altercation séparation division

“la foule se divisa à cause de lui.”

Jean 7

 


 

Comment pouvons-nous être divisés à cause du Prince de la Paix? Cela ne tient pas debout, quand on sait que les canards ne peuvent pas engendrer des poulets, ni les poulets des canards. De même ne disons nous pas que “qui se ressemble s’assemble”? Si donc c’est la Paix qui nous rassemble, alors c’est dans la paix que nous cheminerons et demeurerons. Mais vous m’avouerez que ce n’est pas entrain de se passer ainsi… Nous remarquons hélas une recrudescence du mal non seulement dans le monde en général, mais entre chrétiens, et je dois avouer que j’en suis très concernée. Que ce soit en amour, en amitié ou en fraternité, que ce soit entre couples, entre amis ou entre personnes qui prient et cheminent ensemble, il y a altercation, séparation, division…  Et ce qui m’interpelle et me chagrine le plus c’est de constater que malgré nos supplications, Dieu semble faire la sourde oreille. Mais, notre foi nous dit que ce n’est pas le cas, que Dieu entend la prière de Ses enfants qui L’aiment et Le consultent, et que nous devons rester dans cette espérance, nous accrocher à La Parole qui nous dit qu’Il agira au temps fixé par Lui. Mais, j’avoue que ce n’est pas facile. Personnellement, quand Dieu se tait, je vis très mal vivre Son silence. C’est ainsi quand on vit en intimité, en communion…

Alors je me tourne vers Toi mon Maître, je sais que Tu m’entends, que Tu sais qu’en ce moment ci, je vois le mal en action plus que je ne vois le bien, que cela m’interpelle beaucoup Seigneur. Je sais aussi que c’est Toi qui me fait voir tout cela. Dis moi pourquoi ? Une Parole et je serai rassurée que notre Père ne nous pas abandonnés !

“Ce que je vous commande c’est de vous aimer les uns les autres”

Merci Maître! J’aurai du m’en douter… Le mal vient de là: de notre manque d’amour les uns pour les autres. Tout notre mal être prend sa source dans ce commandement que nous ne sommes pas entrain de respecter! Je comprend à présent pourquoi Père, Tu te tais ! Tu as commandé et nous n’avons pas écouté. Je ne peux que Te donner raison de rester silencieux à nos supplications.

N’est ce pas Maître? N’est ce pas que Le Père a raison de nous laisser nous débrouiller par nous mêmes ? N’a-t-il pas toujours fait pour l’Humanité? N’est-il pas, par pur amour, venu Lui même la trouver, naître au milieu d’elle, l’enseigner, la guérir de ses maux ? N’a-T-il pas, par pur amour toujours, enduré sa trahison, son rejet, ses accusations, son jugement, sa condamnation ? N’a-t-il pas donné Sa vie pour elle? Dis-moi Seigneur, comment la raisonner à présent qu’elle n’a pas respecté le commandement ? Que le mal à pris les devants? Comment sauver l’Humanité de sa désobéissance? Toi seul peut le faire car Tu es Son Sauveur. Toutefois, je sais ce que Tu me diras, ou plutôt rediras : tout est accompli !” Et je ne pourrai pas discuter avec Toi. En Te donnant à nous, Le Père nous a tout donné , Il ne va rien faire de plus pour nous qu’Il a tant aimés ! Nous voici revenus à la case départ, après tout ce chemin parcouru ! Seigneur, j’ai peur, que va-t-il nous arriver ?

Ma douce, cesse de pleurer. Confiance ! C’est moi ; n’aie pas peur! Pourquoi désespères-tu ainsi? N’as-tu pas encore compris qui je suis? Je suis votre Sauveur et même si j’ai pour vous, tout accompli, je ne reste pas moins votre Sauveur et je viendrai toujours à votre secours! Certes certains coeurs se sont endurcis, certains sont lents à comprendre, mais vous, vous qui avez compris et dont le coeur reste uni à L’Amour miséricordieux, voici mon conseil aujourd’hui:  AIMEZ POUR DEUX !

Oui Seigneur… Tu as raison… O Seigneur, transforme nous en puits d’amour, car pour pouvoir aimer comme Tu nous le demandes, comme Toi Tu nous aimes, il faut avoir été transformé par Toi – touché par Ta Grâce – être devenu comme Toi : MISERICORDE ! Car seul un coeur débordant de compassion peut aimer pour deux.

Ma Douce, pour aimer pour deux il faut être deux ! C’est L’amour du Père qui m’a permis de monter sur la croix et donner ma vie de mon plein gré pour des êtres que je ne connais même pas et qui n’en voulaient qu’à moi, pas à Dieu. Il faut en effet que cet être périssable que vous êtes, revête ce qui est impérissable ; il faut que cet être mortel revête l’immortalité. Et quand cet être périssable aura revêtu ce qui est impérissable, quand cet être mortel aura revêtu l’immortalité, alors se réalisera la parole de l’Écriture : La mort a été engloutie dans la victoire. Le Mal a été englouti par le Bien.

Il faut être deux pour aimer son ami de même que son ennemi ! Seule l’union de votre amour périssable, avec le nôtre impérissable sera votre force !

Allez ! Il ne suffit pas de dire seulement ou d’écrire, il faut AGIR !

Oui Seigneur, restes avec nous !

Ou veux-tu que j’aille douce Epouse ? N’ai-je pas mis mes paroles dans ta bouche. Regarde, je t’établis aujourd’hui… pour que tu arraches et que tu abattes, pour que tu ruines et que tu détruises, pour que tu bâtisses et que tu plantes.… Va et fais comme tu dois !

Amen +

Jean 15,17* Jean 9 :30 *Marc 6, 50 *1Co 15 * Jérémie 1:9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.