brûlante, et beaucoup en moururent dans le peuple d’Israël. Le peuple vint vers Moïse et dit : « Nous avons péché, en récriminant contre le Seigneur et contre toi. Intercède auprès du Seigneur pour qu’il éloigne de nous les serpents. » Moïse intercéda pour le peuple, et le Seigneur dit à Moïse : « Fais-toi un serpent brûlant, et dresse-le au sommet d’un mât : tous ceux qui auront été mordus, qu’ils le regardent, alors ils vivront ! » Moïse fit un serpent de bronze et le dressa au sommet du mât. Quand un homme était mordu par un serpent, et qu’il regardait vers le serpent de bronze, il restait en vie !”†

Psaume 78(77)

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté ; nous le redirons à l’âge qui vient, les titres de gloire du Seigneur. Quand Dieu les frappait, ils le cherchaient, ils revenaient et se tournaient vers lui : ils se souvenaient que Dieu est leur rocher, et le Dieu Très-Haut, leur rédempteur. Mais de leur bouche ils le trompaient, de leur langue ils lui mentaient. Leur cœur n’était pas constant envers lui ; ils n’étaient pas fidèles à son alliance. Et lui, miséricordieux, au lieu de détruire, il pardonnait. Il se rappelait : ils ne sont que chair, un souffle qui s’en va sans retour.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 3,13-17

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « Nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.” †


Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend.

 width=

“quiconque croit en lui ne sera pas perdu ”

Je priai hier soir pour une âme en grande recherche. Il lui tarde de servir Le Royaume et de savoir comment et où Dieu l’attend. Et Jésus parla à mon coeur – Ses Paroles étaient claires :

“Conduis-la aux portes de la foi – ta petite soeur du Ciel t’aidera.”

Où sont ces portes petite soeur ? Montre-les moi s’il te plait.

Et petite Thérèse  répondit – de son manuscrit j’ai lu ceci :

« Le soir, à l’heure où le soleil semble se baigner dans l’immensité des flots laissant devant lui un sillon lumineux, j’allai m’asseoir toute seule sur un rocher avec Pauline… Alors je me rappelai la touchante histoire “Du sillon d’or!…” Je le contemplai longtemps ce sillon lumineux, image de la grâce illuminant le chemin que doit parcourir le petit vaisseau à la gracieuse voile blanche… Près de Pauline, je pris la résolution de ne jamais éloigner mon âme du regard de Jésus, afin qu’elle vogue en paix vers la Patrie des Cieux! » “

Ô mon âme soeur, j’ai tout de suite compris que les portes de la foi ce sont les yeux de Jésus – les yeux de La Miséricorde – ces yeux qui pénètrent le FOND de l’âme, vont nager en profondeur, comme le petit pécheur d’huîtres… pour ramener à la surface une huître  – une seule, unique en son genre – une parmi toutes qui contiendrait le pur trésor des mers qu’il recherche : une perle … pour en faire “sa” précieuse ! Celle-là, il ne la vendra pas, mais il la gardera pour lui – parce qu’aux autres qui défilent devant lui tous les jours, celle-ci est incomparable !

N’aie pas peur – le regard du Maître ne te jugera pas petite âme, oh non – il ne sait pas faire ça ! Le regard de Jésus aime – en profondeur, il aime ce qu’il voit – un trésor ! Et là où est Son trésor là aussi est Son Coeur.

Au plus profond de ton coeur, il y a un trésor que Jésus voit et que Jésus veut petite âme. Il en a besoin – pour travailler pour Le Royaume – Le Royaume de Son Père- Le Royaume de L’Amour.

Le crois-tu petite âme, ma soeur de coeur ? As-Tu assez de foi pour Lui dire OUI ! OUI… OUI Jésus ?

Alors allons ! Viens avec moi – je te conduirai. Je t’emmènerai là où tu dois aller – au désert, là où la croix de bois est élevée – afin que tu puisses la contempler, et Lui te voir. Demain même si tu veux, je peux t’y emmener… Je t’y laisserai un moment … vivre en toute intimité, ton temps d’éternité : dans les bras du Crucifié.

Amen †

 

“Conduis-la aux portes de la foi et le reste suivra !”


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.