audacieuse indignité

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Férie du temps de Noël

LECTURES DU JOUR

Première lettre de saint Jean 2,22-28.

“Bien-aimés, le menteur n’est-il pas celui qui refuse que Jésus soit le Christ ? Celui-là est l’anti-Christ : il refuse à la fois le Père et le Fils ; quiconque refuse le Fils n’a pas non plus le Père ; celui qui reconnaît le Fils a aussi le Père. Quant à vous, que demeure en vous ce que vous avez entendu depuis le commencement. Si ce que vous avez entendu depuis le commencement demeure en vous, vous aussi, vous demeurerez dans le Fils et dans le Père. Et telle est la promesse que lui-même nous a faite : la vie éternelle. Je vous ai écrit cela à propos de ceux qui vous égarent. Quant à vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin d’enseignement. Cette onction vous enseigne toutes choses, elle qui est vérité et non pas mensonge ; et, selon ce qu’elle vous a enseigné, vous demeurez en lui. Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui ; ainsi, quand il se manifestera, nous aurons de l’assurance, et non pas la honte d’être loin de lui à son avènement.

Psaume 98(97)-

“Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles ; par son bras très saint, par sa main puissante, il s’est assuré la victoire. Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations ;’il s’est rappelé sa fidélité, son amour, en faveur de la maison d’Israël. La terre tout entière a vu la victoire de notre Dieu. Acclamez le Seigneur, terre entière, sonnez, chantez, jouez ! “†

Ҡ

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 1,19-28.

Voici le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? » Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. » Ils lui demandèrent : « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le  prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. » Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? » Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens. Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? » Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ; c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. » Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait.” †


“l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et, selon ce qu’elle vous a enseigné, vous demeurez en lui”† “Le Seigneur s’est rappelé sa fidélité, son amour”† “Redressez le chemin du Seigneur”†

Méditation

La voix dans le désert ! 

Voilà ce qu’elle crie :

“Redressez le chemin du Seigneur”.

C’est ce Message que je reçois en lisant ces Saintes Lectures du Jour, de ce Seigneur que j’aime pour Sa fidélité de toujours, de ce Dieu Fidèle, Dieu Amour, depuis toujours et pour toujours. C’est ainsi aussi qu’Il S’est révélé à moi il y a 20 de cela quand, dans mon désert et ma solitude, j’ai crié vers Lui une question :”Seigneur m’aimes-Tu toujours ?” Et Sa réponse fut :

“Je t’aime depuis toujours. C’est pourquoi Je te reste profondément attaché.”

(Jérémie 31:3)

Et pourtant je n’étais guère digne de délier la courroie de sa sandale… Mais sous Son commandement, dans l’obéissance, j’ai mis ma main dans la Sienne et j’ai fait mon chemin avec Lui. Depuis, c’est le va et vient entre Lui et moi. Il me dit Va ! Et je vais. Il me dit : “Viens” et je viens !

Depuis 20 ans que j’ai fais ce choix, certes j’ai fais du chemin avec Lui, mais je sais que je n’en suis toujours pas digne – digne de cet amour fidèle qui dépasse tout, devant lequel je demeure en admiration, et qui m’est révélé en Maurice mon époux de la Terre. Je sais que je ne le serai pas tant que mes pieds toucheront la Terre. Et je sais aussi que Lui, mon Seigneur, à travers Maurice, m’aimera quand bien même, car Il est Amour. Et L’Amour ne peut haïr, de même que La Vérité ne peut mentir.

  • “Comment sais-tu tout cela ? Qui te donne l’autorité de parler ainsi ?”

Un jour ces questions me furent posées par quelqu’un qui clairement jalousait le choix que j’avais fait. Et pourtant, il avait fait le même choix que moi : servir Dieu ! À la différence que lui  afait le choix de servir Dieu à travers l’institution des hommes, et que moi j’ai fais le choix de servir Dieu Le Père, par Son Fils dans Le Saint Esprit. Lui veut plaire à l’Homme et moi à Dieu. 

Alors je lui ai répondu : “Je sais ce que je sais et je dis ce que je dis par L’Onction que j’ai reçue quand j’ai fais le choix d’épouser Jésus-Christ. Je n’ai d’autre Maître et Seigneur que Lui. Je n’entend et n’écoute que Sa Voix. Lui–même me donne de La reconnaître.

Et à toi qui me lis aujourd’hui, je dirai ceci : Jésus m’aime, je le sais. Il m’a lavé de mes péchés par Son sang. C’est pourquoi, malgré mon indignité, j’ai reçu de Lui l’Autorité de parler de Lui, de révéler Ses Paroles, de lier et de délier… Et je le fais pour Lui, pour Son Dieu qui est aujourd’hui mon Père. De Lui, sous recommendation du Fils, j’ai reçu L’Onction qui m’a bénie et liée à Lui Le Père par Le Fils dans Le Saint Esprit – douce Trinité qui m’habite et me guide. C’est cet Enseignement qui m’a aidé à tenir ma main serrée dans Celle de mon Bien-aimé depuis tout ce temps, et malgré tout ce que l’Adversaire a essayé de faire pour nous séparer. C’est cet Enseignement qui m’aide à voir mon prochain comme il est : tout aussi indigne que moi. C’est cet Enseignement qui m’assure et me rassure qu’à travers cette indignité, j’ai été purifiée, et que je continuerai de l’être. C’est cet Enseignement qui me donne non seulement l’Autorité mais l’Audace d’aimer comme il est, ce prochain aussi indigne que moi. C’est pourquoi avant de communier à mon Bien-Aimé – Esprit du Fils qui S’est fait corps et sang pour révéler Le Père, – Lui-même m’invite à reconnaitre qui je suis et à Le prier ainsi : “Seigneur je ne suis pas digne de Te recevoir mais dis seulement une Parole et je serai guérie.” Alors, ce n’est pas la voix de celui qui crie dans le désert que j’entend, mais Sa Voix venue du Ciel – La Voix du Pain Vivant.

Tôt ce matin, Il a dit :

Viens petit coeur, que Je te révèle La Volonté du Père :

“Revenez à moi de tout votre coeur, avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations! Déchirez vos coeurs et non vos vêtements, et revenez à l’Eternel, votre Dieu; Car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et il se repent des maux qu’il envoie.”

(Joël 2:12-13)

Ensuite Il a dit :

“Va ! Va La transmettre au monde entier !”

C’est pourquoi je suis là !

  • Et que te dit-Il pour moi maintenant ? Peux-tu le Lui demander s’il te plaît ?

Bien sûr que je peux et que cela me plaît car c’est Sa Volonté et cela Lui plaît !

Seigneur, me voici. Je viens pour faire Ta Volonté. Je ne suis pas digne de Te recevoir, ni mon prochain que voici. Mais accorde lui une Parole et il sera guéri du mal qui le ronge aujourd’hui. Merci Seigneur.

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

“La tristesse selon Dieu produit un repentir qui conduit au salut et ne laisse pas place au regret. Celle du monde produit la mort. Je changerai son deuil en allégresse, Je le consolerai, Je le réjouirai après ses peines.”

(2 Corinthiens 7:10* Jérémie 31:13)

Voilà ! Amen Alléluia † Si tu crois en ce que L’Esprit Saint t’a révélé aujourd’hui sous ta demande et par ces Paroles de Promesse Divine, alors tu seras guéri/e.

Quant à moi je veux Te rendre grâce ô mon Jésus,  pour Ta miséricorde. Que Ton Nom soit béni dans les siècles, et que toutes Tes oeuvres Te bénissent dans l’éternité. Amen Alléluia

Et de nouveau  La Voix du Ciel se fit entendre et dit : 

“Tu es bénie petit coeur de Mon Coeur parce que tu n’as pas pris sur Toi pour conseiller ce lecteur, mais tu t’es adressée directement au Ciel. C’est pourquoi Il t’a sagement conseillé et en retour, puisque tu ne l’as pas méprisé mais révélé tel que tu l’as reçu, Le Saint Esprit le rendra profitable pour celui qui le recevra. Amen Alléluia, Va †


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.