L’Ouvrier de L’obscurité

Le Seigneur, comme un ouvrier, travaille à nettoyer nos âmes. Sa Lumière éclaire et révèle ses bassesses. Des profondeurs, Il les retire toutes, les unes après les autres. Il travaille dur à les enlever. Libérés, dégagés de toute obscurité qui nous retenaient prisonniers, nous pouvons alors remonter à la surface et vivre à l’air pur une vie juste et chaste avec Lui, car c’est tout ce qu’Il désire, 

Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore, attend Sa venue. Il t’aime et si tu l’aimes aussi, si tu lui fais confiance et tu le lui demandes, c’est par amour qu’Il viendra à toi et te libérera de toutes tes bassesses. 

Comme Il m’a ressuscitée, Il te ressuscitera. Jésus ne résiste pas aux cris de détresse des enfants du Bon Dieu car Lui aussi en est un. Sur la Terre, Il a connu l’obscurité de la mort et en est sorti vainqueur. Toi aussi ! 

Toutefois, ne désespères pas si Tu vois qu’Il tarde un peu à venir. Ne quitte pas le lieu où Dieu ta planté car c’est là que tu dois fleurir. Lui sait pourquoi Il t’a mis là. Restes y jusqu’à la venue de Son Fils qu’Il enverra pour te secourir le jour où tu seras dans le besoin. Inutile d’aller chercher ailleurs le secours, sinon ne te trouvant pas là où Dieu t’avais planté au départ, Jesus aura du mal à te retrouver et tout ce que tu auras accompli alors sera d’avoir retardé le processus de ta libération qui dans bien des cas fut fatal pour certaines âmes – elles ont tellement erré qu’elles ont eu le temps de disparaître avant que Jésus ne puisse les retrouver.

Alors que sont elles devenues ? Est ce que tout est fini pour elles ? 

Pas si leurs proches qui les ont vu se perdre n’interviennent et prient pour elles avec foi ! Pas si elles se jettent à Ses pieds en pleurant leur chagrin qu’Il ne soit pas arrivé à temps. Jésus ne résiste pas aux larmes d’intercession. Priez, priez pour les âmes errantes, car Il a dit : ” Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. ” 

Tant que Jésus sera, aucune âme ne se perdra. 

Crois-tu cela ? 

Rm 8,8-11. * Ezéc. 37,12-14. * Jn 11,1-45.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.