DoMo = at home !

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Deuxième dimanche du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Premier livre de Samuel 3,3b-10.19.

“En ces jours-là, le jeune Samuel était couché dans le temple du Seigneur à Silo, où se trouvait l’arche de Dieu. Le Seigneur appela Samuel, qui répondit : « Me voici ! » Il courut vers le prêtre Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Éli répondit : « Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher. » L’enfant alla se coucher. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Éli répondit : « Je n’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher. » Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur, et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Alors Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit : « Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras : “Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.” » Samuel alla se recoucher à sa place habituelle. Le Seigneur vint, il se tenait là et il appela comme les autres fois : « Samuel ! Samuel ! » Et Samuel répondit : « Parle, ton serviteur écoute. » Samuel grandit. Le Seigneur était avec lui, et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet.”†

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 6,13c-15a.17-20.

Frères, le corps n’est pas pour la débauche, il est pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps ; et Dieu, par sa puissance, a ressuscité le Seigneur et nous ressuscitera nous aussi. Ne le savez-vous pas ? Vos corps sont les membres du Christ. Vais-je donc prendre les membres du Christ pour en faire les membres d’une prostituée ? Absolument pas ! Celui qui s’unit au Seigneur ne fait avec lui qu’un seul esprit. Fuyez la débauche. Tous les péchés que l’homme peut commettre sont extérieurs à son corps ; mais l’homme qui se livre à la débauche commet un péché contre son propre corps. Ne le savez-vous pas ? Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit Saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes, car vous avez été achetés à grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 1,35-42.

En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu. » Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus. Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi). André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.†


“Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant,”† “Vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes”† “André amena son frère à Jésus.”†

 

Méditation

Élevée de Terre ! 

J’aimerai ce matin prendre un moment pour méditer sur l’action de mener quelqu’un au Seigneur.

Comme Eli a mené Samuel, et Andre a mené Pierre, n’est-ce pas là le devoir de tout croyant ?  Ignorer un incroyant, se dire “ce n’est pas de ma faute s’il ne croit pas”, n’est pas je le crois la bonne attitude.

À travers ces deux exemples proposés dans les Saintes Écritures d’aujourd’hui, je ressens encore plus profondement l’Appel de mon Christ, de ramener tous les Hommes vers Dieu – que s’accomplisse cette Parole du Notre Père : sur la Terre comme au Ciel ! Pour cela Il a donné sa vie. Pourquoi ne donnerais-je pas la mienne ? Pourquoi ne me donnerais-je pas à Toi Seigneur, coeur corps esprit âme ? Que tout mon être T’appartienne afin que Toi Tu vives en moi et que je vive de Toi ! Alors oui, Le Ciel et La Terre ne feront plus qu’UN, comme est La Volonté du Créateur, notre Père qui est aux Cieux.

Ce corps que Tu m’as donné, je dois le soigner, en prendre soin car il est l’instrument, le vaisseau, qui me permet d’aller vers l’autre, l’incroyant – pour l’amener à Toi, afin qu’il trouve lui aussi le bonheur que j’ai trouvé; qu’il puisse recevoir les Grâces que Le Père lui a réservées.

Aujourd’hui Jésus, j’aimerai Te louer dans le Saint Esprit qui m’a ouvert l’esprit et fait prendre conscience à quel point l’âme et le corps physique sont liés; à quel point le spirituel est lié au naturel; à quel point les deux doivent exister intimement et pas chacun de son côté.

Merci de m’avoir fait comprendre que nous avons le pouvoir en Toi de faire les rêves devenir des réalités, que nous pouvons “vivre le surnaturel dans le naturel.” Ce n’est que quand j’ai  pris conscience de de Ta Présence en moi, Toi en moi, et en chaque homme et femme de la Terre, que j’ai compris que Le Règne de Dieu – Le Règne de L’Amour, de la Paix, du Bonheur éternel, – doit arriver sur la Terre car Il l’est déjà au Ciel.

Tu es Seigneur Jésus l’accomplissement du Ciel sur notre Terre. Comment Te remercier ?

Je T’aime Seigneur, ma force, ma joie, ma paix, mon bonheur, ma lumière, ma vie …. Tu es l’expression de L’Amour du Père pour moi.  J’aimerai T’exprimer toute ma reconnaissance mais les mots me manquent. Mon amour pour Toi est fort, il veut s’exprimer. Dis moi comment et je le ferai.

J’ai pardonné plus d’une fois les offenses commises contre moi. J’ai toujours demandé pardon pour toutes les offenses commises. J’ai remis mes dettes, je ne dois plus rien au Ciel. Pourtant Seigneur, il me reste la force de cet amour en moi pour Toi que j’aimerai T’exprimer. Oui Seigneur, dis moi comment et je le ferai. 

Alors du Haut du Ciel une Voix retentit et j’entendis :

Petit coeur de Mon Coeur, c’est à moi de Te remercier pour l’amour et la confiance que Tu places en moi. Tu sais que Le Seigneur ton Dieu t’a béni en toutes tes actions. (Dt.2:7) Cette Parole t’es redonnée encore aujourd’hui pour une raison bien précise que tu sais déjà. Que toutes tes actions bénissent Le Seigneur ton Dieu. Alors Le Ciel et la Terre ne feront plus qu’UN. Je croise les doigts que cette Parole s’accompliera à travers Toi. Va petit coeur de Mon Coeur et fais comme Tu le voudras. Je le redis : Le Seigneur ton Dieu t’a deja bénie en toutes tes actions. A toi de jouer à présent. Bénie et glorifie ton Dieu. Demeures dans la joie et dans la paix de Ton Christ, et dans la Liberté qu’Il t’a accordée. La clef est là : demeurer LIBRE en toutes tes actions. Ainsi tu t’elèveras et tu attireras à Toi plus d’un ! Tu es déjà sur cette Voie –  Va !

DoMo

Je pars Seigneur. Du moins allons, courons, volons … Par grâce de Dieu, au profit de tous †


M’aimes-tu plus que ceux-ci ?

Je T’aime Seigneur ma Joie ma Force ❤ Tu es Celui que mon coeur a cherché ❤ Tu es Celui qu’il a trouvé ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.