au Tabernacle

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le mardi de la 31e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 2,5-11

“Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix. C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père.”†

Psaume 22(21),26bc-27.28-29.31-32

“Devant ceux qui te craignent, je tiendrai mes promesses. Tu seras ma louange dans la grande assemblée ; devant ceux qui te craignent, je tiendrai mes promesses. Les pauvres mangeront : ils seront rassasiés ; ils loueront le Seigneur, ceux qui le cherchent : « À vous, toujours, la vie et la joie ! » La terre entière se souviendra et reviendra vers le Seigneur, chaque famille de nations se prosternera devant lui : « Oui, au Seigneur la royauté, le pouvoir sur les nations ! » Et moi, je vis pour lui : ma descendance le servira ; on annoncera le Seigneur aux générations à venir. On proclamera sa justice au peuple qui va naître : Voilà son œuvre !”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 14,15-24

En entendant parler Jésus, un des convives lui dit : «Heureux celui qui participera au repas dans le royaume de Dieu ! » Jésus lui dit : « Un homme donnait un grand dîner, et il avait invité beaucoup de monde. À l’heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : “Venez, tout est prêt.” Mais ils se mirent tous, unanimement, à s’excuser. Le premier lui dit : “J’ai acheté un champ, et je suis obligé d’aller le voir ; je t’en prie, excuse-moi.” Un autre dit : “J’ai acheté cinq paires de bœufs, et je pars les essayer ; je t’en prie, excuse-moi.” Un troisième dit : “Je viens de me marier, et c’est pourquoi je ne peux pas venir.” De retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître. Alors, pris de colère, le maître de maison dit à son serviteur : “Dépêche-toi d’aller sur les places et dans les rues de la ville ; les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux, amène-les ici.” Le serviteur revint lui dire : “Maître, ce que tu as ordonné est exécuté, et il reste encore de la place.” Le maître dit alors au serviteur : “Va sur les routes et dans les sentiers, et fais entrer les gens de force, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner.”»†


“Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus”† “Les pauvres mangeront : ils seront rassasiés “† “Fais entrer les gens de force, afin que ma maison soit remplie.”†

 

Méditation

Ma place au Tabernacle ! 

Trois invitations nous sont envoyées du Ciel aujourd’hui. La première à travers saint Paul l’Apôtre de notre Seigneur Jésus, la deuxième à travers Jesus Lui même notre Sauveur, et la troisième à travers le psalmiste qui chante Ses bienfaits.

Alors que saint Paul nous invite à avoir en nous les mêmes dispositions qui sont dans le Christ Jésus, c’est à dire à être obéissants à la volonté de Dieu comme Lui-même qui s’est fait serviteur de tous; et tandis que Jésus Lui même nous rappelle l’Invitation du Père à faire entrer les gens de force dans Sa maison afin qu’elle soit remplie; voici que le psalmiste nous invite à voir les bienfaits dont tous les Hommes bénéficieront si le monde entier se mettaient à remplir la Maison du Père :

“Les pauvres mangeront : ils seront rassasiés.”†

Voilà bien notre but, serviteurs du Seigneur : que tous reviennent à Dieu afin que tous puissent manger à leur faim ! Et nous devons commencer dès aujourd’hui, dès maintenant – Dieu est pressé, Dieu dit :

“Dépêche-toi, va sur les places et fais les gens entrer de force!”

Le temps presse. Lui a déjà commencé, en nous donnant l’exemple ! Regardons autour de nous : Il nous enferme chez nous DE FORCE !

“Je ne veux plus que vous sortiez de chez vous” dit Dieu. “Ce que Je veux c’est que vous retourniez sur les bancs de L’Ecole de Mon Fils Bien-aimé! Or tant que vous continuerez à vaquer à vos multiples petites occupations personnelles comme vous l’avez toujours faits, tant que vous continuerez à regarder votre propre nombril, vous vous éloignerez encore plus de Moi, encore plus de votre Source, car de Moi vous venez, et vers Moi vous retournez. Je désire que vous cessiez de prendre ces sentiers mal éclairés, certains pas éclairés du tout, où bon nombres d’entre vous vous vous êtes perdus et vous M’avez perdu ! Je veux que tous les Hommes soient désormais nourris du Pain de Vie que Mon Fils Jesus-Christ est venu vous offrir. Alors, au nom du Covid-19, Je vous confine ! Restez chez vous et faites des Saintes Ecritures d’où Je vous parle, votre Livre de chevet.”

Voilà ce que j’entends de là où je suis chers amis/es. Et il y a aussi le cri de cette mère qui m’est parvenu tôt ce matin ! Dites-vous qu’elle a conduit son fils malade aux urgences d’une clinique privée ce matin, et qu’avant même de commencer à donner des soins à son enfant, on lui a demandé, que dis-je, exigé  de payer un accompte. Voyez combien notre monde est pourri par l’Argent ? Voyez pourquoi il va à la dérive ? Voyez pourquoi Dieu nous confine ?

Le coeur de l’Homme s’est endurci parce que l’Homme s’est éloigné de Dieu. Ne soyons pas étonnés qu’Il tape des pieds aujourd’hui et veuille nous confiner pour nous donner Sa Lecon à Lui ! Ce monde Lui appartient. La Terre  Lui appartient. L’Homme n’est que son gérant, et il se permet d’agir en Dieu – et si encore il le faisait correctement ! Mais non, au lieu d’être compatissant, il est exigeant. A présent Dieu sera exigeant envers lui.

Mmmmm.. 🤔Je crois bien que le Règne de La Miséricorde est terminée. Que dis-Tu Saint Esprit?

Et Le Saint Esprit répondit :

PAROLE DU SEIGNEUR – Il est proche, le jour du Seigneur, le grand jour ! Il est proche, il vient en toute hâte ! Ô clameur amère du jour du Seigneur, même le guerrier crie au secours ! Jour de fureur que ce jour-là, jour de détresse et d’angoisse, jour de tourmente et de tourments, jour de ténèbres et d’obscurité, jour de nuages et de sombres nuées, jour de sonneries de cor et de cris de guerre contre les villes fortes et les hautes tours d’angle ! Je jetterai les hommes dans la détresse, ils marcheront comme des aveugles, parce qu’ils ont péché contre le Seigneur ; leur sang sera répandu comme de la poussière, leurs cadavres jetés comme des ordures. Ni leur argent ni leur or ne pourront les sauver. Au jour de la fureur du Seigneur, le feu de sa jalousie dévorera toute la terre, car il fera l’extermination terrifiante de tous les habitants de la terre. Serrez-vous, entassez-vous, nation sans désir, avant que vous soyez chassés comme la paille qui disparaît en un jour, avant que vienne sur vous la brûlante colère du Seigneur, avant que vienne sur vous le jour de la colère du Seigneur. ”  (Sophonie 1:18)

O Saint Esprit … que pouvons-nous faire ?

Et Le Saint Esprit ajouta encore ceci :

“Cherchez le Seigneur, vous tous, les humbles du pays, qui accomplissez sa loi. Cherchez la justice, cherchez l’humilité : peut-être serez-vous à l’abri au jour de la colère du Seigneur.”†  (Sophonie 2:3)

Et toi, que dis-tu petite soeur du Ciel, toi la spécialiste de l’abandon à L’Esprit ?

Et de nouveau Le Ciel s’ouvrit pour laisser tomber un petit billet qui vint se reposer sur  le rebord de ce Puits et sur lequel il était écrit :

“Que votre vie soit toute d’humilité et d’amour afin que bientôt vous veniez où Je vais : dans les bras de Jésus !”

Merci petite soeur Thérèse en Jésus. Je crois bien que Le Règne de La Miséricorde touche à Sa fin ! Seuls ceux qui vivent d’humilité et d’amour, de justice, seront sauvés. Toutefois, qui aurait cru ? Qui aurait cru que de notre Ministère d’intercession, nous aurions vu la colère de Dieu à l’Oeuvre ainsi ? Le monde a trop fait ! Il a méprisé, abandonné Jésus qui est venu pour le sauver et non le juger. Lui “l’homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; et nous l’avons méprisé, compté pour rien. En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié. Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris.”

Le serons-nous de nouveau? Le Christ reviendra-t-Il à nouveau pour remettre tout à l’endroit ? Devons-nous continuer à prier pour cela? Il est venu une fois et Il a tout accomplit. Comment Lui demander de revenir pour être de nouveau massacré? O petite soeur, je pense que je ferai comme toi. Je vais me cacher et rester unie à Jesus là où Il m’a demandé de venir Le rejoindre un jour que je pleurais. Oui petite soeur, je vais tranquillement reprendre ma place auprès de Jésus et Lui tenir compagnie au Tabernacle – loin des regards indiscrets – là où tous les invités qui ont accepté l’invitation du Père au repas de noces de Son Fils, mangent à leur faim et sortent de Sa Maison remplis et rassasiés. Là où je vais chanter Ses bienfaits aux opprimés, proclamer Sa justice au peuple qui va naître, et tellement plus encore ❤

Et Thérèse répondit :

Mon Ciel est de sentir en moi la ressemblance du Dieu qui me créa de son Souffle Puissant.  Mon Ciel est de rester toujours en sa présence, de l’appeler mon Père et d’être son enfant. Entre ses bras Divins, je ne crains pas l’orage. Le total abandon voilà ma seule loi.”🌷

O Merci petite soeur, je dis comme toi, je ferai comme toi. Oui je me cacherai au Tabernacle avec Jésus jusqu’à ce que l’orage ait passé, petit covid ait disparu, son souvenir que du passé. 😷Merci mon ange du Ciel pour le bien que tu fais à mon âme sur la Terre.🌷

♥A présent, excuse-moi je dois filer pour annoncer tout cela aux autorités, je cours, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut du monde entier. ♥Ensuite je retournerai tranquillement m’asseoir au Tabernacle. Demain je reviendrai petite soeur, et à nouveau nous parlerons de ce bien que tu me fais. Ainsi soit-il †❤

Et de loin j’entendis encore La Voix du Saint Esprit qui disait :

“Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Lui qui n’a pas épargné son propre Fils, ne nous donnerait-Il pas tout ? (Romains 8:31″) Attends-Moi Je t’accompagne petit coeur…


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.