prendre appui

R.I.P Johnny

“C’est le moment, l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. Car le salut est plus près de nous maintenant qu’à l’époque où nous sommes devenus croyants. La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Rejetons les œuvres des ténèbres, revêtons-nous des armes de la lumière.”

(Romains 13)

Viens, Seigneur,

ne tarde pas! 

“L’Eternel parlait avec Moïse comme un homme parle à son ami”

(Exode 33:11)


Acclamons La PAROLE DE DIEU

“Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient” 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (7, 21.24-27)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »

MEDITATION

A ceux qui s’appuient sur Lui, Dieu donne Sa Paix et la préserve, dit le prophète Isaie (26).

S’appuyer sur le Seigneur ! Combien d’entre nous savons le faire ?

S’appuyer sur le Seigneur c’est Lui faire entière confiance. S’appuyer sur le Seigneur mes biens chers frères et soeurs, bien chers amis pèlerins, c’est déposer à Ses pieds nos soucis, nos fardeaux, comme Lui même nous le demande, et ensuite les oublier, ne pas revenir les reprendre en demeurant stressés et en voulant tout contrôler, tout gérer par nous mêmes. S’appuyer sur le Seigneur c’est croire qu’une fois le souci déposé, Sa Paix s’est installée pour ne plus s’en aller. C’est alors qu’Il nous l’accorde et Il la préservera.

S’appuyer sur le Seigneur c’est construire sa maison sur le roc !

Si je l’ai compris aujourd’hui, à l’aube de mes 65 années, c’est bien parce qu’envers moi Le Seigneur a été très patient et surtout très compatissant.

Seigneur… Seigneur… Combien de fois dans le passé l’ais-je ainsi invoqué? Combien de fois l’ais-je fatigué la tête avec les mêmes demandes, les mêmes soucis ? Combien de fois suis-je même revenue sur mes pas reprendre ce que je Lui avais confié en pensant qu’Il tardait à m’exaucer ? Combien de fois ais-je manqué de foi et construis des maisons sur du sable ? … Je n’ai pas compté mais c’était trop … Car du temps, j’en ai perdu…

Certes ! Mais je ne regrette rien, car finalement, la patience du Ciel a eu raison de mes entêtements. Au temps voulu par Lui, Le Père a agit et Il a agit vite : par la force de Son bras puissant, Il S’est assuré personnellement de la fondation de ma nouvelle maison en venant Lui même poser la première pierre – La Pierre Angulaire – en Son Fils bien aimé Jésus Christ ! Depuis, mon époux et moi chantons ensemble les misericordes du Seigneur, reprenant sans cesse le même refrain:

Béni soit Le Seigneur, Dieu de miséricorde et de tendresse, qui visite et rachète son peuple. Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur ! Que Son Nom soit béni dans les siècles, et que toutes Ses oeuvres le bénissent dans l’éternité!

Avec Son aide, nous avons aujourd’hui ouvert les portes de cette maison à tous ceux que Lui même nous envoie pour les aider à construire la leur.

Chers amis, quand nous sommes jeunes, nous sommes insensés et nous commettons bien des erreurs. Nous construisons notre avenir bien souvent sur le sable de nos coeurs endurcis sans prendre cas de Celui qui Se tient là pour nous aider à nous construire nous mêmes avant toute chose. Mais il ne faut pas regretter le temps passé, mais demander à Dieu de nous aider à ne pas y demeurer.

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :”

“Ne te laisse pas vaincre par le mal, sois vainqueur du mal par le bien.”

(Rm.12:21)

Amen Alléluia ! Merci Seigneur Jésus.

Mon ami/e, toi qui visites ce Puits aujourd’hui, sache que rien n’est perdu quand ta maison est construite sur le roc de la foi en Jésus et Jésus seul. Car à Lui seulement Dieu a donné Le pouvoir de t’envoyer Le Saint Esprit qui t’accordera Sa Paix et puisse avec Son aide la préserver. Ce n’est pas pour rien que Son Nom est Christ – Sauveur des hommes. Lâche prise. Lâche tes idées bien arrêtées, le bourrage de crâne, laisse le de côté. Donne à Jésus la place qu’Il mérite en toi et dans ta maison qu’il veut désormais habiter : La Vérité. Et que la vérité qu’Il va te montrer te libère et te sauve.

Amen+

width=

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière de saint François d’Assises

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather