Samuel

PAROLES DE DIEU

“Jésus posa son regard sur lui”

(Jean 1)

MÉDITATION

Quel est ce regard que Jésus pose sur nous ?

Un regard qui change – désormais nous serons appelés enfants de Dieu. Les enfants du diable que nous étions avant ce Regard, ont disparus – ils n’en restent que des poussières.

Qui y a-t-il dans ce regard de Jésus ?

Il y a de l’amour, rien que de l’amour.

“L’amour est patient, l’amour rend service. Il n’est pas jaloux, il ne se vante pas, il ne se gonfle pas d’orgueil. L’amour ne fait rien de honteux. Il ne cherche pas son intérêt, il ne se met pas en colère, il ne se souvient pas du mal. Il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité. L’amour excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.”(1 Co 13)

L’amour sauve tous ceux qu’il touche d’un simple regard!

Je lis ces quelques paroles d’un père dont le fils cadet vient de naitre dans des conditions très difficiles ce matin, à seulement 28 semaines – les docteurs ne lui avaient pas alloué beaucoup de chance de survie….

Mais, écoutons plutôt ce papa :

” Bonsoir les frères et soeurs, ehh oui Samuel est là et j’ai pu le voir et toucher. Il est petit mais il est stable, il respire avec de l’aide mais pas eu besoin de tude dans la bouche pour le moment, il reagit au touché… Un long chemin nous attend mais sa mère et moi et son grand frère, nous sommes en mode combat et surtout unis. La gloire de Dieu s’est encore manifestée. Sa mère va bien mais a besoin de repos. Elle est heureuse et soulagée comme notre fils aîné et moi même. Amen Amen.”

L’on sent beaucoup d’amour et de foi en ce père de famille. Pas une fois il n’a baissé les bras, il n’a pas douté que son fils ne survrirai pas une si dure épreuve. Bien sur, nous continuons à accompagner Samuel dans sa lutte, mais nous sommes si reconnaissants au Seigneur. Entre le père et le fils le courant est passé. A travers ce père, Jesus a touché de Son Regard ce petit être et Il vivra car Jésus est La Vie, nous croyons!

Plus loin dans un autre Evangile, nous lisons :

“Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : viens, et suis-moi.”

(Marc 10:21)

Le petit Samuel, ce petit miraculé du 4 janvier 2018, sera un disciple de Jésus. Rien ni personne ne pourra s’y interposer – Son Regard sur lui s’est posé. De même que son prénom, qui lui fut donné, bien avant qu’il ne soit conçu.  Sacré Samuel ! Amen Alleluia +”

“Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.”

(Mt 11)

Amen Alléluia +

width=

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière de saint François d’Assises

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather